Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

146 articles avec coups de gueule

Encore un week-end TRES occupé !

Publié le par Phil Fossil

 


Ce vendredi, je pose mon dernier jour de congé de l'année, n'ayant aucune envie de le perdre alors que les sites fossilifères n'attendent que ma visite !

Michaël est là très tôt, 7h15, cela ne me change pas beaucoup vu qu'à cette heure là, en semaine, je termine de me préparer pour partir au bureau.

N'ayant plus la possibilité de visiter la carrière de Bierghes, nous jetons notre dévolu sur une sablière lédienne des environs de Gand.

Avant 8h, nous nous présentons au bureau, afin d'obtenir le précieux sésame et signer la décharge de responsabilité.

On y apprend que les visites à des fins de collecte de fossiles n'y seront désormais plus autorisées : la faute, à nouveau, à quelques inconscients qui travaillent à des endroits prohibés autant que dangereux, et qui, en prime, y passent en week-end alors que cela est interdit par les propriétaires !

Et, comme toujours, les chercheurs honnêtes qui jouent le jeu sont punis comme les autres !

Désirant mettre à profit ce qui est donc notre toute dernière visite, on repère avant même le lever du soleil quelques endroits prometteurs.

Je tamise une couche peu concentrée mais payante, quand Michaël m'appelle, en le rejoignant, je ramasse quelques belles dents en surface, dégagées par les précipitations.

Je vois ce qu'il veut me dire : une ravine dégagée par les pluies montre une couche riche et très étendue. Je termine le peu de couche restante avant de bouger.

On se met alors à travailler à deux, sans oublier que le front de la ravine est haut et risque à tout moment de s'ébouler.

Quand cela devient trop risqué, on fait s'effondrer des parties, avant de re-dégager de la couche et continuer.

Il est néanmoins passé 16h quand, épuisés (tous les deux) et frigorifié (moi) on repart vers la voiture.

La moisson personnelle est très convenable : une assez grande Otodus auriculatus, de belles grandes Striatolamia macrota, un palais de poisson Pycnodus toliapicus avec 4 dents rondes de couleur différente, et un élément de triturateur de chimère probable. (Le tout premier pour ce niveau, en ce qui me concerne...)

Bref, une super journée, qui contrebalance autant que faire se peut la mauvaise nouvelle de ce matin.

On rentre très fatigués, je décharge le matériel, le demi-seau de résidu de tamisage et les trouvailles, je range le tout et je m'affale dans un fauteuil.

E-P-U-I-S-E !!!

Le nettoyage attendra bien le lendemain...


Le samedi, courses diverses, je me lève très tard et j'ai juste le temps de passer à la banque avant sa fermeture. Les autres enseignes sont ouvertes plus tard, donc pas de souci.

Après deux heures de marche, je suis à nouveau content de me reposer un peu avant de ressortir pour passer les dents lédiennes à l'eau, et étaler le tamisat dans une caisse plate pour son séchage.

Cela fait, il fait quasiment noir et je rentre.


Le dimanche, on part plus tard, Renaud a prévu d'être chez moi vers 9h30, devant prendre livraison de la voiture de location avant celà.

On embarque tout le matériel, bien stocké dans de grands sacs solides afin de ne pas salir le véhicule; les boissons, les vêtements supplémentaires, tout est empaqueté.

Un arrêt rapide à notre station service de Waarloos pour un café et de quoi manger, et on repart pour le port d'Anvers.

Nous ne sommes pas les premiers, j'avise une butte intéressante et je commence à la tamiser.

Si les trouvailles sont petites, elles sont assez nombreuses et de jolies choses en sortent avec régularité.

Canine et "molaire" broyeuse de poisson sparidé, 3 dents de dauphins, une très jolie Galeocerdo aduncus, des Notorhynchus cepedianus de bonne facture, plus les petites Araloselachus vorax, Hypoprion acanthodon, Isurus oxyrhynchus et Cosmopolitodus hastalis.

A signaler aussi, une dizaine de bulles tympaniques de dauphins.

Le soir tombe assez vite, c'est d'ailleurs amplifié par la brume tenace qui s'est levée sur la zone. 

Mais ce brouillard a un effet amusant : en effet il tamise (normal pour chercher des dents dans le sable, vous me direz) la lumière des nombreux luminaires proches, ce qui donnant l'impression d'un tube fluo géant nous permet de continuer à chercher, et à trouver !

Il faut néanmoins, la fatigue et les courbatures devenant importantes, se décider à repartir.

Non sans avoir descendu les tamis, outils, seau et sac de tamisat, sans oublier les boissons, reste de nourriture et les nombreuses vidanges amenées par nous et quelques autres chercheurs indélicats qui les ont abandonnées sur place !

Quand tout a été copieusement secoué pour en faire tomber un maximum de sable, et bien emballé dans les grands sacs, on peut repartir.

Un petit arrêt à une enseigne de restauration rapide proche de mon domicile, et je peux enfin tout sortir de la voiture.

Je prends même le temps de passer les trouvailles à l'eau avant de "fermer la boutique" et de me jeter dans le fauteuil !

Plus question de faire quoi que ce soit jusqu'au lendemain, c'est certain, mais...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil".

 

Encore un week-end TRES occupé !
Encore un week-end TRES occupé !

Partager cet article

Repost 0

La carrière de Bierghes, c'est fini

Publié le par Phil Fossil

 


Ces dernières années, nous avons pu amplement faire la visite de la grande carrière de porphyre de Bierghes, avec de belles découvertes de minéralisations à la clé.

Les quartz étant les pièces les plus impressionnantes parmi tout ce qui a été récupéré, mon bonheur a été complet car ce sont indubitablement mes minéraux préférés.

L'année passée, les possibilités de visite de la carrière se sont déjà drastiquement réduites, à une visite hivernale par an et par personne.

Néanmoins, début décembre 2015, votre serviteur et son pote de fouilles du jour ont pu réaliser ce qui restera comme la meilleure récolte personnelle à ce jour sur ce site !

Malheureusement, la gestion de plus en plus lourde pour les exploitants des visiteurs d'une journée, la surveillance de ceux qui ne respectent pas les interdictions et vont prospecter dans les parois, et sans doute d'autres soucis encore, ont eu raison de la bienveillance des exploitants.

A partir de cette année 2016, la visite de la carrière à des fins de récoltes minéralogiques n'est plus autorisée.

Si cette décision est infiniment regrettable, elle est parfaitement compréhensible !

Il nous reste à remercier les propriétaires pour ces belles années, et surtout les fructueuses prospections que nous avons pu y réaliser...

Merci pour tout.

Phil "Fossil"


    
 

Partager cet article

Repost 0

Un petit service à vous demander, merci !

Publié le par Phil Fossil

Vous qui êtes des lecteurs assidus de ce site, je me permets de solliciter votre aide.

Un nouveau type d'arnaque est apparu sur Internet, il consiste à récupérer des photos de biens et d'objets de collection apparaissant sur des sites WEB et à s'en attribuer frauduleusement la propriété, en les mettant en vente sur des sites de vente, sites de petites annonces, groupes Facebook de vente, etc.

Si vous connaissez bien notre site et nos albums photos (anciens et nouveaux) il devrait être possible, lorsque vous rencontrerez des photos de pièces nous appartenant, de les reconnaître.

Vous le savez très certainement, les pièces vues sur ce site nous appartiennent en propre et ne sont en aucune manière mises en vente.

La seule exception est dans les albums "Vos découvertes" et "Musées ici et ailleurs"... Qui présentent des pièces ne nous appartenant pas, sauf dans le premier album où les noms de photos commençant par "Paleoman" représentent également des pièces de notre collection.

Leur parution sur des sites de vente signifie donc qu'un tiers essaie de vous arnaquer en vous proposant à la vente une pièce qui ne lui appartient pas. Il ne faut en aucun cas enchérir sur ces objets ou les payer, vous ne verrez jamais la couleur du spécimen ni, bien évidemment, votre argent.

Si vous tombez sur ce genre d'annonce, merci infiniment de nous communiquer le ou les liens afin que nous puissions prendre à l'encontre de ce qu'il faut bien appeler un malfaiteur, toutes les mesures qui s'imposent.

De même, si vous tombez, sur un site ou un blog sur des photos de pièces provenant manifestement de notre collection, merci aussi de nous les signaler.

Il est bien évident que votre anonymat sera à 100% garanti.

D'avance, un immense merci... Ensemble nous ferons reculer les arnaqueurs !

Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Une vision d'horreur...

Publié le par Phil Fossil



Comme tous les matins, j'emprunte le métro pour me rendre à mon bureau.

Le bus provenant de ma lointaine campagne me lâche à la station Ribaucourt, connue pour se trouver dans l'un des quartiers les plus "bariolés" de la capitale belge.

Comprendre que le pourcentage des femmes y arborant le voile se situe entre la distinction (16/20) et la grande distinction... (18/20)

Descendu sur le quai, et ayant tout juste loupé une rame de métro, je m'assied pour me reposer en attendant la suivante.

Peu après, alors que je vois des personnes descendre l'escalier d'accès, je remarque deux femmes d'un âge certain, complètement emballées dans une burqa, l'une bleue, l'autre noire.

Sans y prêter plus d'attention que ça au début, au fur et à mesure qu'elles se rapprochent de moi je vois que la femme en bleu présente des protubérances aussi bien visibles que moulées dans son habit.

En bref et sans détour, une énorme, colossale, gigantesque paire de seins, terminés chacun par un téton immense et turgescent.


Vous allez me dire, mais donc ta journée a dû être bonne après ça ?

Le seul problème, car malheureusement il y en avait un, est que les extrémités mammaires se situaient très vraisemblablement (et nettement) plus bas que son nombril...

Moi qui étais un tantinet somnolent en sortant du bus, je vous jure que cela m'a réveillé !

Comme quoi, le côté soi-disant "pudique" de ce genre de voile m'a, en l'espèce, totalement échappé... En l'absence d'un bon soutien-gorge !

Phil "Fossil"


 

Partager cet article

Repost 0

Le détecteur de métaux, fléau des archéologues (sic)

Publié le par Phil Fossil



vendredi 8 juillet 2016 09:30

(c) Copyright Journal La Marseillaise
Un fonctionnaire surpris à exhiber sur internet ses découvertes archéologiques. Pilleur de sites ou amateur ignorant de la loi ?


Fouilles archéologiques sans autorisation, découvertes non déclarées et utilisation sans autorisation d’un détecteur de métaux sont des infractions au code du patrimoine rarement poursuivies. « On n’en a pas l’habitude », confesse la présidente. « Je ne m’y attendais pas non plus », abonde le prévenu, fonctionnaire à la direction des routes.

En mars 2015, la Direction régionale des affaires culturelles signale à la gendarmerie les messages sur un forum de détection de métaux d’un internaute surnommé Thibert13 exhibant ses trouvailles, parmi lesquelles des objets de l’âge de bronze manifestement exhumés lors d’une fouille clandestine. A son domicile marseillais, les enquêteurs trouvaient 83 pièces de monnaies romaines et gauloises, certaines médiévales en cuivre et en bronze, des dés à coudre, des grelots et anneaux de bronze datant possiblement de l’antiquité, une tesselle de mosaïque ne pouvant provenir que d’un site romain.

Une coupure de presse aussi titrant « Les pillards face aux juges » ne laissant aucun doute de sa connaissance des risques pénaux.

« Je reconnais les faits mais je ne connaissais pas la législation. Je fais de la détection de loisir, c’est un hobby du dimanche, je ne pensais pas me retrouver devant un tribunal » s’est défendu le prévenu. Depuis 2007, Thierry F. s’est offert 4 détecteurs et jure n’avoir jamais lu la notice comportant un rappel à la loi avec restriction d’utilisation. Il assure n’avoir prospecté sur aucun site archéologique. « J’allais dans les champs d’oliviers, les vignes, on y trouve beaucoup de pièces anciennes. Pour moi, un champ labouré, c’est pas un site archéologique. Les pièces sont rongées par les pesticides, je ne pense pas faire grand tort au patrimoine de l’état. C’est un peu dur ce que l’on me reproche. On est 100000 amateurs en France à faire de la détection. Une fois un des gendarmes qui m’a contrôlé dans un champ m’a dit qu’il en faisait aussi. Même la procureure s’est mélangée dans les textes. Et puis les détecteurs sont en vente libre. Ce serait bien que les médias nous informent », en rajoute-t-il.

Présent au procès qu’il a initié, Xavier Delestre, le conservateur régional de l’archéologie, s’est voulu pédagogue. « C’est un acte grave de soustraire un objet qui raconte une histoire. Ce sont des archives du sol que l’on détruit irrémédiablement car une information historique n’est pas renouvelable. Cela pénalise la recherche scientifique et porte préjudice à la mémoire collective de la nation que nous avons mission de restituer. C’est comme si on arrachait la couverture d’un livre qu’on donnait à quelqu’un sans le titre. à la fin on a un livre blanc. »

2 000 euros d’amende avec sursis ont été requis avec affectation des objets saisis à la Drac. « C’est un plaignant qui a mené l’enquête aux côtés des gendarmes mais c’est une entorse foudroyante aux droits de la défense », s’est plaint Me Romain Allongue qui a plaidé l’absence d’élément intentionnel de son client.

 

Délibéré le 13 juillet.



http://m.lamarseillaise.fr/marseille/faits-divers-justice/50394-le-detecteur-de-metaux-fleau-des-archeologues


Alors, que dire sur cet article ?

La photographie de présentation et sa légende sont déjà interpellantes à plus d'un titre :

Une falaise crayeuse n'est en aucun cas un site archéologique, datant très probablement de nombreux millions d'années avant l'apparition de l'homme;

Les dents de requins appartiennent au patrimoine paléontologique, et non archéologique;

Les "vandales" ne font ici qu'extraire quelques fossiles d'un platier où il seraient de toute manière détruits par l'érosion côtière aggressive.

L'affaire n'est pas encore passée en jugement, que le prévenu est déjà condamné par la presse : "pillard", "voler", tout cela pour des objets hors-contexte qui ne peuvent plus donner des informations scientifiques pertinentes.

Les amalgames douteux et sensationnalistes sont bel et bien l'apanage d'une certaine presse...



Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Dernier jour de boulot, tout arrive…

Publié le par Phil Fossil

Depuis quelques mois déjà, mon contrat de consultance informatique dans une grande banque Bruxelloise touchait à sa fin.

Mon employeur est très occupé à essayer de me « recaser », il a un peu de temps pour ce faire, vu que les vacances approchent et que je vais enfin pouvoir récupérer de cette année sans congés, ou peu s’en faut.

Je vais donc également avoir la possibilité de faire quelques prospections sur des sites un peu plus lointains, revoir quelques amis, voyager, aller au lit tôt, économiser mes articulations mises à rude épreuve ces derniers temps…

Normalement je resterai connecté, au minimum pour une visite de mes boites mails et de mon téléphone mobile.

Mais il est fort possible que les publications sur ce site, et certainement mon assiduité sur ma page Facebook, connaissent un certain ralentissement !

Merci à toutes et tous pour vos visites, et votre compréhension…

Phil « Fossil »

Partager cet article

Repost 0

Un squelette partiel d’un requin-maquereau du Miocène européen découvert en Allemagne

Publié le par Phil Fossil

Découvert en surfant sur le Net, l’article dont le lien suit est hautement intéressant pour nos lecteurs pratiquant l’anglais :

https://www.app.pan.pl/archive/published/app60/app000662014.pdf

Il traite d’un squelette partiel découvert près de Hambourg et associant des dents, vertèbres et éléments du crâne du requin appelé « Transitional shark » par nos amis anglo-saxons, autrement dit l’intermédiaire entre Cosmopolitodus hastalis et Carcharodon carcharias.

Au passage, on peut remarquer que les scientifiques en ont encore changé le nom : Après Isurus escheri, Cosmopolitodus escheri, Carcharodon escheri, c'est devenu Carcharomodus escheri...

Ils n’en ont pas bientôt un peu marre de changer les noms à tout bout de champ ??? Je commence à avoir du mal à suivre…

Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Le retour de la Bourse de Millau 2016

Publié le par Phil Fossil

Un temps annulée à cause du risque (?) d’attentat terroriste, il semble (merci à David Gluck) qu’elle ait tout de même lieu en 2016.

La bourse de Millau ainsi que la bourse d'échange auront lieu cette année et sont organisées par Marie Louise Navarro les 23 et 24 Juillet 2016 : 150 places sont disponibles pour la bourse d'échange, dont 40 déjà réservées.

Millau fossil and mineral show + the trade show will be organized by Marie Louise Navarro on 23/24 July 2016 : 150 places are available for the trade show, and 40 are already hold.

Millau Börse und Tauschbörse sind organiziert bei Marie Louise Navarro auf 23 /24 July 2016. 150 Platzen für die Tauschbörse, und 40 sind schon angemeldet.

Contact : mineraux.millau2016@gmail.com

Phil “Fossil”

Partager cet article

Repost 0

Et vous pensiez que l’esclavage a été aboli ???

Publié le par Phil Fossil

Analyse d'un internaute à méditer :

"Ma petite idée est la suivante: le niveau est monté en occident. Education, science, réflexion, perte de vitesse des religions, surtout les plus rétrogrades et polythéistes (catholicisme), montée des consciences sociales, etc. Tout cela fait qu'il est de plus en plus difficile de maintenir les peuples occidentaux en esclavage.

Cela se voit quotidiennement sur les places françaises, même si la réflexion de ces "nuit debout" reste superficielle.

Face à cela l'oligarchie a compris qu'il était plus facile de remplacer (progressivement) la population par une population plus malléable, éventuellement techniquement éduquée, mais très bas au niveau de la conscience.

C'est la raison de l'absence d'action face aux guerres contre les peuples moins éveillés, en plus des raisons directes (ventes d'armes, matières premières, etc.).

Outre ce remplacement progressif, un très bon moyen d'abrutir le peuple arrivant, comme celui encore présent, est de favoriser cette drogue. elle s'ajoute à la télé, la publicité, la dépravation (homosexualité, pédo-sexualité, violence à l'écran, etc.).

Aider le renouveau du catholicisme ou d'un de ses dérivés, voire inventer une nouvelle religion comme ce fut le cas en 1789, serait moins efficace.

Ils ont choisi de profiter de cette religion qui prône l'obéissance, tout en étant ainsi complaisants vis-à-vis des nouveaux esclaves arrivants. L'islam est une drogue douce, déjà établie et qui entrera plus facilement dans les cerveaux.

Ainsi naîtra la société d'esclaves du futur, éduqués de 0 a BAC+2, obéissante, n'ayant besoin d'aucun bien matériel (salafisme), faisant tourner la machine à peu de frais et laissant la totalité des biens de ce monde à l'oligarchie.

En résumé, l'Islam est le nouvel opium du peuple, celui qui éliminera toute revendication, liquéfiera le cerveau de tous les esclaves pour un investissement modique. Il doit donc être favorisé, avec modération pour ne pas trop effrayer le mouton qu'il va dévorer, mais suffisamment pour avancer à bonne cadence dans le processus esclavagiste et totalitaire."

Si ce n’est pas la vérité, ça s’en rapproche fort…

Phil « Fossil »

Partager cet article

Repost 0

Et voilà comment tout est parti en sucette...

Publié le par Phil Fossil

Et voilà comment tout est parti en sucette...

Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>