Le Néo-créationnisme majoritaire au Conseil de l’Europe ?

 
Non, vous ne rêvez pas, nous ne sommes ni aux Etats-Unis, et encore moins dans un pays islamiste !
 
Le rapport courageux de Guy Lengagne, membre du Conseil de l’Europe, qui dénonce les dangers du créationnisme dans l’enseignement, a été refusé lors du vote du 26 juin dernier par 64 voix contre 46.
 
Les créationnistes, par plus de 58% des voix, sont donc désormais majoritaires au Conseil !
 
L’observation attentiste n’est assurément plus de mise, il faut absolument « redresser la barre » et combattre cette hérésie anti-scientifique et anti-démocratique sous peine de revenir au Moyen-âge !
 
Il ne se passe pratiquement pas un jour sans que de nouvelles découvertes viennent conforter la théorie évolutionniste, et que des formes de transition sont mises au jour un peu partout dans le monde.
 
Après les USA, le Royaume-Uni, la Pologne, voici que l’Europe dans son intégralité est en train de succomber aux charmes des sirènes créationnistes !
 
La liberté d’expression est sacrée, certes, mais elle ne doit pas servir de prétexte à un laxisme qui entrainera l’endoctrinement de nos jeunes par ce que l’on doit bien appeler des sectes dangereuses. Sous peine que cette liberté d’expression et nos acquis démocratiques ne soient plus garantis un jour ou l’autre…
 
Encore heureux que la France, la Belgique et la Suisse ont correctement et rapidement réagi en interdisant que l’ouvrage créationniste de Haroun Yahya soit utilisé dans l’enseignement.
 
Il suffit d’ailleurs, pour se rendre compte du ramassis de calembredaines véhiculées par ce bouquin, de surfer sur la deuxième page du site web consacré à cet « Atlas de la Création » :
 
 
Vous pouvez y admirer une grenouille actuelle, qui prétendument n’a pas changé depuis 280 millions d’années, et qui est comparée à une… Salamandre fossile ! La grenouille n’a pas de queue, la salamandre en a une ! De plus la forme des pattes, surtout postérieures, est très différente. La salamandre rampe, la grenouille elle peut sauter.
 
En bref cet ouvrage, littéralement truffé tout au long de centaines de pages d’incohérences du même tonneau, a été écrit totalement en dehors de tout contexte scientifique par des ignares profonds.
 
Il n’a en aucun cas sa place dans un enseignement, quel qu’il soit.
 
Pour plus d’infos :
 
 
 
Phil « Fossil »