Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vertèbre de requin du Miocène anversois

Publié le par Phil Fossil

 

Anvers-Miocene-Cosmopolitodus-sp-1B-5cms

Anvers-Miocene-Cosmopolitodus-sp-1A-5cms

 

Vertèbre de requin, Cosmopolitodus hastalis probable, Miocène, Port d'Anvers, Belgique. Diamètre 55 millimètres.

(Un petit clic pour zoomer sur les photos)

 

 

Notre sortie de samedi précédent avait vu la mise au jour de trois pièces véritablement rares, et celle-ci est le seul reste de vertébré vraiment intéressant ayant été découvert cette fois-ci.

 

Les vertèbres de squales devant attendre la mort de l'animal pour pouvoir se fossiliser, et de surcroit pas toujours (seuls les centra calcifiés ont une chance de se conserver), ces pièces sont infiniment plus rares que leurs dents.

 

Cet exemplaire est le plus grand et probablement le plus complet personnellement découvert.

 

Il est indiscutablement miocène, car il est partiellement recouvert de chaque côté d'un nodule gréseux noir typique de cet étage.

 

Je pense, vu sa taille, à du Cosmopolitodus hastalis; il pourrait néanmoins provenir d'un exemplaire particulièrement imposant d'Isurus oxyrhynchus ou d'Anotodus retroflexus.

 

Un avis éclairé sur la question est bien évidemment le bienvenu...

 

Phil “Fossil”

 


Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Le Changement climatique pour les nuls...

Publié le par Phil Fossil

 

Effet de Cerf

 

Phil “Fossil”

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Un peu de repos s'impose...

Publié le par Phil Fossil

 

 

Ces derniers temps, les activités se suivent et se ressemblent.

 

Outre le boulot la semaine, les week-ends voient un grand nombre de sorties, les soirées se passent à nettoyer des fossiles et/ou faire des photos.

 

Ajoutez à cela que je m'occupe également de la gestion du CMPB et de préparer le trip en Alsace pour la bourse de Sainte-Marie aux Mines.

 

Un peu de décompression est donc absolument nécessaire : quand vous lirez ces lignes, je serai chez mon pote Tony pour un peu de repos et, si la météo est clémente, l'une ou l'autre sortie.

 

Je ne sais pas encore si j'aurai un accès internet pour lire mes mails et modérer vos commentaires, je prévois en tout cas d'avoir posté des articles en suffisance pour couvrir mon absence mais dans la négative, je sollicite votre patience.

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Rhynchonelles callovo-oxfordiennes de Latrecey

Publié le par Phil Fossil

 

155-Rhynchonella-indet-Callovo-Oxfordien-Latrecey-1A-2cms

 

Rhynchonelles à déterminer, Callovo-Oxfordien, Latrecey, Bourgogne, France. Taille maximale 2 centimètres.

(Cliquez pour zoomer)

 

 

Si les ammonites et les gastéropodes constituaient l'essentiel de la faune des niveaux condensés callovo-oxfordiens jadis découverts à Latrecey, quelques brachiopodes avaient néanmoins été engrangés.

 

Ces rhynchonelles me semblent être d'une taille trop importante pour pouvoir être classées parmi les Thurmannella.

 

J'espère qu'un spécialiste en brachiopodes jurassiques pourra nous aider à les déterminer par un petit commentaire...

 

Merci d'avance à toutes et tous !

 

Phil “Fossil”

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

28ème Bourse de Dourdan (Essonne)

Publié le par Phil Fossil

 

 

 

28ème Bourse aux Minéraux, Fossiles et Pierres Taillées

 

 

Dourdan (Essonne)

 

Cette bourse aux minéraux, qui rassemble 35 exposants venus de nombreux pays est organisée par le Lions Club de Dourdan au profit de ses oeuvres sociales. Venez nombreux soutenir nos actions que vous pourrez découvrir lors de notre manifestation.

 

Informations supplémentaires : Horaires d'ouverture : de 10 à 19 heures Prix d'entrée : 4 euros gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

 

Date : 31 Mai et 1er Juin 2014

 

Adresse : Salle des Fêtes de la Gaudrée - Rue d'Orsonville - Dourdan (91410) Dourdan (Essonne) Contact : Claude Hamet Tél : 0683510289 EMail : hamet.claude@wanadoo.fr

 

 

Source : Geologie-info.com/

 

http://www.geologie-info.com/bourses-mineraux-fossiles.php

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Pleurotomaria sp. du Callovo-Oxfordien de Latrecey

Publié le par Phil Fossil

 

Latrecey-Callovo-Oxfordien-Pleurotomaria-sp-1A-4cms

 

Pleurotomaria sp., Callovien ou Oxfordien, Latrecey, Bourgogne, France. Diamètre maximal 4 centimètres.

(Un petit clic pour agrandir la photo)

 

 

Nos visites d'il y a une décennie à ce site désormais disparu nous avaient apporté d'assez nombreuses ammonites, mais aussi pas mal de gastéropodes, majoritairement du genre Pleurotomaria.

 

Etant conservés sous la forme de moules internes, il n'est pas envisageable de les déterminer spécifiquement.

 

Ils sont sans doute assez proche de Bathrotomaria reticulata, fréquemment découvert dans le Callovien et l'Oxfordien des Vaches Noires.

 

Par contre, les bivalves ne s'y rencontraient que très épisodiquement, au contraire de ce dernier site où ils sont majoritaires.

 

Phil “Fossil”

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Encore une sortie ce dimanche !

Publié le par Phil Fossil


Après notre petite virée anversoise de ce samedi, la météo annoncée pour ce dimanche est encore meilleure que celle de la veille.

Mais avant de pouvoir prospecter, une petite formalité : me rendre tôt au bureau de vote. N'étant pas proche de mon domicile, et les bus le week-end étant plutôt espacés, je m'y rends à pieds.

En 50 minutes, les trajets et le vote sont pliés.

Je me change et je commence le nettoyage à l'eau des pièces découvertes la veille.

Vers 10h30, Yves me rejoint, on charge les outils, seaux, bottes et peu de vêtements chauds.

On part vers Arquennes, refaire l'ancienne carrière du Frasnien. Ayant bien étudié le trajet, je pense y arriver rapidement ! C'est sans compter avec les petites voiries réservées aux piétons et cyclistes.

On finit néanmoins par retomber sur nos pattes, mais on aura à nouveau tourné près d'une heure !

Après un pique-nique vite expédié, on grimpe au niveau à plaques marneuses riches en brachiopodes. Cyrtospirifer verneuilli, Camarotoechia sp., Productella subaculeata en sont les principales variétés.

On gratte dans la terre au pied du talus ce qui nous donne de très nombreuses plaques à lumachelle de brachiopodes, mais aussi des spécimens isolés en moindre quantité.

Après deux petites heures, on repart, en faisant très attention pour retenir le chemin car il est bien plus facile de quitter cet endroit que d'y arriver.

On rejoint le deuxième site, le filon à quartz de Fauquez.

Quelques jolies pièces sont ramassées en surface, mais aussi par grattage des éboulis : c'est la meilleure solution pour obtenir de jolis cristaux très limpides.

On y restera moins longtemps que prévu, car on est harcelés par les moustiques ; j'en ai aplati des dizaines, mais je me fais quand même piquer.

On rentre sur Bruxelles, et là je continue le nettoyage du matin.

Je nettoie également la totalité des pièces trouvées ce jour, la plupart simplement à la brosse et à l'eau, certaines plaques nécessitent en plus un court passage à l'eau de javel pour les débarrasser des mousses et lichens qui ont commencé à y pousser.

Il est presque 19h quand tout est terminé et que je peux enfin m'asseoir !

Encore une journée bien chargée, mais...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Pseudaganides ledonicus de l'Oxfordien de Latrecey

Publié le par Phil Fossil

 

Latrecey-Oxfordien-Pseudaganides-ledonicus-1A-7cms

 

Pseudaganides ledonicus, Oxfordien, Latrecey, Bourgogne, France. Diamètre 7 centimètres.
(Cliquez pour agrandir)

 

 

Les premiers exemplaires de cette espèce particulière ont été trouvés dans les Deux-Sèvres, il y a un peu plus de deux ans déjà.

Je pensais que c'étaient mes premiers spécimens... Car cet exemplaire trouvé il y a une décennie à Latrecey les précédait largement.

Ce genre est reconnaissable, sur les moules internes, par sa ligne de suture plus compliquée que celle des nautiles plus classiques, Cenoceras par exemple.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Un samedi mitigé à Anvers... Météorologiquement parlant !

Publié le par Phil Fossil



Après notre moisson assurément réduite en quantité mais superbe en qualité du samedi précédent, retour à Anvers ce samedi.

Thierry passe me chercher peu avant 8h, le temps d'embarquer le matériel on est en route, et on rejoint Yannick sur place.

Le premier site ayant pas mal changé, on y fait une petite prospection, de pure forme. Presque totalement constitué de Sables d'Oorderen, les reliquats de Kattendijk n'y sont plus qu'anecdotiques.

Au bas d'un talus je ramasse une grosse vertèbre de baleine mesurant plus de 20 centimètres dans tous les sens.

Je tombe ensuite sur de jolies coquilles, mais je finis par arriver sur une zone à gravier où je ramasse quelques dents.

La météo annoncée comme globalement sèche nous aura quand même de temps à autre aspergé d'un fin crachin.

Peu après, on retourne aux véhicules, moi chargé de la grosse vertèbre. Le soleil est nettement plus présent, et la pluie, terminée.

Le deuxième site n'a pas fort changé depuis une semaine, il semble seulement que des prospecteurs y soient passés dans l'intervalle.

Ils n'ont pas laissé de superbe megalodon, mais c'est sans connaître votre serviteur qui, dans les 5 minutes, ramasse une belle grosse vertèbre de requin, bien visible en surface !

Je gratte à la surface d'un talus, et je sors deux Isurus oxyrhynchus dont une très grande, mais aussi une Cosmopolitodus hastalis à laquelle manque un morceau à la pointe. Dommage !

Par la suite, quelques promenades me rapportent d'autres petites dents, mais surtout une branchette fossile (montrant un noeud) et un nodule phosphaté qui lui, contient un crustacé fossile du type langouste.

Des crabes, on en trouve régulièrement dans ces sédiments, mais de la langouste, il doit s'agir de mon tout premier exemplaire !

Dans la fin de l'après-midi, Yannick qui n'a presque pas sorti de dents mais une petite dizaine de bulles tympaniques (dauphins et cachalots confondus) repart pour Saint-Omer.

Thierry continue imperturbablement à tamiser, moi, amplement satisfait de mes trouvailles, je fais une petite sieste à l'ombre d'un tas de sable.

Vers 18h on replie, Thierry lui aussi n'a pas ramassé un max de dents mais des vertèbres de dauphins pas mal du tout.

Une fois rentré, je passe les pièces intéressantes au chinois dans l'eau, et repos !

De toute manière :

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Le Callovo-Oxfordien de Latrecey, Bourgogne

Publié le par Phil Fossil

 

Latrecey-Oxfordien-Cardioceras-sp-1A-8cms

Latrecey-Oxfordien-Cardioceras-sp-1B-8cms

 

Cardioceras sp., Oxfordien, Latrecey, Bourgogne, France. Diamètre 8 centimètres.
(Un petit clic pour agrandir les photos)

 

 

Il y a une petite dizaine d'années déjà, j'étais parti à l'aventure avec Yves en Bourgogne, terre de prédilection pour les chercheurs d'ammonites.

Nos découvertes n'avaient pas été pléthoriques, mais aidés du Guide Masson nous explorions de nombreux affleurements, fort dégradés le plus souvent.

Les environs de Latrecey semblaient prometteurs, quand les champs n'étaient pas cultivés : malheureusement, tous étaient largement recouverts de plantes, du blé généralement, ce qui interdisait de-facto tout semblant de prospection.

C'est en tournant dans les environs que nous sommes tombés sur une piste de motocross ou de quad, parsemée de milliers de cailloux clairs.

Après avoir demandé l'autorisation d'y prospecter au propriétaire, nous sommes tombés sur l'eldorado : des centaines de fossiles jonchaient les zones caillouteuses, de nombreux sortis par l'action des pneumatiques des véhicules ! Nous avons découvert des ammonites d'assez grande taille jusqu'au milieu des pneus servant à délimiter les pistes.

Il faut dire que ce niveau condensé Callovo-Oxfordien renfermait les ammonites des deux étages, ainsi que des gastéropodes, bivalves, bélemnites et brachiopodes.

Malheureusement, les années qui ont suivi, la piste qui ne semblait pas avoir le succès escompté a été reconvertie en cultures, rendant ce site fabuleux désormais inaccessible.

Seuls témoins de cette époque bénie, une prise de vue dans notre album photos "Sites-de-fouilles" et une ou deux caisses de fossiles, que, profitant d'une soirée pas trop arrosée par les précipitations, j'ai commencé à immortaliser.

Phil "Fossil"

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0