Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fossiles, coquillages, minéraux à DONNER

Publié le par Phil Fossil

 

Hello à toutes et tous,

 

Etant depuis près de 35 années passionné de biologie et surtout de géologie, j'ai accumulé tout ce temps une collection plus qu'impressionnante que je suis en train de trier.

 

Minéraux, fossiles, coquillages et coraux actuels, plusieurs dizaines de tonnes (!) remplissent un hangar et plusieurs pièces de ma maison. 

 

Profitant des vacances et du temps météorologique qui pour l'instant est assurément propice, je suis en pleine sélection de ce que je vais garder pour mon Muséum, et de ce qui doit partir par manque de place.

 

Ne pouvant pas me résoudre à froidement jeter (ce sont quand même des ressources naturelles non renouvelables) j'ai pris le parti de distribuer mon excédent de spécimens à ceux qui en feront la demande par un simple mail à PALEOMANIAC@HOTMAIL.COM

 

Ce qui restera sera destiné au stand de distribution gratuite de notre Bourse Internationale des Minéraux et Fossiles de Bruxelles, les 2 et 3 septembre à l'Autoworld, place du Cinquantenaire.

 

Il est donc fortement conseillé de se décider assez vite, les premiers arrivés seront les mieux servis ! Les pièces ne seront disponibles que fin août, néanmoins inscrivez-vous d'ores et déjà et de préférence très rapidement !

 

A bon entendeur...

 

Phil "Fossil"

 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Les Ammonites

Publié le par Phil Fossil

 

L'ammonite est la coquille fossilisée d'un animal proche des actuels nautiles.

Les ammonites tirent leur nom des cornes du dieu Ammon des égyptiens, avec lesquelles elles présentent une analogie marquée.

Elles ont été de tout temps découvertes par les hommes, et ont parfois été utilisées en bijouterie.

Leur coquille est généralement plane, spiralée, et peut être enroulée de manière régulière ou plus ou moins déroulée, dans ce cas elle est dite hétéromorphe.

Son ornementation peut être absente, discrète ou particulièrement visible, incluant des côtes, des épines, etc.

La coquille, tout comme celle du nautile, était divisée en chambres reliées par un petit tube, le siphon. Cette disposition permet à l'animal de faire varier le mélange eau-air dans sa coquille et donc
de plonger ou de remonter dans l'eau ! Avec ses sous-marins, l'homme n'a en définitive rien inventé !!!
Le sous-marin "Nautilus" de Jules Verne s'est largement inspiré, jusque dans son nom latin, de l'animal actuel.

Quand la coquille a disparu pendant la fossilisation, il reste une structure persillée sur le moule interne, cela n'a rien de végétal mais est la "ligne de suture", c-à-d la jonction entre les cloisons des chambres et la coquille externe.

Ces animaux ont vécu depuis le Dévonien (350 millions d'années) jusqu'à la fin du Crétacé (65 millions d'années) sans interruption.

Ils ont été particulièrement florissants au Jurassique et dégénèrent au Crétacé en acquérant des formes aberrantes, devenant de piètres nageurs avec un mode de vie probablement planctonique et dérivant.

En Belgique on les trouve surtout en Gaume où les sédiments du Jurassique inférieur peuvent en contenir des milliers. Quelques-unes se rencontraient dans le Crétacé inférieur de Strépy-Bracquegnies, elles sont fort rares dans le Crétacé supérieur de Lixhe, Haccourt, Ciply, Eben-Emael et Orp le Grand.

A l'étranger les régions les plus riches sont les Ardennes françaises, la Normandie, le Poitou, la Haute-Provence, le Lyonnais, l'Alsace-Lorraine, les côtes anglaises du Dorset et du Yorkshire, l'Allemagne (Bavière, Rhénanie, Jura Souabe) , plus loin la Pologne, la Russie, les USA, le Pérou, le Nigéria, le Maroc, Madagascar...

Tout comme les trilobites détaillés dans un article précédent, les ammonites ont été incluses dans les armoiries de la ville de Whitby. (Yorkshire, UK) Elles étaient découvertes en grand nombre dans les
falaises environnantes, et la légende dit qu'elles sont les serpents pétrifiés par Sainte Hilda, patronne de l'abbaye proche...

Bonne visite !

Phil "Fossil"

 

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Les trilobites, kekseksa ???

Publié le par Phil Fossil

 

 

 

Les trilobites sont une classe d'animaux aquatiques, et marins de
surcroît, exclusivement fossiles. Ils ont vécu au Paléozoïque, autrement
dit entre 540 et 250 millions d'années avant notre ère.

Leur nom provient du fait qu'ils sont divisés en trois lobes, et ce
aussi bien longitudinalement que transversalement.

Leur ancienneté, leur beauté, la complexité de leur exosquelette,
sont autant de facteurs qui entrainent un attrait particulier pour ces
fossiles de la part de nombreux collectionneurs.

Apparus au Cambrien (540 M.A.), ils étaient florissants jusqu'à
l'Ordovicien (500 M.A.) puis ont commencé à décliner au Silurien,
Dévonien, Carbonifère pour finalement s'éteindre complètement à la
fin du Permien. (250 M.A.)

L'animal actuel qui offre le plus de similitudes avec les trilobites est
la limule, aussi appelé crabe des Moluques. Le cloporte, animal
terrestre mais friand d'humidité, leur ressemble beaucoup également.

Etant donné qu'ils muaient comme les actuels crustacés, on retrouve
nettement plus d'exuvies ou mues (c-à-d têtes, queues et thorax isolés)
que d'exemplaires complets. Certaines roches en sont littéralement
truffées !

La Belgique n'est pas réputée pour ses trilobites, néamoins on en trouve
dans le Dévonien des alentours de Couvin, Marche-en-Famenne, Wellin et
Resteigne, ainsi que dans le Carbonifère de Soignies, Ecaussines et
Tournai.

Pour des vestiges plus anciens, il nous faut nous rendre en Normandie,
Bretagne, Montagne Noire, en Suède, Bohème tchèque, en Angleterre (Pays
de Galles), en Russie, aux USA, au Canada, en Bolivie, en Chine...

Le blason de la ville de Dudley (UK) montre un trilobite Calymene, en
effet il y était tellement commun qu'il avait été surnommé "Dudley Bug"
ou "Mouche de Dudley".

Ma page photo permet de voir quelques trilobites typiques.

Bon amusement et déjà un excellent week-end !

Phil "Fossil"

 

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

En prison pour des fossiles ???

Publié le par Phil Fossil

 

En prison pour avoir tenté d’exporter quelques fossiles ?

Non, vous ne rêvez pas !

Un de mes amis suédois, qui depuis de nombreuses années vend des fossiles sud-américains en bourses, est désormais en prison en France !

Il y a quelques années, un chargement de fossiles argentins qu’il transportait a été confisqué à la frontière. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais ce 10 mai 2006, en transit à l’aéroport de Paris, il a été arrêté et jeté en prison, à la Santé plus précisément. Il était apparemment sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour « contrebande » de la part des argentins.

Depuis plus d’un mois il croupit donc dans l’une des pires maisons d’arrêt d’Europe, au milieu de criminels avérés, son seul « délit » étant d’avoir sauvegardé des fossiles qui étaient de toute manière condamnés à être détruits par l’érosion naturelle et d’avoir tenté de les exporter.

Il n’a même pas droit à une communication téléphonique avec sa compagne, la seule manière pour eux de rester en contact est le courrier postal, qui prend 5 jours minimum pour arriver dans chaque sens !

Son extradition demandée par l’Argentine n’est absolument pas certaine d’être acceptée, son « crime » n’en étant pas un au regard de la loi française… Mais en attendant une hypothétique décision de justice, il reste incarcéré.

 
En 2006, au 21ème siècle, peut-on encore tolérer ce genre de pratiques dans une « Europe » qui se dit « démocratique » ??? Notre « société » qui, d’un autre côté, laisse des criminels et pédophiles en liberté, est décidément bien malade…

Que peut-on faire ???

Phil « Fossil »

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Un scandale culturel en FRANCE

Publié le par Phil Fossil

 

 

 

Vu dans un ouvrage français des Editions Belin destiné aux écoles :

« Les sites renommés pour leur richesse en fossiles ont fait et font l’objet de véritables pillages organisés. Les personnes responsables de ce vandalisme sont soit des collectionneurs prêts à tout pour satisfaire leur passion, soit des revendeurs qui en tirent de gros profits : il existe un trafic important de fossiles et de minéraux rares. »

« Pour protéger son patrimoine géologique, douze réserves naturelles géologiques ont été créées en France : toute collecte y est interdite ainsi que toute activité qui risquerait d’endommager les fossiles. Des panneaux d’information ou des visites guidées permettent de découvrir ces sites. » 
 

 

A la lecture de ce qui précède, que peut-on en penser ?

Cela a visiblement été écrit par des adeptes du protectionnisme, pour qui tous les collectionneurs sans distinction sont assimilés à des pilleurs ou des négociants sans scrupules ! Quelle méconnaissance (ignorance ?) flagrante de tout ce que les amateurs ont au cours des siècles apporté à la science, et de ce qu’ils continuent encore à apporter actuellement surtout dans les pays où ils ne sont pas mis à l'index ! (Pays-Bas par exemple) 

Ce sont ces mêmes individus qui font jeter aux ordures les collections centenaires, patiemment glanées par des générations de naturalistes, de fossiles récupérées de musées locaux (Boulogne-sur-Mer...) tout en osant encore prétendre « protéger les fossiles et les sites » !

Les réserves géologiques, qui prétendent protéger les fossiles, non seulement ne prennent aucune mesure pour contrecarrer les effets de l’érosion naturelle destructrice de spécimens affleurants, mais de surcroît autorisent toujours l’exploitation de carrières sur leur territoire (Lacoste) et forcent leurs exploitants à faire concasser les couches fossilifères pour être bien certains que les amateurs ne pourront pas les sauvegarder ! Peut-on vraiment appeler ça « interdire toute activité qui risque d’endommager les fossiles » ???  

 

 

 

 

De qui se moque-t’on dans ce pays ????????


Le Muséum d’Histoire Naturelle de Boulogne-sur-Mer

INCROYABLE !!!

Des collections entières de fossiles jetées à la poubelle !!!

Comme le confirme une coupure de presse locale, quelques « gros » spécimens ont été conservés au Musée de Lille et tout le reste a été jeté !

Voici quelques informations, merci à un amateur français pour ces précisions !

Infos reçues :

En effet, je n'arrivais pas à y croire quand j'ai reçu cette nouvelle, un amateur local m'a fait parvenir une coupure de journal qui confirmait (voir sur eulasmo) et j'avais envoyé un mail au conservateur précédent pour recouper.

Le dernier conservateur en date, qui soit l'a remplacé, soit a été « intronisé » par le conservateur précédent (moins crédible mais je n'ai pas de certitude a ce sujet), est un professionnel connu pour son antipathie envers les amateurs, proche de la retraite, il n'a rien fait pour redynamiser le Muséum.

D'ailleurs, tout est un peu flou depuis son arrivée car tout s'est déroulé dans le plus grand secret! Sa participation en tant que conservateur du Muséum aura été de répertorier les fossiles (et animaux empaillés & insectes actuels) qui méritaient d'être conservés, les autres (la très grande majorité des fossiles) auraient été jetés (??) alors que tant d'amateurs les auraient accueillis avec joie.

Les spécimens conservés (Ichtyosaure sub-complet, Spathobathis complet....), ont majoritairement rejoint le Muséum de Lille (qui, bizarrement, aurait contribué à la disparition du Muséum local [cf. le conservateur précédent]), lors de ma visite il y a plus d'un an, ils étaient en train de déballer le contenu des camions arrivés de nuit et tentaient d'en inventorier le contenu puisque le dernier conservateur avait "oublié" de le faire.
Il y a eu une rumeur qu'une partie des fossiles gardés auraient pu être a ARRAS, je les ai vainement cherchés (dans les IUFM, demande d'infos au Muséum d'ARRAS, idem à la Mairie et le conseil régional).

Voila comment plus d'un siècle de travail (recherches, dégagements et présentation des fossiles, mise en place du Muséum local, déclin du Muséum, fossiles ressortis des caves et répertoriés à nouveau) des amateurs locaux a été presque complètement anéanti en très peu de temps de « travail » d'un paléontologue « professionnel »!

Heureusement, les amateurs locaux continuent à faire vivre la paléontologie locale et constituent des collections qui n'ont pas grand chose à envier au défunt Muséum.

Après l'interdiction de fouilles dans les falaises du Cap Blanc-Nez, il a été fortement question de classer les « zones de coupes » des falaises jurassiques (parmi les plus grands supporters de cette option, on retrouve bien évidemment le Muséum de Lille).

Combien de fossiles exposés aux assauts des vagues seraient alors irrémédiablement détruits? Quand on voit le peu de temps dont disposent les paléontologues professionnels ne serait-ce que pour répertorier les fossiles des Muséums locaux, on devine aisément le temps qu'ils consacreraient aux fouilles. (Et encore, si l'envie les en prenait…)

Voila, c'est tout ce que j'ai pu apprendre sur le sujet, vous obtiendriez probablement + d'infos et de précisions en passant par les membres de Geopolis ou du SEGMG.


Qu’ajouter à ceci ? Simplement que le Muséum qui est derrière la fermeture du sympathique Muséum boulonnais, et surtout derrière la destruction pure et simple par mise à la poubelle de collections de fossiles patiemment récoltées et conservées depuis plus d’un siècle, est celui-là même qui veut interdire tout prélèvement dans la région en prétextant vouloir « protéger les fossiles et les sites » !!!!!

Et qui, également, a le pouvoir de faire retirer du site web d'une association de défense des amateurs certains articles exposant quelques vérités qui, pour eux, ne sont pas forcément bonnes à entendre… Merci la "démocratie" de certains protectionnistes !!!!!!!!!

Voir mon article complet sur :
www.eulasmo.com 

 

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Un Musée en projet

Publié le par Phil Fossil

Un futur musée ?


Alors que de plus en plus d’amateurs et de clubs de paléontologie voient le jour, les collections publiques de fossiles disparaissent ou deviennent inaccessibles, victimes d’une « gestion » désastreuse de la part de certains fonctionnaires…

Je suis un collectionneur amateur acharné de fossiles depuis plus de trente ans, j'ai un projet d’envergure et je cherche comment le réaliser !

Je voudrais créer un musée contenant mon importante collection, afin qu'elle puisse être admirée par le plus grand nombre !

Néanmoins pour ce faire il faut prévoir un bâtiment de très grande taille et si possible en bon état de conservation, par exemple une ancienne usine, un ancien couvent ou un hospice désaffecté.


Ce bâtiment devrait posséder des planchers solides en pierre ou en béton (les fossiles, ça pèse !) et de très grandes caves afin de stocker les réserves non encore préparées, c.-à-d. une trentaine de tonnes de roches fossilifères.

Je dispose de plusieurs millions de spécimens de toutes les tailles et appartenant à quelques milliers d’espèces différentes. Ma collection est surtout axée sur les requins fossiles, mais afin de lui garder un côté « didactique » je possède des fossiles de toutes les classes (depuis les unicellulaires jusqu’aux mammifères en passant par les végétaux), de toutes les époques (du Précambrien au Quaternaire) et provenant des cinq continents ! A cela on peut ajouter une bibliothèque géologique très bien fournie, et également de l’outillage de fouilles et de préparation en quantité.

Je désirerais convertir cet immeuble en un « Géo-Pôle », c.-à-d. une « Ecole de recherche et d’initiation à la Paléontologie d’amateur » à la fois ludique et éducatif. La collection ferait partie d’un tout, elle serait accompagnée d’une bibliothèque-cartothèque, d’un laboratoire de dégagement mécanique et chimique, d’une salle de conférences multimédia, d’un site internet exhaustif, d’une échoppe étant simultanément une salle d’échanges, de dortoirs pour loger des chercheurs de passage, d’une buvette permettant la petite restauration…

Si l’on dispose de suffisamment d’espace on pourrait même y organiser sur base pluriannuelle des bourses d’échanges ou commerciales. On pourrait également organiser des « stages » paléontologiques à but d’étude et de collecte de spécimens, permettant aux participants des prospections guidées sur le terrain et bien entendu la préparation et détermination des fossiles découverts. Le guidage d’écoles incluant la fourniture de matériel didactique (support de cours, valises didactiques contenant de véritables échantillons…) est une autre possibilité.

Ceci est un appel lancé à tous ceux qui désireraient réaffecter un ancien bâtiment, et qui aimeraient par la même occasion dynamiser le tourisme dans leur commune ! En effet un musée de ce type représenterait de nombreux visiteurs, induirait une notoriété internationale à la commune qui l’accueillerait (grâce à internet), aurait un impact positif sur le secteur HORECA, et pourrait même glaner une centaine d’exposants et plusieurs milliers de visiteurs lors d’une ou plusieurs bourses organisées en week-end.

Cela peut être en Belgique, en France, au Québec, ou dans un autre pays anglophone ou francophone…

Je suis ouvert à toute proposition honnête !

Par avance, je vous remercie !

Phil « Fossil »

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Idée de vacances

Publié le par Phil Fossil

 

Le Boulonnais... Petit paradis fossilifère !

 



Cette région, que j'affectionne tout particulièrement, a une série importante d'avantages pour nous, petits belges amateurs de nature.

Située à deux bonnes heures de route de Bruxelles, les côtes ont gardé leur cachet du 19ème siècle grâce à la mise en espace protégé des falaises et des plages boulonnaises.

Les stations balnéaires connaissent une expansion raisonnable et ne ressemblent vraiment pas à nos lignes de "bunkers" de la côte belge.

La nature y est omniprésente, les dunes, platiers, falaises sont riches en faune et en flore. Oiseaux, insectes, coquillages, poissons, crustacés s'observent bien mieux sur les côtes rocheuses que sur nos
plages sableuses aseptisées, limite stérilisées même.

Mais de nombreux plaisanciers y viennent surtout pour les minéraux et les fossiles, en effet cette région est "bénie des dieux" !

Depuis le Dévonien (370 millions d'années) jusqu'au Quaternaire récent (quelques millénaires) on y découvre de riches gisements fossilifères !

Les carrières de calcaire et de marbre, mondialement réputées, fournissent les faunes du Dévonien et du Carbonifère marin dans les environs de Ferques, Marquise, Rinxent et Hydrequent.
Coraux, stromatopores, brachiopodes, gastéropodes, bivalves et chimères y ont été trouvés.
De la calcite, pyrite et fluorine s'y découvrent également.

De très rares mines de Carbonifère continental ont anciennement livré des végétaux du Houiller.

Le Jurassique moyen est le premier niveau secondaire qui affleure, au sommet des carrières de marbre et dans des champs du Bas-Boulonnais. Les alentours de Rinxent et de Colembert sont à visiter.
Les brachiopodes, beaux mollusques et oursins admirablement préservés en calcite, et parfois des dents de poissons s'y trouvent.

Le Jurassique supérieur est extraordinairement exposé en falaises entre le Cap Gris-Nez et Equihen-Plage. Il est réputé pour ses vertébrés fossiles, même des restes de dinosaures !
De belles grandes ammonites, de gros escargots, et de jolis oursins réguliers y sont régulièrement découverts. Un peu de calcite peut y être trouvée.

Le Crétacé affleure entre Wissant et Sangatte dans les très belles falaises du Cap Blanc-Nez. Célèbre pour ses grandes ammonites et ses oursins, le site est protégé mais un échantillonnage raisonnable est néanmoins toléré. Le ramassage sans outil est permis, les outils manuels classiques du géologue ne sont pas explicitement prohibés.
Les calcites, pyrites, marcasites, calcédoines et petits quartz y sont très fréquents.
Les immenses carrières près de Dannes montrent les mêmes couches, mais l'autorisation de visite doit être autorisée par la Direction.

Seul le Tertiaire n'est pas fossilifère dans la région.

Les anciens graviers fluviaux du côté de Wissant, et les tourbes près d'Ambleteuse fournissent du bois fossile et des restes de mammifères quaternaires. Des restes de mammouth, rhinocéros, hippopotame, cervidés... y ont été mis au jour.

Les petits hotels de la région ont beaucoup de charme, et les restos locaux font grand usage des fruits de mer et des poissons frais ramenés par les petits patrons pêcheurs qui organisent parfois des marchés typiques sur la place de certains villages (Wissant) et bien sûr dans le port de Boulogne-sur-Mer.

Les moules y sont petites, bon marché, mais très goûteuses ! Miam !
Il est même possible, pour ceux qui logent en appartement et disposent d'une cuisine, d'en récupérer un seau par personne sans problème sur le platier de la Pointe-aux-Oies.

Les amateurs de vie marine peuvent visiter l'extraordinaire NAUSICAA, aquarium marin géant avec ses récifs coralliens aux poissons multicolores, requins, raies qui viennent se faire caresser, murènes, thons, esturgeons, lions de mer...

En bref, une région attachante, proche, ayant gardé un côté naturel et dont la météo n'est pas plus mauvaise que chez nous...
Ce qui n'est pas difficile !!! LOL !

Bonnes vacances !

Phil "Fossil"

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Amateurs et Paléontologie

Publié le par Phil Fossil

ATTEINTE À LA LIBERTÉ
D'EXPRESSION !!!

 


C'est un scandale !!!

 

Certaines personnes dépendant de musées
français essaient de museler les associations
de défense des amateurs !!!

 


A tous les amateurs de fossiles et de minéraux !

L'heure est grave !

Suite aux tentatives de plus en plus téméraires de quelques extrémistes protectionnistes, dont le but avoué est de faire interdire aux amateurs de minéraux et de fossiles tout accès aux sites, nous avions réalisé une étude exhaustive présentant les points positifs de la paléontologie d'amateur et montrant sans conteste que les "nuisances" des amateurs dont parlent ces extrémistes sont marginales par rapport à ce qu'ils apportent à la Science !

Cette étude avait été mise en ligne sur le site d'une association française censée défendre les intérêts des amateurs, mais suite à des pressions, du chantage et des menaces intolérables cet article a été retiré de leur site !

Outre le fait que la crédibilité et l'indépendance de cette association en prennent un sérieux coup, il s'agit là d'une grave attaque à la liberté d'expression, et elle n'a pas pour origine quelques musulmans intégristes dans des contrées lointaines, mais des fonctionnaires appartenant à des organismes officiels dans un pays soi-disant démocratique !

L'article en question a été remis en ligne sur un site qui ne sera pas soumis à des pressions, quelles qu'elles soient !

L'article se trouve sur : www.eulasmo.com

J'espère avoir votre support à tous !

C'est seulement à ce prix que la pérennité de notre hobby pourra être garantie !

Merci à toutes et tous !


Phil "Fossil"

 

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0