Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bourse aux minéraux et fossiles de Bernissart

Publié le par Phil Fossil

 
 
Ce week-end des 25 et 26 août, aura lieu la 20ème bourse internationale aux minéraux et fossiles à Bernissart, au Hall Omnisport du Préau.
 
De 10 à 18h, présence de collectionneurs belges et du Nord de la France, matériel local et international intéressant en minéraux et en fossiles.
 
L’entrée est libre, et on peut généralement y visiter tous les ans une exposition thématique, dont le thème cette année est le Quartz.
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Petit lexique de langues germaniques à l’usage des paléontologues amateurs

Publié le par Phil Fossil

 
 
En tant qu’amateur de fossiles, nous sommes tous confrontés aux langues étrangères lorsque nous surfons sur internet. Et en effectuant des recherches avec les termes francophones nous ne trouvons pas toujours ce que nous cherchons dans les sites étrangers !
 
Les outils de traduction sont pratiques, mais ne fonctionnent à peu près convenablement que sur des textes très généraux.
 
Afin de vous venir en aide, nous avons réalisé ce petit lexique permettant de retrouver les traductions vers les principales langues germaniques des termes paléontologiques les plus couramment usités par les collectionneurs.
 
Il devrait être régulièrement mis à jour afin d’y ajouter continuellement de nouveaux termes.
 
Nous vous en souhaitons une agréable utilisation !
 
Merci de nous donner quelques commentaires sur votre utilisation de ce petit outil… Et si des termes supplémentaires vous seraient utiles, merci de nous les communiquer pour ajout.
 
Phil « Fossil »
 
Français Néerlandais Anglais Allemand
Ambre Barnsteen Amber Bernstein
Ammonite Ammoniet Ammonite Ammonit
Baleine Walvis Baleen whale Wal
Bivalve Tweekleppige Pelecypod Muscheln
Bois fossile Fossiel hout Fossil wood Versteinere Holz
Brachiopode Brachiopood Brachiopod Brachiopode
Céphalopode Koppotige Cephalopod Tintenfisch
Champ Veld Field Felder
Corail solitaire Eenzaam koraal Solitary coral Einzelcorale
Crabe Kreeft Crab Krabbe
Crevette Garnaal Schrimp Garnele
Crinoïde Zeelelië Sea Lily Seeleliën
+Calice Kelk Calix, Crown Krone
+Tige Steel Stem Sliel
Dent de requin Haaientand Shark tooth Haifischzähne
+Couronne Kroon Crown Krone
+Racine Wortel Root Wurzel
Dinosaure Dinosaurus Dinosaur Dinosauriër
Epoque géologique Geologische tijd Geological time Geologisch periode
Eponge Spons Sponge Schwamm
Ere glaciaire Ijstijd Ice Age Eiszeit
Falaise Klif Cliff Felswand
Feuille fossile Fossiel blad Fossil leaf Fossilien baumblatt
Fossile Fossiel Fossil Fossilien
Gastéropode Gastropood Gastropod Gastropode, Schneck
Localité trouvaille Vindplaats Find location Fundort
Machoire Kaak Jaw Kiefer
+Inférieure Onder- Lower- Unter-
+Supérieure Boven- Upper- Ober-
Mammifère Zoogdier Mammal Saügetier
Mammouth Mammoet Mammoth Mammut
Minéral Mineraal Mineral Mineral, Gestein
Os, Ossement Been, Bot Bone Knochen
Ours des cavernes Hollebeer Cave bear Höhlenbär
Oursin Zee-egel Sea urchin Seeigel
Plage Strand Beach Strand
Poisson Vis Fish Fisch
+Cuirassé Gepantserd- Armoured- Panzer-
Raie Rogge Ray, Skate Rochen
Reptile Reptiel Reptil Sauriër
Requin Haai Shark Hai, Haifisch
Trilobite Trilobiet Trilobite Trilobit
Vertèbre Wervel Vertebra Wirbel
Vertébré Gewervelde Vertebrate Wirbeltier

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Gastéropode de l’Albien de Machéroménil, France

Publié le par Phil Fossil

Carine-Faissault-Albien-Naticopsina-gaultina-1.JPG
 
Naticopsina (Gyrodes) gaultina, Albien moyen, Machéroménil, France. Diamètre 7 centimètres.
 
 
Il y a quelques années de cela, les travaux de construction de l’autoroute A34 se terminaient entre Charleville-Mézières et Rethel, il restait néanmoins encore quelques tas argileux riches en nodules phosphatés de l’Albien moyen qui n’avaient pas encore été remis à plat par les bulldozers.
 
Nous faisions une petite sortie ardennaise en week-end avec les amis Werner et Carine, et avions déjà récupéré en surface des tas pas mal d’ammonites phosphatées parfois nacrées, quand Carine qui jouait du grattoir en fin de visite dans l’un de ces tas sortit le plus gros gastéropode albien que j’aie eu la possibilité de voir découvert !
 
Les pièces de taille moyenne sont déjà peu courantes, mais alors une de cette dimension, c’est véritablement anecdotique !
 
Félicitations, chère Carine !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Un nouveau forum géologique est né

Publié le par Phil Fossil

 
Le forum  « La géologie de l’amateur » vient de débuter sur internet, nous enjoignons un maximum de nos lecteurs à s’inscrire (c’est absolument gratuit !) afin qu’il grandisse rapidement et devienne incontournable !
 
 
Longue vie à ce nouveau forum et à son administrateur « Burning » !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Liens WEB

Partager cet article

Repost 0

Blog “photos” du CMPB

Publié le par Phil Fossil

 
Possesseurs de leur propre site web depuis des lustres, nos amis du CMPB se sont également dotés, tout récemment, d’un blog destiné à accueillir les photos en couleurs qui sont éditées en N&B dans leur bulletin mensuel LITHORAMA.
 
Vous pourrez y retrouver, outre des photos de beaux fossiles et de minéraux peu communs, quelques prises de vues de nos sorties conjointes du mois de juin où nous avions guidé nos amis italiens, dans les Ardennes belges et françaises.
 
Nous vous en souhaitons une bonne visite !
 
 
 
N’oubliez pas, ces 8 et 9 septembre, la Bourse internationale des Minéraux et Fossiles à l’Autoworld, Cinquantenaire 1, Bruxelles.
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Invasion de SPAM au départ d’Ouagadougou, Burkina-Faso

Publié le par Phil Fossil

 
Depuis des mois déjà, nous recevons une quantité invraisemblable de spam qui sont, fort heureusement, dans leur immense majorité arrêtés par notre anti-spam.
 
La plus grande partie de ces mails contient une proposition alléchante : sortir du pays et voir arriver sur son compte en banque une somme de plusieurs millions de dollars US !
 
L’histoire est toujours dans les grandes lignes la même, un compte dormant après quelques années est censé être « récupéré » par le gouvernement burkinabé, et un « Chief auditor » de la « Bank Of Africa » vous propose de récupérer cet argent et de lui reverser une commission plus que substantielle. (Du genre 30% pour vous, 60% pour lui, et 10% de « frais de dossier ». Ca fait tout de suite plus sérieux, les frais de dossier…)
 
Le contenu de ces mails est le plus souvent à mourir de rire, en effet ils commencent souvent par « Cher ami » » (On s’est déjà vu quelque part ??? Je ne m’en souviens pas…), puis « ce mail est sans doute une grande surprise pour vous » (Tu parles, on en reçoit entre 10 et 20 par jour du même acabit, parfois plusieurs totalement identiques pour être sûr qu’il en arrive bien un, alors, pour l’effet de surprise, on repassera…), les propriétaires (une famille entière, naturellement, à chaque fois) du compte bancaire en déshérence sont généralement décédés dans un accident de Concorde, à Gonnesse. (J’ignorais qu’il y avait plusieurs milliers de sièges dans un Concorde, moi… Encore plus fort qu’Airbus et son A380 !) 
 
Etant donné le nombre de mails reçus, incluant des noms d’expéditeurs différents mais des fonctions fréquemment identiques, le bâtiment de la Bank Of Africa doit avoir la taille d’une petite ville pour abriter tous ces collaborateurs ! La somme d’argent est assez communément la même pour des personnes différentes, là aussi ça aide à nous mettre « la puce à l’oreille » !
 
Il est quand même étonnant que tous ces gens riches placent leur précieux « bas de laine » au Burkina-Faso juste avant de bêtement décéder d’un accident d’avion… Le placer en Suisse ou aux Iles Caïman, pourquoi pas, mais au Burkina… (Il y en a vraiment qui sont franchement naïfs ou ont de l’argent à perdre !)
 
On pourrait aussi tiquer sur le fait que dans un pays en voie de développement comme le Burkina-Faso, des centaines et des centaines de millions de dollars US dorment, à les en croire, sur des comptes en déshérence… (Ca ne fait pas très sérieux, ma bonne Dame !)
 
D’autres mails, en provenance d’Afrique ou d’Angleterre, vous signalent que vous êtes l’heureux gagnant d’une forte somme suite à une « loterie internet » qui a (Quelle chance on a décidément ces derniers temps, c’est vraiment incroyable !) choisi tout-à-fait au hasard (Bien sûr…) votre adresse email parmi plusieurs millions d’autres ! (Si j’avais autant de chance au Lotto, je pourrais avoir arrêté de travailler depuis belle lurette !!!)
 
Quand on renvoie ses coordonnées pour encaisser nos gains (fausses, les coordonnées, bien sûr, il ne faut pas pousser non plus) il nous est demandé bien évidemment de verser une somme coquette en guise de « frais de dossier » pour pouvoir récupérer son dû. Ce dernier n’existe naturellement que dans l’imagination de quelques gogos un tantinet trop crédules…
 
C’est très bizarre, à ma réponse toute naturelle « Il suffit de retirer les frais de dossier de mes gains et de virer le reste sur mon compte en banque », je n’ai jamais eu aucune réaction… (Ils ont dû mal comprendre ma réponse.)
 
Pour en revenir au Burkina, une variante implique la fille (jeune et jolie, œuf corse) d’un politicien assassiné ou, mieux encore, une princesse orpheline en détresse et détentrice, non d’un robot bleuté contenant les plans de « L’Etoile Noire », mais d’une « malle » bien cachée autant que copieusement garnie en billets verts. Cette jeune fille implore bien évidemment votre aide pour sortir le susdit « pactole » du pays.
 
A partir du moment où l’on accepte leur offre, il peut se passer deux choses :
 
Soit votre compte en banque est efficacement autant que rapidement vidé de son contenu par des mains expertes, soit, plus improbable à mon avis, vous vous retrouvez brutalement avec une somme de plusieurs millions de dollars qu’il sera dur, mais alors là vraiment très difficile, de « dédouaner » aux yeux du fisc européen. Bonjour les accusations de blanchiment, saisies et autres arriérés d’impôts…
 
Donc, faites preuve d’une prudence extrême, et pour tous ces mails, direction LA POUBELLE !
 
Parfois, les spam sont plus folkloriques, limite amusants, du genre publicitaire et faisant preuve d’un manque flagrant de précision dans la définition du groupe « cible » : Je me souviens d’une publicité reçue, fort alléchante au demeurant, pour une sandwicherie proposant d’excellents sandwiches « à la française » et autres délicatesses, mais, seul petit « hic », située à… Séoul. (Bonne idée sur le papier, mais même sur mes deux longues heures de table, je me vois mal faire l’aller-retour Bruxelles-Séoul pour aller acheter ma pitance, je doute sérieusement de surcroît qu’ils envoient par garçon-livreur et même plus prosaïquement qu’ils acceptent nos chers euros…)
 
Pour plus de sécurité et en cas de doute, vous pouvez toujours consulter le site http://www.hoaxbuster.com/ et effectuer une recherche sur certaines phrases-clés contenues dans le ou les mails reçus.
 
J’espère que c’est bien compris ce coup-ci, les burkinabés et autres « spammeurs fous », qu’il n’est pas nécessaire de continuer à polluer nos boites mails, CA NE SERT STRICTEMENT A RIEN !
 
A part à nous faire sourire, de temps en temps, en pensant à votre naïveté pharaonique !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Préparation des oursins « encroûtés » des Ardennes de France

Publié le par Phil Fossil

 
Hemicidaris-Glypticus-Paracidaris.JPG
 
Oursins réguliers, Argovien, Novion-Porcien, Ardennes, France.
De gauche à droite, diamètre maximal 3 centimètres :
Hemicidaris intermedia
Glypticus hieroglyphicus
Paracidaris florigemma
 
 
Assez fréquemment, l’on peut mettre la main dans les petits éboulis de calcaire crayeux de l’Argovien sur un oursin régulier pratiquement dégagé, mais néanmoins encore recouvert d’une fine « croûte » tenace de calcaire.
 
Le brossage, même à l’aide d’une brosse en métal, s’avère en pratique inefficace et dangereux pour les détails de la structure de surface du fossile. L’attaque à l’acide chlorhydrique pur ou dilué peut toujours s’avérer risquée sur des tests en calcite relativement fins.
 
Ayant retrouvé quelques spécimens de ce genre dans nos « réserves » de pièces non encore préparées, dont certaines « laissées pour compte » depuis environ une décennie, nous avons en désespoir de cause testé le sablage.
 
A l’aide de poudre de limaille de fer, et d’une pression variant entre 3 et 4 bars, nous sommes arrivés, en insistant nettement plus longtemps que pour les spécimens inclus dans le calcaire tendre, à un résultat tout-à-fait convenable.
 
Il faut bien évidemment laisser agir le jet de sable « au finish » sur chaque tubercule (attaqué parallèlement et non perpendiculairement !) et insister longuement sur chaque fragment de gangue incrustante, mais cela en vaut indubitablement la peine.
 
Enfin, longuement est tout relatif, la préparation complète de chaque oursin ne dure finalement que quelques petites minutes… Vive le sablage !
 
Bonne préparation !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Le coin des pros

Partager cet article

Repost 0

Phénomène astronomique exceptionnel le 27 août !

Publié le par Phil Fossil

 
 
"DEUX LUNES LE 27 AOUT
 
Le 27 août est le jour que le monde entier attend avec impatience pour voir ce phénomène unique.
 
La planète Mars sera très brillante la nuit, à compter du mois d’août.  Elle sera semblable à une pleine lune à vue d’œil humain sans assistance télescopique.
 
Ce sera encore plus évident le 27 août lorsque la planète Mars se rapprochera à environ 34.065.000 miles de la terre.
 
Assurez-vous de regarder dans le ciel le 27 août 2007 à 12h30. Vous aurez l’opportunité de voir deux lunes de votre point de vue.
 
La prochaine fois que Mars se rapprochera autant de la terre sera en 2287.
 
Partagez cette information unique avec tous vos amis, car toute personne vivant maintenant n’aura plus jamais l’occasion de revivre ce phénomène. "
 
En espérant néanmoins pouvoir admirer autre chose qu’une épaisse couverture nuageuse…
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Dents de mosasauridé de Ciply, Belgique

Publié le par Phil Fossil

Werner-Ciply-Maastrichtien-Hainosaurus-bernardi-1.JPG
 
Hainosaurus bernardi, Maastrichtien inférieur, Ciply. Hauteur maximale 3 centimètres.
 
 
Lors de l’une de ses dernières sorties dans l’ancienne carrière de Ciply, Werner avait déjà eu la chance incroyable de découvrir une fort belle dent de Squalicorax, détaillée dans un article précédent.
 
Il eut également la joie, quelques tamis de gravier de base plus tard, de sortir ces deux dents de mosasauridé Hainosaurus bernardi du Maastrichtien inférieur.
 
Ces dents sont peu fréquentes dans le gravier de la base du Danien, qui remanie essentiellement des dents de requins et des vertèbres de poissons.
 
Décidément, l’élève finit par dépasser le maître…
 
Toutes mes félicitations, mon jeune « Padawan » !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Requins fossiles sur la plage à Cadzand-Bad

Publié le par Phil Fossil

carcharocles-megalodon-2.jpg
 
Carcharocles megalodon, Miocène, Nieuwvliet-Bad, Pays-Bas. Hauteur 11 centimètres.

carcharodon-carcharias-2.jpg
 
Carcharodon carcharias, Pliocène, Nieuwvliet-Bad, Pays-Bas. Hauteur 56 millimètres.
 
 
Depuis des décennies, les amateurs paléontologues néerlandais et leurs homologues belges et allemands visitent régulièrement les plages frontalières avec la Belgique, et plus spécialement celles de Cadzand-Bad et Nieuwvliet-Bad.
 
L’environnement côtier plus naturel et moins « bétonné » que chez nous n’est pas la seule explication à l’engouement pour ces plages, en effet on peut y découvrir après des tempêtes et des grosses mers d’assez nombreux fossiles datés du Paléocène au Pliocène.
 
Certains proviennent d’affleurements sous-marins naturels, d’autres ont été amenés là il y a quelques décennies dans les sables servant à compenser l’érosion de la côte.
 
Les dents paléocènes, éocènes et oligocènes sont noires et très usées, ayant subi deux remaniements au minimum. Elles sont parfois encore reconnaissables, les plus fréquentes sont Striatolamia macrota, Striatolamia striata, Carcharias hopei, Lamna lerichei, Carcharocles auriculatus, Myliobatis dixoni et Aetobatus irregularis.
 
Les dents miocènes sont relativement plus « fraîches », mais ont néanmoins subi un remaniement lors de la constitution du « Gravier de base » des « Sables de Kattendijk ». Cosmopolitodus hastalis, Isurus desori, Carcharocles megalodon, Carcharocles angustidens, Galeocerdo aduncus, Notorhynchus primigenius, Hexanchus gigas, Carcharias cuspidata et Carcharias vorax sont les plus fréquemment rencontrées.
 
Les dents pliocènes, minoritaires, peuvent être encore assez coupantes et brillantes. Il s’agit essentiellement de Cosmopolitodus hastalis, Isurus desori et Carcharodon carcharias.
 
On peut découvrir ces restes fossiles, soit en se promenant et en examinant soigneusement les laisses de mer, au milieu de galets noirs et coquilles actuelles, quaternaires et pliocènes, soit pour les plus courageux, en creusant à marée basse jusqu’à d’anciennes laisses de mer recouvertes de sable et en tamisant ces « niveaux » à concentration dans l’eau de mer.
 
A voir, notre page systématique sur la faune vertébrée de Cadzand et environs :
 
Bonnes recherches !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0