Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Toujours en vacances, votre serviteur

Publié le par Phil Fossil


Juste rentré de Sainte-Marie, où la météo a été tout sauf clémente, je suis toujours en congé.

Dans les jours qui viennent, je serai reparti en Allemagne pour quelques jours de détente dans la belle région vinicole des boucles de la Moselle, proche de Trèves.

Là, pas de fouille ni de bourse, repos et seulement repos !

Normalement il devrait faire moins mauvais qu'en Alsace, ce qui n'est pas vraiment difficile.

On verra si une petite visite de Trèves (que je connais bien) pourra s'envisager.

J'emmènerai la tablette, en espérant avoir un réseau Wifi exploitable sur place.

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Sainte-Marie-aux-Mines 2013 : 50ème édition ! (1)

Publié le par Phil Fossil


Cette édition "cinquantième anniversaire", j'espérais fortement y participer en temps que visiteur, même si mon but premier n'est pas la participation à quantité d'activités et de conférences, mais plutôt l'acquisition de pièces et de livres pour mon Muséum, et le glanage d'un maximum de contacts dans ce même but.

 

 

Mardi 25 juin 2013

Parti en début d'après-midi, je passerai la nuit chez mon pote Tony avec qui je ferai la route en direction de l'Alsace.

J'en profiterai pour contempler les dernières acquisitions qu'il a faites depuis ma dernière visite, et me reposer, même si la semaine précédente a été riche en siestes et autres nuits particulièrement longues, dues au sale petit microbe chopé la semaine d'avant.

 

 

Mercredi 26 juin 2013

Nous prenons la route peu avant 10h, le trajet étant plus court que nos habituelles virées auvergnates. Il se déroulera sans histoire; afin de réduire la fatigue du chauffeur, nous décidons d'emprunter le tunnel de Sainte-Marie (6950 mètres de long) ce qui par rapport au col du même nom nous fait sans doute gagner une demi-heure de trajet où il convient de rester concentré pour ne pas finir dans un ravin...

Nous arrivons déjà, à la sortie du tunnel, en dehors de la ville et directement sur la route de notre hôtel, dans les hauteurs boisées de La Vancelle. Nous quittons la grosse route pour une petite voie à peine macadamisée et après deux kilomètres de bois nous arrivons dans le hameau et à notre "camp de base" qui nous hébergera jusqu'au dimanche matin.

Malgré un arrêt fait à un resto-route le midi, nous avons faim, et goûterons sans limite aux spécialités régionales, typiques autant que roboratives : des oeufs en Meurette avec julienne de légumes sur toast en entrée, un pied de cochon désossé et panné sur pommes de terre rôties et légumes, une petite salade, et une crême brulée.

Le sommeil ne viendra pas tout de suite, vu le souper très copieux, mais il sera réparateur.


Jeudi 27 juin 2012

Premier jour "professionnel" de la bourse, à ne pas rater, nous prenons le petit dej' à 8h pour tenter d'arriver à la manifestation peu après 9h. Le temps d'acheter les Pass 4 jours, nous sommes sur le pied de guerre !

Le temps ce jeudi est plutôt variable, hésitant entre de timides éclaircies et quelques belles averses qui mouillent copieusement ! L'un de nos premiers achats sera un parapluie de grande taille, pour pêcheurs, ce qui est de circonstance, nous qui partons à la pêche aux bêtes mortes depuis des millions d'années...

Les premiers achats commencent à être rangés dans un grand sac solide, emmené pour celà, nous visiterons une partie non négligeable de la bourse jusque 14h où nous sortons pour dîner copieusement.

Notre point de chute est la "Taverne du Mineur", près de la fontaine, où les plats typiques sont copieux et excellents. Nous jetterons notre dévolu sur un "Fish and Chips", pas spécialement régional mais bien suffisant, et aux dires de Tony, pourtant habitué des bourses anglaises, meilleur que là-bas !

Un petit saut à la voiture, éloignée de l'entrée du "Show" de bien 2 kilomètres, afin de vider le sac de nos achats, et de boire un coup avant de ré-attaquer la bourse. 
  
Encore quelques achats, puis l'après-midi ayant passé très vite, nous rentrons sur le camp de base mais le ciel devenant très gris, nous voilà obligés par une rincette soudaine et violente de trouver abri dans un salon de thé. Deux cafés et quelques gâteaux, histoire d'attendre le souper. Il sera copieux, comme toujours dans la région. Une succulente cassolette de rognons et de ris de veau aux morilles, avec les spätzles, pâtes alsaciennes typiques.

Le repas ayant été plus léger, le sommeil viendra plus vite.

A suivre...

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Y a-t-il une vie après la mort ?

Publié le par Phil Fossil

 

La-vie-apres-la-mort

 

 

Merci à CarchaDOrias !

 

Phil "Fossil"

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Encore un peu de patience...

Publié le par Phil Fossil


Sauf erreur, nous sommes encore en Alsace, où de nombreuses informations et sans doute quelques beaux fossiles auront dans l'intervalle été acquis.

Nous ne manquerons pas de vous concocter un compte-rendu dès notre retour, ou peut-être même auparavant.

Un peu de patience, amis lecteurs...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Tiges de Pentacrinus basaltiformis du Sinémurien de Tontelange

Publié le par Phil Fossil

 

Attert-Sinemurien-Pentacrinus-basaltiformis-1-2cms

 

Pentacrinus basaltiformis, article et tiges, Sinémurien, Tontelange. Longueur de la plus grande pièce 2 centimètres.
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

Lors de notre visite dans la Gaume et le Luxembourg, nous avions pu parcourir à notre aise un grand terril de déblais d'exploitation à la carrière de Tontelange, bien nettoyé par les pluies.

Ces jolies pièces ne se trouvaient, lors de mes précédentes visites, qu'en deux ou trois exemplaires au maximum.

Lors de notre dernière visite, plus d'une douzaine d'exemplaires ont été ramassés en surface par votre serviteur.

Et cela sans compter les pièces un peu particulières dont nous parlerons plus tard...

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Bourse de Soissons les 5 et 6 octobre 2013

Publié le par Phil Fossil


Cher(e)s Ami(e)s.
 
Le président et les membres de l'association "Club Minéraux & Fossiles de SOISSONS" sont heureux de vous inviter à la

 

37e Bourse d'Echanges Minéraux & Fossiles


qu'ils organisent les samedi 5 et dimanche 6 octobre 2013,

 

salle Claude Parisot à Soissons (Aisne).

 

Vous trouverez en pièce jointe, les informations relatives à cette manifestation. Nous serions heureux de vous accueillir pour ces deux journées de bonne humeur et d'amitié. Une exposition sur les Minéraux sera présentée au public.
Nous vous rappelons qu'il s'agit d'une bourse d'échanges et que la vente est tolérée le dimanche uniquement.
Nous sommes à votre disposition pour vous fournir tout renseignement complémentaire éventuel.

http://ddata.over-blog.com/0/28/02/25/Documents/Soissons-MF-2013-Bourse-BULLETIN-D-INSCRIPTION-new.doc
 
Avec nos plus sincères et amicales salutations.
Alain ARVATI,
président de l'association.
 

 
   Alain ARVATI

 
   22 rue des Grès de Beauchamp


    02600 Villers-Cotterêts

 
   03.23.72.67.24 / 06.77.03.19.27

 
   alain.arvati . at . wanadoo.fr

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Quelques jours en vadrouille, enfin !

Publié le par Phil Fossil


Depuis le mois de septembre, je n'ai plus eu la possibilité de prendre une semaine de vacances.

Ce coup-ci, c'est fait, je suis ENFIN en repos pour une quinzaine de jours.

Je resterai majoritairement à la maison, mais quelques petites virées ne sont pas à exclure.

Quand vous lirez ces lignes, je serai sans doute déjà arrivé sur les très avenantes terres alsaciennes, afin d'y visiter, comme quasiment tous les ans depuis près de 15 années, la mythique bourse de Sainte-Marie-aux-Mines.

Même si j'emmènerai ma tablette, et que je devrais avoir un accès WIFI, je serai sans doute moins présent sur le Net, et pour lire/répondre à mes mails, modérer mes commentaires, enfin toutes ces sortes de choses...

Ce sont les vacances, après tout...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Sauvons la trappiste de Rochefort !

Publié le par Phil Fossil


Bonjour à tous,

Une fois n'est pas coutume, nous envoyons ce mail à toutes nos adresses car il y a urgence.
La carrière Lhoist, entreprise mondiale, souhaite faire baisser le niveau de la nappe phréatique alimentant Rochefort et sa Trappe (et donc sa trappiste!) dans un but de rentabilité, mettant ainsi en péril la source de la Tridaine.

Chacun choisira son argument : de la défense de l'eau comme bien commun à celle de la célèbre trappiste, il nous semble que tous les arguments convergent pour agir contre ce projet en faveur de la source de la Tridaine.

De plus, les travaux prévus par l'entreprise Lhoist menacent une réserve naturelle puisque des tranchées seront creusées en travers d'un site protégé.

Pour tenter de contrer ce projet, il y a urgence car l'enquête publique se clôture ce vendredi 28 juin.
Si vous souhaitez envoyer un courrier aux administrations communales de Rochefort ou de Marche en Famenne, celui-ci doit leur parvenir au plus tard pour le 28 juin.
Vous pouvez également signer la pétition lancée par l'Abbaye de Rochefort : vous trouverez dans le lien ci dessous toutes les infos et un modèle de courrier.

http://www.tridaine.be/

N'hésitez pas à transmettre également ce message à vos contacts.

Merci!

Robert et Marie-Françoise Vanhamme Romain
Natagora Famenne

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Gastéropode Ptychomphalus expansus de l'Hettangien de Tontelange

Publié le par Phil Fossil

 

Attert-Hettangien-Ptychomphalus-expansus-1A-3cms

 

Ptychomphalus expansus, Hettangien, Tontelange, Belgique. Diamètre environ 3 centimètres.
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

 

La faune hettangienne est nettement moins bien représentée que celle du Sinémurien dans ce site, par contre elle est plus variée en nombre d'espèces et en classes représentées.

Les gastéropodes, par exemple, sont quasiment absents dans le Sinémurien, par contre on en trouve régulièrement dans l'Hettangien.

Ce spécimen de Ptychomphalus expansus, découvert tout dégagé sur un terril de déblais d'exploitation bien nettoyé par les pluies (l'important est de tirer parti de notre printemps particulièrement mauvais...) est en assez bon état.

Néanmoins il semble avoir été plus fortement remanié que les exemplaires anciennement mis au jour dans la carrière de Brouch, au Grand-Duché.

Cela reste malgré tout une très chouette trouvaille.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Qu'attend notre Etat pour enfin agir ?

Publié le par Phil Fossil


"L'envie de travailler n'y est pas. Parce qu'il est possible d'être payé sans travailler"

vendredi 21 juin 2013 à 12h02

Lors de la remise du prix du Trends HR Manager de l’année, l’entrepreneur Jan De Nul a durement fustigé nos politiques et tous les Belges qui ne travaillent pas. "L’envie de travailler n’y est pas. Parce qu’il est possible de se passer de travail ".

"Je tiens tout de même à dire que nos politiques ne sont pas des plus intelligents" a déclaré Jan De Nul, le CEO de l’entreprise de dragage et de travaux maritimes éponyme, avant d’entamer son discours à l’occasion de la remise du prix du Trends HR Manager de l’année. 

"Nous constatons que sur 11 millions de Belges, 6,1 millions sont en âge de travailler.

 

Et bien, il y en a seulement 3,1 millions qui travaillent. L’envie de travailler n’y est pas. Parce qu’il est possible de s’en passer. Nous avons mis en place une multitude de systèmes pour être payé sans travailler. Mais n’oublions pas que ces 3,1 millions de personnes qui travaillent doivent en entretenir 8 millions d’autres qui ne travaillent pas. Les politiques peuvent faire ce qu’ils veulent, ces 3 millions ne seront jamais contents." 



 

‘"Nos différents gouvernements ne prennent aucune mesure offrant une perspective à la génération suivante. Il n’y a qu’une solution. Faites travailler ces 6,1 millions de Belges. Réduisez l’état. Faites cesser toutes les prépensions. Instaurez une politique d’activation. Si vous mettez un demi-million de personnes au travail, vous aurez un demi-million de personnes de plus qui contribueront, mais surtout un demi-million de moins d’allocations. Pensez-vous qu’il n’y a pas de travail pour ce groupe ?"

 



Selon De Nul, l’état porte une responsabilité écrasante. Là aussi, la situation est déséquilibrée. "Je ne prétends pas que nos 1,3 millions de fonctionnaires sont totalement improductifs. Nous en avons 100.000 de plus qu’il y a 10 ans. Toutes les augmentations d’impôts ont été perdues en dépenses plus élevées".

 

"Qui va continuer à payer tout ça ?" s’est demandé Jan de Nul. Il a alors montré du doigt les 350 invités présents à la remise du prix Trends HR Manager de l’année en concluant : "Vous".

EE

Pour l'article original :

http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/l-envie-de-travailler-n-y-est-pas-parce-qu-il-est-possible-d-etre-paye-sans-travailler/article-4000333431744.htm


PS. Continuons la réflexion, juste un peu :

S'il y a 1.3 millions de fonctionnaires, fatalement inclus dans les 3.1 millions d'actifs, et vu que ces mêmes fonctionnaires sont payés en grande partie par les impôts des actifs restants (3.1 - 1.3 = 1.8) càd qu'en réalité 1.8 millions de travailleurs du Privé entretiennent le reste, c-à-d 11 - 1.8 = 9.2 millions de personnes.

Une seule personne mise au travail dans le Privé en entretient donc plus de 5 autres !

En France on estime le nombre de fonctionnaires à 90 par 1000 habitants. En appliquant le ratio à la Belgique (1000 * 1.3/11) on arrive à : 118 !

De plus, l'envie de travailler ne suffit pas, il faut aussi qu'il y ait assez de postes disponibles ! Ou un moyen abordable de créer une PME (Petite et Moyenne Entreprise), ce qui n'est pas faisable dans notre pays actuellement : on doit avancer une somme colossale comme capital de départ et payer des "Lois Sociales" (Xième taxe déguisée) avant même d'avoir engrangé le premier euro ! D'où les faillites à répétition que nous connaissons...

Vu que nos gouvernants, qui parlent toujours (dans le vide) de promouvoir l'emploi en Belgique, favorisent en réalité les délocalisations (informaticiens indiens off-shores et call-centers marocains qui échappent aux taxes belges et pompent les emplois, reprise de tous nos fleurons nationaux par des groupes étrangers généralement grassement subsidiés quelques années avant de licencier (Mittal, Caterpillar, Ford, etc.), absence de taxes à l'entrée sur les marchandises de piètre qualité voire dangereuses et d'origine non-européenne, etc.) toutes les règles sont faussées et la solution ne viendra jamais d'eux, cela est certain.
 
Ne serait-il pas GRAND TEMPS de donner un énorme coup de pied dans le PANIER DE CRABES qui nous gouvernent ???
Allons-nous laisser les turcs et les brésiliens nous montrer l'exemple ???


Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0