Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une mâchoire de reptile marin découverte à Sainte-Adresse

Publié le par Phil Fossil



Sainte-Adresse. Une mâchoire de reptile marin vient d’être découverte au Bout du monde par la Société Linnéenne de Seine-Maritime.


Au Jurassique (il y a 200 millions d’années), le site du Cap de la Hève était une mer chaude, ou plutôt un océan.

Actuellement, lors des grandes marées, il n’est pas rare d’y voir encore apparaître des ossements de reptiles marins, en partie découverts... en « pièces détachées », comme le déclare Alain Castel (Société Linnéenne de Seine-Maritime), qui vient de faire sur le secteur une intéressante récolte d’ossements divers : côtes, vertèbres et mâchoire (d’environ 80 cm) d’un ichtyosaure de l’époque du Kimméridgien (155 millions d’années).

Rendez-vous dimanche 31 juillet

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez rejoindre Alain Castel pour une nouvelle sortie paléontologie botanique, dimanche 31 juillet à 10 heures. Rendez-vous place Maréchal-Joffre. Parcours difficile. 8 kilomètres aller-retour. Prévoir chaussures de marche, burin et marteau. Apporter son pique-nique. Gratuit.

http://www.paris-normandie.fr/nature/une-machoire-de-reptile-marin-decouverte-a-sainte-adresse-CF6236051#.V4ejn_l97IW

Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Décret relatif à la protection des sites d'intérêt géologique

Publié le par Phil Fossil

La France devient très chatouilleuse en ce qui concerne la protection des géosites.

Ce texte a été adopté récemment, en 2015.

Découvert un peu par hasard par votre serviteur, il peut être téléchargé en suivant le lien suivant :

http://www.geosoc.fr/actu/1128-decret-relatif-a-la-protection-des-sites-d-interet-geologique-paru-au-j-o-du-30-decembre-2015.html

Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Quelques bourses en juillet-août 2016

Publié le par Phil Fossil

Quelques bourses en juillet-août 2016
Quelques bourses en juillet-août 2016
Quelques bourses en juillet-août 2016
Quelques bourses en juillet-août 2016

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Le détecteur de métaux, fléau des archéologues (sic)

Publié le par Phil Fossil



vendredi 8 juillet 2016 09:30

(c) Copyright Journal La Marseillaise
Un fonctionnaire surpris à exhiber sur internet ses découvertes archéologiques. Pilleur de sites ou amateur ignorant de la loi ?


Fouilles archéologiques sans autorisation, découvertes non déclarées et utilisation sans autorisation d’un détecteur de métaux sont des infractions au code du patrimoine rarement poursuivies. « On n’en a pas l’habitude », confesse la présidente. « Je ne m’y attendais pas non plus », abonde le prévenu, fonctionnaire à la direction des routes.

En mars 2015, la Direction régionale des affaires culturelles signale à la gendarmerie les messages sur un forum de détection de métaux d’un internaute surnommé Thibert13 exhibant ses trouvailles, parmi lesquelles des objets de l’âge de bronze manifestement exhumés lors d’une fouille clandestine. A son domicile marseillais, les enquêteurs trouvaient 83 pièces de monnaies romaines et gauloises, certaines médiévales en cuivre et en bronze, des dés à coudre, des grelots et anneaux de bronze datant possiblement de l’antiquité, une tesselle de mosaïque ne pouvant provenir que d’un site romain.

Une coupure de presse aussi titrant « Les pillards face aux juges » ne laissant aucun doute de sa connaissance des risques pénaux.

« Je reconnais les faits mais je ne connaissais pas la législation. Je fais de la détection de loisir, c’est un hobby du dimanche, je ne pensais pas me retrouver devant un tribunal » s’est défendu le prévenu. Depuis 2007, Thierry F. s’est offert 4 détecteurs et jure n’avoir jamais lu la notice comportant un rappel à la loi avec restriction d’utilisation. Il assure n’avoir prospecté sur aucun site archéologique. « J’allais dans les champs d’oliviers, les vignes, on y trouve beaucoup de pièces anciennes. Pour moi, un champ labouré, c’est pas un site archéologique. Les pièces sont rongées par les pesticides, je ne pense pas faire grand tort au patrimoine de l’état. C’est un peu dur ce que l’on me reproche. On est 100000 amateurs en France à faire de la détection. Une fois un des gendarmes qui m’a contrôlé dans un champ m’a dit qu’il en faisait aussi. Même la procureure s’est mélangée dans les textes. Et puis les détecteurs sont en vente libre. Ce serait bien que les médias nous informent », en rajoute-t-il.

Présent au procès qu’il a initié, Xavier Delestre, le conservateur régional de l’archéologie, s’est voulu pédagogue. « C’est un acte grave de soustraire un objet qui raconte une histoire. Ce sont des archives du sol que l’on détruit irrémédiablement car une information historique n’est pas renouvelable. Cela pénalise la recherche scientifique et porte préjudice à la mémoire collective de la nation que nous avons mission de restituer. C’est comme si on arrachait la couverture d’un livre qu’on donnait à quelqu’un sans le titre. à la fin on a un livre blanc. »

2 000 euros d’amende avec sursis ont été requis avec affectation des objets saisis à la Drac. « C’est un plaignant qui a mené l’enquête aux côtés des gendarmes mais c’est une entorse foudroyante aux droits de la défense », s’est plaint Me Romain Allongue qui a plaidé l’absence d’élément intentionnel de son client.

 

Délibéré le 13 juillet.



http://m.lamarseillaise.fr/marseille/faits-divers-justice/50394-le-detecteur-de-metaux-fleau-des-archeologues


Alors, que dire sur cet article ?

La photographie de présentation et sa légende sont déjà interpellantes à plus d'un titre :

Une falaise crayeuse n'est en aucun cas un site archéologique, datant très probablement de nombreux millions d'années avant l'apparition de l'homme;

Les dents de requins appartiennent au patrimoine paléontologique, et non archéologique;

Les "vandales" ne font ici qu'extraire quelques fossiles d'un platier où il seraient de toute manière détruits par l'érosion côtière aggressive.

L'affaire n'est pas encore passée en jugement, que le prévenu est déjà condamné par la presse : "pillard", "voler", tout cela pour des objets hors-contexte qui ne peuvent plus donner des informations scientifiques pertinentes.

Les amalgames douteux et sensationnalistes sont bel et bien l'apanage d'une certaine presse...



Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Vacances en Alsace, Anjou, Poitou et Touraine 2016 (1)

Publié le par Phil Fossil

Cette année, mes vacances usuellement prises à la fin du mois de juin coïncidant avec la fin de ma mission de consultance dans la banque où j'officiais, je peux me permettre de "doubler la dose", en passant à 15 jours au lieu d'une semaine.

Quelques changements chez Eurolines auront un tantinet changé la donne, mais pas de gros soucis en perspective.

Samedi 18 juin 2016

Le départ l'année précédente avait lieu à 23h30 à la Gare du Nord pour un trajet direct jusque Tours, cette année il en va autrement. Le bus part à 1h30 du matin (!) et le check-in doit se faire à l'accueil 30 minutes auparavant.

Accueil bien évidemment fermé depuis belle lurette, j'en suis réduit à attendre l'arrivée du bus.

Vu qu'il fait escale à Paris à 7h, je peux dormir un peu. Changer de véhicule à la gare routière Gallieni, et on repart une heure plus tard pour Tours où l'arrivée est prévue à 11h.

Mon pote Yves vient me récupérer, il est largement l'heure du dîner. On passe devant un resto style "routier" qui semble sympathique et sans chichis, et c'est bien le cas !

Buffet d'entrées pléthorique y compris des fruits de mer, cochon de lait grillé et ses accompagnements, plateau de fromages et dessert extra, boissons (eau et vin) incluses, nous coûtent royalement 30 euros... POUR DEUX !

Désormais bien lestés, on reprend la route jusque Turquant. Charmant village d'artistes et d'artisans, dont de nombreux logés dans des "troglos", anciennes carrières troglodytiques d'extraction du tuffeau jaune de Touraine.

Ce village m'abritera durant plus d'une semaine, je m'installe et je continue l'après-midi par une sieste bien méritée... Vu l'inconfort notoire des bus pour celà !

Après avoir bien récupéré, quelques courses vu que le lendemain beaucoup de choses seront fermées, et il nous faut de quoi tenir jusque lundi, au minimum.

Le soir, la faim nous taraude, on va donc manger à la sortie de Saumur, le "Relais d'Alsace" étant assurément attirant, et pas seulement pour acquérir l'entraînement bien utile à notre futur séjour alsacien...

Une choucroute royale de la mer (superbe) et une énorme mousse au chocolat sont engrangés. Bon, l'entraînement commence pas mal...

Après cela, on dort bien ! Les fatigues de l'année de boulot et du trajet en bus y sont certes pour quelque chose.

Dimanche 19 juin 2016

Debout pas trop tard, les incontournables ablutions, et on part pour une petite prospection.

Elle se fera dans le Jurassique et le Crétacé, les alentours sont réputés pour cela.

Sur la route vers Montreuil-Bellay, on repère quelques tas de pierres dans une ancienne carrière à Champigny, certains ont une couleur appétissante et montrent des morceaux d'ammonites, très bons augures : quelques coups de grattoirs et les pièces complètes commencent à sortir. Callovien très probable, parfois oolithique, amené sans doute du creusement des fondations d'un immeuble proche.

Reprenant la route vers Montreuil-Bellay, on tombe sur une carrière. La visite sera rapide, on découvre un sédiment plutôt crayeux, parsemé de niveaux de silex : s'agit-il de Crétacé, ou d'un niveau à chailles du Jurassique ? Aucun fossile pour nous permettre de trancher, on repart très vite.

On traverse Montreuil et à la sortie nous tombons sur un terrassement récent, accompagné d'un grand trou et d'un tas juste à côté. Là, bingo, des ammonites se ramassent un peu partout, y compris la belle pièce du jour en râtissant le sommet du tas.

Mais les recherches fatiguent, c'est bien connu. On reprend la route de Turquant, ce qui nous permet de rentrer tôt et de nous décrasser avant de partir souper.

Retour au "Relais d'Alsace", où vu la journée de fouilles et le peu que j'ai mangé depuis la veille je m'attaque hardiment après du foie gras en entrée, au plus "gros morceau" de leur carte.

Une côte à l'os de boeuf de UN KILO, plus ses accompagnements...

Succulente, saignante juste comme il faut, accompagnée de deux sauces... On monte en puissance, pour l'entraînement, sur ce coup-là !

Pour digérer ce "monstre", un petit thé à la menthe ne sera pas de trop.

De retour, je ne vais pas tard au lit, et je dors comme une brique, pas une seule seconde perturbé par la digestion.

A suivre...

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

4ème bourse d'échanges Minéraux-Fossiles de Crécy-sur-Serre

Publié le par Phil Fossil

Chers amis,

J’ai le plaisir de vous inviter à notre 4eme bourse d’échanges minéraux et fossiles à Crécy sur Serre dans l’Aisne (France) le samedi 24 septembre 2016.

Vous trouverez en fichiers joints le bulletin d’inscription à nous renvoyer par courrier, ainsi que le règlement.

Je vous remercie d’avance de les diffuser autour de vous.

Pensez à vous inscrire rapidement, les places sont limitées.

A très bientôt

Arnaud BELIN

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

En voilà, des vacances, en voilà !

Publié le par Phil Fossil



Cela faisait bien plus d'une année que votre serviteur n'avait plus eu la possibilité de prendre des vacances dignes de ce nom.

Une semaine par ci, un week-end prolongé d'un jour ou deux par là, enfin des cacahuètes eu égard à ce qui est vraiment nécessaire pour "retaper" correctement un organisme fatigué par une année de travail.

Surtout quand on connait ce à quoi consistent généralement mes vacances... Faire la crêpe sur une plage, très peu pour moi !

En bref, 1600 kilomètres de trajets en bus, sans doute bien plus de 2000 en voiture, 4 jours de visite à la bourse de Sainte-Marie aux Mines, une grosse semaine de séjour en Anjou-Touraine-Poitou, des fouilles quasiment journalières (15 sites visités, quand même!), un peu de tourisme dans la foulée et, ne l'oublions pas, un peu de repos indispensable.

N'ayant pas emmené d'ordinateur, il en résulte que la publication sur ce site a carrément stoppé durant toute cette période, quand je vous parle de repos c'est du vrai !

Me voilà de retour, prêt à reprendre le flambeau, et à vous faire partager mes acquisitions, découvertes et autres expériences paléontologiques de cette dernière quinzaine.

Un compte-rendu détaillé devrait suivre assez rapidement, les choses étant encore fraîches dans ma mémoire et des notes exhaustives (aussi bien sur les achats à la bourse que les sites visités) ayant été prises au jour le jour dans mon smartphone.

Je vous remercie pour votre assiduité et votre compréhension...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Danemark: "le plus grand trésor viking en or jamais découvert"

Publié le par Phil Fossil

16/06/16 à 12:40 - Mise à jour à 12:44

Source: Belga

Trois archéologues amateurs danois ont fait une découverte historique. Munis de détecteurs de métaux, ils sont tombés sur "le plus grand trésor en or de la période viking", jamais découvert au Danemark, selon les médias scandinaves.

Les trois archéologues qui ont fait cette découverte se trouvaient sur un champ à Vejen, dans le Jutland. Ils y ont trouvé six bracelets en or et un en argent datant vraisemblablement des années 900. Selon le Musée national danois, il s'agit d'environ 900 grammes d'or, une quantité inhabituelle. En 1911, une chaine en or avait déjà été découverte au même endroit.

L'équipe d'archéologues amateurs composée de Poul Nørgaard Pedersen, Marie Aagaard Larsen et Kristen Dreiøe se prénomment le 'Team Rainbow Power', ils expliquent leur découverte et d'où leur est venue l'idée de ce surnom: "Nous étions seulement depuis 10 minutes sur le terrain que nous trouvions le premier bracelet en or ", déclare Marie Aagaard Larsen. "Cela nous a immédiatement donné le sentiment d'avoir découvert le trésor au pied d'un arc-en-ciel. Quand nous avons trouvé les autres ornements, nous sommes devenus fous."

Conscient de l'importance de leur découverte, le trio a pris immédiatement contact avec Lars Grundvad du Sønderskov Museum. Le spécialiste, après avoir analysé les bijoux, pense qu'il s'agit d'un cadeau du chef des Vikings pour remercier ses fidèles disciples. "Ils ont peut-être été offerts à d'autres chefs afin de conclure des alliances ", déclare encore Grundvad. Le trésor a pu être enterré comme rituel ou pour le mettre à l'abri des voleurs.

Les bijoux sont pour le moment exposés au Sønderskov Museum. Ils intégreront ensuite la collection du Musée National de Copenhagen.

http://www.levif.be/actualite/international/danemark-le-plus-grand-tresor-viking-en-or-jamais-decouvert/article-normal-513075.html

Phil "Fossil"

Partager cet article

Repost 0

Dernier jour de boulot, tout arrive…

Publié le par Phil Fossil

Depuis quelques mois déjà, mon contrat de consultance informatique dans une grande banque Bruxelloise touchait à sa fin.

Mon employeur est très occupé à essayer de me « recaser », il a un peu de temps pour ce faire, vu que les vacances approchent et que je vais enfin pouvoir récupérer de cette année sans congés, ou peu s’en faut.

Je vais donc également avoir la possibilité de faire quelques prospections sur des sites un peu plus lointains, revoir quelques amis, voyager, aller au lit tôt, économiser mes articulations mises à rude épreuve ces derniers temps…

Normalement je resterai connecté, au minimum pour une visite de mes boites mails et de mon téléphone mobile.

Mais il est fort possible que les publications sur ce site, et certainement mon assiduité sur ma page Facebook, connaissent un certain ralentissement !

Merci à toutes et tous pour vos visites, et votre compréhension…

Phil « Fossil »

Partager cet article

Repost 0

Fantastique Otodus auriculatus du Lédien belge

Publié le par Phil Fossil

Fantastique Otodus auriculatus du Lédien belge

Otodus auriculatus, Lédien, Eocène moyen, Belgique. Hauteur de la dent environ 6 centimètres.

Lors de l’une de ses prospections en solitaire, Renaud, notre pote de fouilles, a sorti cette très belle Otodus auriculatus.

Elle est d’une grande fraîcheur, serrulée en diable, et semble ne pas avoir été remaniée du tout.

Malheureusement elle était (proprement) cassée en 4 morceaux, nous l’avons donc patiemment recollée ce dimanche matin avant de partir fouiller.

Toutes nos félicitations…

Phil « Fossil »

Fantastique Otodus auriculatus du Lédien belge
Fantastique Otodus auriculatus du Lédien belge
Fantastique Otodus auriculatus du Lédien belge

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0