Vacances belges et boulonnaises (3ème partie et fin)

Publié le par Phil Fossil

 


Mercredi nous avons passé la première partie de la journée au Crotoy pour observer des phoques.

 

Puis retour au cap de la crèche à Wimereux. Là nous retournons sur notre platier pour y trouver des ammonites et de sympathiques fragments osseux. C'est sur l'estran que Thomas trouva ensuite un bel oursin régulier dans une couche marneuse.


 

Simon-Art1-ossements-Boulogne-Portlandien-1 

Phalange de plésiosaure et ossement long indéterminé de reptile, Portlandien, Cap de la Crèche, Wimereux.

 

 

Encouragé par la découverte, nous avons entrepris de longer la couche qui affleurait, ce qui nous permit de trouver quelques autres exemplaires d'oursins plus ou moins complets. Certains autres oursins du même type ont pu également être découverts le long de la falaise car la couche les contenant semblait s'y prolonger à différents endroits.

 


Simon-Art1-Ampullina-Hypodiadema-Boulogne-Portlandien-1-5cm 

Un Ampullina sp. et quelques oursins, probablement Hypodiadema koenigii, Porlandien, Cap de la Crèche, Wimereux. Hauteur de l’Ampullina 5 centimètres.

 

 

En repartant nous nous sommes à nouveau arrêtés cinq minutes pour récolter quelques-unes de ces dents de Lépidotes déjà échantillonnées la veille. 


 

Simon-Art1-Lepidotes-sp-Boulogne-Portlandien-1-5mms 

Dents de Lepidotes sp., Portlandien, Cap de la Crèche, Wimereux. Taille maximale 5 à 6 millimètres.

 

 

Après cette dernière visite dans le Boulonnais, nous avons repris la route vers l'Alsace, mais nous faisons encore un arrêt de deux jours dans le bassin minier de Lens pour y visiter les terrils et tenter d'y récolter quelques végétaux fossilisés.

 

Quelques empreintes d'écorces, prêles et de rares fougères purent ainsi être échantillonnées sur le terril de Mazingarbe durant l'après-midi, avant d'aller visiter le centre historique minier de Lewarde.

 

Passant la nuit dans la région nous avons pu visiter les terrils de Rieulay le lendemain, à peine sortis du lit. Ce dernier site s'avéra globalement plus riche que celui de la veille avec des pièces plus grandes, comme de larges empreintes d'écorces ainsi que quelques plaques à fougères.

 

C'est sur ces derniers fossiles que nous avons, non sans regrets, pris le chemin du retour.


Simon et Thomas Diemer, Alsace, que nous remercions.

Publié dans Vos Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon 07/02/2010 22:32



bonsoir et merci !


en trouvailles on a en effet rapporter quelque cartons pleins de cailloux et quelque belles pièces !!



Pour les dent, c’est vrai qu’il semble qu’il y ai enfaîte quelques pycnodontes dans le lot.


Phil tu semble confirmer pour la phalange, j’y ai pensé mais je n’étais pas assez sur de moi pour poser une détermination.
Et encore merci pour tout !


Paleoman 07/02/2010 18:25



Bonsoir,

Il se peut en effet que quelques dents de pycnodontidés se soient glissées dans cette jolie récolte.

Pour les oursins de Courcelles, le mieux est de se référer au livre "Les fossiles de l'Albien de l'Aube" édité par l'Association Géologique Auboise ou chercher les sites Web traitant de cette
faune...

Bien à vous, et merci !

Phil "Fossil"



GuillaumeM 07/02/2010 17:10



Bonjour,


Sacrée quantité de trouvailles! Sont forts les Alsaciens!


Pour ma part, plutôt dents de Pycnodontes bien qu'une Lepidotes ne soit pas totalement exclue...


Guillaume



linotte 06/02/2010 17:22



Bonjour,
Merci de ces belles photos et des explications. C'est très agréable
A courcelles vous signalez   Hemiaster cossignyi, Epiaster ricordeaui.
Google ne peut me renseigner. Je ne trouve pas dans la Paléontologis  française ni ailleurs
Auriez-vous l'ambilité de m'indiquer vos sources ou les diagnoses de ces deux oursins.

Cordialement et merci.
Renée