Une journée mitigée à Anvers

Publié le par Phil Fossil


Les derniers mois, je n'avais plus eu l'occasion d'aller à Anvers afin de chercher du matériel en vertébrés néogènes.

Il faut bien dire qu'aussi bien les échos négatifs concernant les sites que les dernières visites personnelles n'ayant pas été miraculeuses, avaient entraîné une assiduité plus réduite de ma part.

Yannick arrivant très tôt comme à son habitude, on embarque le matériel et on arrive sur place une petite heure plus tard.

A peine arrivé sur le site, Yannick ramasse quelques pièces en surface, dont une superbe Parotodus benedeni très fraîche.

Les zones tamisées ont fort bougé depuis notre dernière visite il y a près de deux mois déjà : je commence néanmoins à tamiser une couche déjà travaillée.

Pas de grande dent à l'horizon, par contre les petites sont assez fréquentes : quelques Notorhynchus cepedianus, 4 ou 5 Galeocerdo aduncus de petite taille mais fort complètes, des Araloselachus vorax, mais surtout une profusion (une bonne dizaine !) d'Hypoprion acanthodon.

A cela on ajoute d'assez jolies vertèbres de requins, de nombreux rochers tympaniques de dauphins et quelques belles dents des mêmes types d'animaux.

La plus grande Cosmopolitodus mise au jour ne dépasse pas les 25 à 30 millimètres, ne parlons même pas des plus grosses espèces... Totalement absentes !

Yannick trouve quelques jolies pièces (Hexanchus gigas, bulles tympaniques de dauphins) et quelques assez belles Cosmopolitodus hastalis, la plus grande approchant les 5 centimètres.

Le soleil est radieux, il fait néanmoins de plus en plus lourd et nuageux au fur et à mesure que l'heure avance : on quitte peu avant 16h, les premières averses ne tarderont plus.

De retour au bercail, il fait meilleur ce qui me permet de passer les dents à l'eau, et même de finir la caisse de tamisat, entamée ce samedi, sous un ciel de plus en plus rempli de nuages noirs juste avant que les premières gouttes ne tombent !

Une belle journée, les trouvailles auraient pu être meilleures, mais enfin :

Vivement la prochaine !

Phil

  

Publié dans Comptes-rendus

Commenter cet article