Une jolie journée à Anvers

Publié le par Phil Fossil



Ce week-end, nos nouveaux amis Didier et Samer sont venus exprès de la région lyonnaise pour chercher des fossiles dans notre Cénozoïque.

Arrivés vers 8h, on charge le matériel et on prend la route du Port d'Anvers.

On y grimpe à l'assaut du talus et on s'installe à un endroit prometteur.

Les premiers tamis sont plutôt rentables : pas de grosse dent à l'horizon, mais une symphysaire de Notorhynchus dans le tout premier tamis, une symphysaire d'Hexanchus dans le troisième !

Non seulement ça commence bien, mais deux symphysaires le même jour, c'est une première en ce qui me concerne !

La suite est nettement moins passionnante, pour moi en tout cas.

Samer, qui fait sa première journée de prospection de dents de requins, fait également un carton : une dent très latérale presque complète de Megaselachus megalodon, une superbe dent supérieure d'Hexanchus gigas, une jolie Squatina angeloides et pour terminer une belle dent inférieure de Notorhynchus cepedianus.

C'est finalement Didier qui semblera avoir découvert le moins, même si des dents sympas ont été engrangées de son côté.

Hormis un passage pluvieux d'une petite vingtaine de minutes, le soleil a brillé toute la journée.

Vers 13h, une pause pique-nique au milieu du site, puis on reprend le travail. Sauf votre serviteur qui, dû sans doute au manque de sommeil, à la digestion qui commence, ou aux deux, est parti pour une bonne sieste !

Je reprends ensuite le tamisage, même si les résultats ne suivent pas.

Finalement, peu passé 17h, on replie et on rejoint la voiture, nettement plus chargés qu'à l'aller.

Ce n'est pas la quantité de dents, mais le petit seau de tamisat qui pèse quand même son petit poids.

Une fois rentré, je passe les dents à l'eau, je nettoie les coquilles et ossements trouvés, et j'étale le tamisat dans une caisse avant de m'écrouler dans un fauteuil.

Mais dans tous les cas :

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article