Un tri bien nécessaire a débuté

Publié le par Phil Fossil

 

 

Depuis deux bonnes années, les sorties anversoises se sont multipliées.

 

Pas moins de 43 journées ont été passées dans le Port, ce qui a permis la récolte d'un incroyable assortiment de fossiles de vertébrés classiques de cette région, sans même parler des invertébrés.

 

Néanmoins, les dents et autres restes plus rares ayant été passés à l'eau, ils sont ensuite restés dans de petits plateaux pour séchage, mais n'ont pas encore pu être pris en charge pour un tri exhaustif.

 

Ces derniers soirs, rentré un peu plus tôt du bureau, j'ai pu enfin m'y mettre ! Aidé il faut bien le dire par une météo infecte, laquelle ne donne aucune envie de travailler dehors...

 

Une petite moitié des trouvailles (en jours de fouilles, néanmoins) a pu déjà être faite, ce qui a résulté en 5 boites A4 d'une hauteur de 7 à 8 centimètres, toutes remplies de fossiles.

 

Il faut dire qu'une seule de ses boites est déjà archi-bourrée, rien qu'avec les bulles tympaniques de baleines et cachalots !

 

Ajoutez à cela une boite et demie de dents de requins, une boite et demie d'autre restes de mammifères, et une boite d'invertébrés et de bois fossiles, le compte est bon.

 

La météo des prochains jours ne prévoyant rien de bon, je sens que le tri va encore avancer... Il reste en effet une bonne moitié à faire : les dents sont plus petites mais beaucoup plus nombreuses, on devrait donc y passer nettement plus de temps !

 

Et je n'ai pas encore prévu d'entamer le tri des boites contenant les petites espèces sorties de la vingtaine de seaux de 10 litres de résidu de tamisage déjà triés...

 

Elle est encore loin, la retraite ???

 

Phil “Fossil”

 

 

 

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article