Un petit week-end calme comme on les aime…

Publié le par Phil Fossil

 


Après une semaine mouvementée, incluant notamment quelques trajets vers Schaerbeek, le week-end promettait assurément de ne pas être reposant.

 

Un dernier voyage le samedi après-midi pour emballer en caisses et ramener les derniers fossiles, minéraux et coquillages grâce à l’obligeance de Jeannine Peirels que nous remercions encore ici, sera suivi de la prépublication de quelques articles.

 

Le sommeil viendra assez vite, et c’est tant mieux : il faudra se lever à 5h30 le dimanche matin, afin d’être prêt entre 6h30 et 6h45 pour embarquer des caisses de matériel à échanger à la bourse de Harelbeke. C’est une heure plus tôt que pour partir bosser : masochisme, quand tu nous tiens…

 

Arrivés vers 8h, il reste une place de parking proche de l’entrée de la salle ce qui nous permettra de minimiser la distance pour les transferts de caisses.

 

Le stand sera vite installé, disposer les caisses ouvertes et sortir quelques pièces à poser à côté, et c’est prêt.

 

Il est alors possible de faire le tour pour récupérer l’un ou l’autre spécimen, mais je ne verrai quasiment rien qui m’intéresse ! Ou bien la bourse est particulièrement tristounette cette année, ou alors je deviens particulièrement difficile au fil du temps. Sans doute suis-je déjà suffisamment pourvu en paléontologie systématique…

 

Les échanges confirmeront la première impression : rien de rien ! Heureusement que les quelques vitrines d’exposition à l’entrée du bâtiment permettront de se pourlécher les babines, en contemplant de merveilleuses pièces découvertes sur le site du port anversois par Joop, un chercheur hollandais plus qu’acharné.

 

J’effectuerai quand même quelques acquisitions, majoritairement des minéraux, et assez peu de fossiles :

 

 

- Des petits quartz du Bourg d’Oisans

- Quelques grenats spessartine de Norvège

- Un beau groupe d’améthyste du Pakistan

- Quelques quartz enfumés très sombres du Pakistan

- Un cristal de quartz à inclusions de rutile, toujours du Pakistan

- Quelques beaux grenats almandins de l’Ötztal, Tyrol, Autriche

- Un quartz de Oignies-en-Thiérache, près de Couvin

- Une belle grande ammonite Cardioceras de l’Oxfordien des Vaches-Noires

- Un joli bivalve allongé de l’Albien supérieur de Strépy-Thieu

- Une boite de dents de requins du Crétacé du Kazachstan

- Une jolie dent de mosasauridé maastrichtienne de Kouribgha, Maroc

- Une Otodus auriculatus du Miocène de Caroline du Sud, USA

- Deux Megaselachus megalodon miocènes de Steendorp, Belgique

- Une jolie Carcharodon carcharias pliocène du Désert de Sacaco, Pérou

 

 

Signalons au passage outre des coquillages actuels, quelques spécimens amusants, notamment des crânes actuels de chiens, de ragondins, et un superbe squelette complet monté sur armature métallique de jeune coyote américain, à un prix assez compétitif pour ceux qui désirent constituer un cabinet de curiosités. N’étant pas personnellement intéressé, je tiens les coordonnées du vendeur à la disposition des acquéreurs potentiels…

 

J’aurai passé plus de temps à papoter avec les nombreux amis, certains venant du Nord de la France, qu’à être présent à mon stand.

 

Vers 17h, les exposants commencent à remballer, le stand est démonté assez vite, les boites ramenées à la voiture et le trajet se fera sans histoire. Nous n’aurons pas eu de pluie durant nos multiples opérations de transport de boites, c’est indubitablement appréciable en saison presque hivernale...

 

Une pause restauration dans un snack wemmelois offrant d’excellentes assiettes pittas, copieuses autant que goûteuses, achèvera de nous rendre des forces avant de décharger les caisses et de pouvoir, enfin, se reposer un peu aux alentours de 20 heures. Soit une heure plus tard que le retour habituel de ma journée de travail…

 

Bonjour la fatigue… Mais vivement la prochaine !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article