Un long week-end de Toussaint bien chargé... (2)

Publié le par Phil Fossil


Mardi 30 octobre 2012

Le petit-déjeuner est déjà plus copieux, je recommence à manger, en effet ma crève commence tout doucement à aller mieux, médicaments à doses massives obligent !

Il faut ensuite me changer, étant donné que cette journée je travaille en galeries, à exploiter un plateau de tuffeau mis au jour par Patrice dans la cave.

Pendant ce temps Chris va utiliser le laboratoire pour nettoyer les fossiles oxfordiens et lutétiens trouvés dans les champs les jours précédents.

Dans les quelques minutes qui suivent mon arrivée sur la zone fossilifère, je découvre une dent de requin Galeocerdo latidens, pièce pas très fréquente dans le Lédien belge, que dire alors du Lutétien champenois !

Par la suite les découvertes ralentissent, les coquilles ne sont pas aussi nombreuses que l'année précédente mais la première trouvaille compense très largement ce manque tout relatif.

En fin de journée, une bonne douche, un apéro (enfin pouvoir boire un peu de champagne qui m'était interdit jusque alors à cause de traitement médicamenteux !) puis nous partons pour Damery où nos hôtes ont gentiment réservé le restaurant au bord de la Marne pour la soirée.

Repas à quatre "à la bonne franquette", mais champenois typique, excellent, copieux, varié, enfin tout ce que l'on aime ! Une chance que j'aille mieux, sinon je n'aurais pas pu faire honneur aux multiples entrées, au plat (potée champenoise), aux fromages (délicieux) et à la tarte aux pommes en dessert. Un régal !

Première surprise, nos hôtes nous offrent le resto ! Anne et Patrice, encore merci à vous deux !

La deuxième n'est pas mal non plus : la patronne nous montre une collection de fossiles locaux qu'elle a reçus, dont des coquilles lutétiennes plus rares, et nous dit d'emporter ce que l'on veut car sinon le tout sera pour la poubelle !

Nous ne devons pas nous faire répéter la proposition, j'emmènerai au final une bonne caisse et quelques sachets, ainsi que deux cérithes géants de taille moyenne mais raisonnablement complets.

Après cette journée rudement chargée, nous dormons comme des loirs.


Mercredi 31 octobre 2012

Après le petit déjeuner, il est déjà temps de préparer notre retour : vider la chambre, régler la note, embarquer le tout dans le véhicule et remonter à notre aise sur la Belgique.

En guise de pause routière, nous ferons un petit arrêt à la carrière du Lion à Frasnes, peu après Couvin, où une dizaine de minutes suffiront pour dénicher en surface des talus d'éboulis une série de colonies coralliennes, quelques coraux solitaires et brachiopodes.

Bien sûr le séjour aura été un peu plus court que prévu, mais nous en aurons quand même bien profité.

Et les périodes de repos n'étaient pas superflues !

En tout cas...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Commenter cet article