Un long week-end de Toussaint bien chargé... (1)

Publié le par Phil Fossil


Depuis une année déjà, nous n'avions plus tâté du Lutétien champenois, et par voie de conséquence, de l'Oxfordien ardennais.

Cette année néanmoins, une bonne crève est venue compliquer les choses, étant donné que les fouilles sous une température presque polaire ne sont jamais une partie de plaisir...


Dimanche 28 octobre 2012

Partis assez tôt, Chris et moi avons rendez-vous non loin du premier site avec notre excellent ami Olivier. Craignant un peu de partir fort tard, nous nous sommes levés à l'ancienne heure, vu qu'elle vient de changer cette nuit nous nous sommes donc levés une heure plus tôt.

Les voitures dans ma rue sont toutes givrées, la température est à peine positive, ça promet pour les fouilles !

La route dominicale est très calme, ce n'est pas celle de la côte belge, après quelques pauses nous arrivons près de Woinic, le sanglier géant des Ardennes, posté près de l'aire de repos autoroutière de Faissault où nous attend déjà Olivier.

Départ alors pour les champs aux alentours de Neuvizy, nous ne nous parquons pas très loin.

Un champ est clairement planté et les plantules sont bien visibles, le plus grand, au loin, semble OK. Nous nous équipons en matériel autant qu'en vêtements chauds, longeons le champ planté et, après avoir évité une vache échappée de la prairie voisine, arrivons sur ce champ bien nettoyé mais qui aurait bien bénéficié d'une bonne semaine de pluie pour être plus productif.

Les spots plus riches en cailloux jaunâtres doivent être rejoints, et les fossiles commencent à s'accumuler dans nos sacs : crinoïdes, brachiopodes, bivalves dont quelques grandes Gryphaea dilatata, oursins irréguliers...

Une petite demie-douzaine d'ammonites dont deux grandes Cardioceras de 8 centimètres, et un oursin Hyboclypus gibberulus assez complet seront les pièces maîtresses de la visite.

Olivier, sur nos indications, continue à visiter un deuxième champ alors que nous prenons la route pour Fleury-la-Rivière.

Village extrêmement sympathique où nous allons passer quelques nuitées reposantes et, espérons-le, reconstituantes ! Avec l'aide d'une pharmacie bien achalandée, cela devrait être le cas.

Vers 18h30, nos hôtes les Legrand-Latour nous offrent le traditionnel drink de bienvenue, cela malheureusement sans Champagne cette fois, il ne ferait pas bon ménage avec les trop nombreux médicaments ingurgités ces derniers jours !

Vu mon manque d'appétit, le repas du soir sera vite expédié et il sera enfin possible de se reposer.


Lundi 29 octobre 2012

Après un petit-déjeuner rapidement expédié et quelques courses un peu plus longues, retour au gîte pour un pique-nique qui vu mon appétit ne durera pas très longtemps non plus.

Puis nous sommes repartis vers les champs riches en coquilles lutétiennes, longeant la bordure je découvre une demie-mandibule actuelle et appelle Chris qui retrouve le reste du crâne à un mètre de là... Pas de chance pour moi sur ce coup-là !

Les fossiles commencent à sortir, peu de raretés à ce stade, je commence à désespérer d'enfin mettre au jour moi-même le très demandé Volutocorbis bicorona ! Une chance que notre ami Patrice Legrand m'en avait offert un l'an passé...

Les zones sableuses donnent pas mal de pièces assez grandes, mais qui restent classiques: Athleta spinosa, Eopsephaea torulosa, Amaurellina willemeti, Ancilla buccinoides, Clavilithes scalaris, Rhopalithes noae, Rhopalithes lamarcki...

Un retour rapide à la voiture pour y ramener les sacs et boire un petit coup, reprendre des médicaments et des sachets vides, et je suis reparti sur le champ.

Un deuxième spot va être soigneusement épluché, ce qui va permettre de remplir un sac supplémentaire de coquilles notamment de plus grandes pièces et espèces.

Surtout des Clavilithes et Rhopalithes, mais aussi des Campanile giganteum fragmentaires et un assez grand exemplaire de Eopsephaea muricina.

Le soir commence à tomber quand nous repartons vers le gîte pour drink à nouveau offert par nos hôtes puis un souper "pique-nique" à nouveau rapide et plutôt frugal.
 

A suivre...

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article