Un dinosaure sept fois plus gros que le tyrannosaure rex !

Publié le par Phil Fossil



Le Point - Publié le 08/09/2014 à 18:58

VIDÉO. Le fossile découvert en Argentine, très complet, a permis de déterminer précisément le poids de l'animal, peut-être le plus gros ayant jamais existé.


C'est un fossile exceptionnel à plus d'un titre. Dans le sud de l'Argentine, en Patagonie, des paléontologues ont découvert un dinosaure absolument gigantesque. Ses mensurations ? Vingt-six mètres de long pour un poids de près de soixante tonnes. Imaginez l'équivalent de douze éléphants d'Afrique ou encore de plus de sept tyrannosaures rex ! Alors, bien qu'il s'agisse d'un pacifique herbivore, ces découvreurs l'ont baptisé dreadnoughtus schrani, c'est-à-dire "celui qui ne craint personne". Décrit dans un récent article paru dans la revue Scientific Reports, ce sauropode de la famille des titanosaures, ayant vécu il y a 77 millions d'années, serait à ce jour le plus gros animal ayant jamais foulé le sol de notre planète, du moins parmi ceux dont le poids a pu être évalué de manière fiable. Car c'est là l'autre spécificité de ce fossile, il est extrêmement complet et bien conservé.

Les paléontologues ont pu exhumer plus de 45 % de son squelette et 70 % des types d'os dont il était pourvu, excepté son crâne qui n'a pas été retrouvé. Et parmi ces ossements figurent notamment ceux de ses pattes, un humérus et un fémur de 1,80 mètre de long. Or ce sont justement ces os-là qui permettent d'estimer précisément le gabarit d'un spécimen donné. Jusqu'ici, tous les autres titanosaures retrouvés et décrits étaient nettement moins complets. En outre, les os de dreadnoughtus schrani portent encore la marque des attaches des muscles de l'animal. Ils fournissent ainsi de quoi se faire une véritable idée de la biomécanique des géants préhistoriques de son espèce. Les chercheurs ont donc patiemment reconstitué ses restes en 3D et les ont mis en libre accès pour permettre aux autres paléontologues de s'y référer facilement.

Pas tout à fait adulte

Quant au mode de vie du nouveau venu, les scientifiques estiment qu'il devait passer le plus clair de son temps à chercher sa nourriture, car, avec un tel gabarit, il devait pour survivre engloutir chaque jour des quantités astronomiques de végétaux. D'autant que, selon eux, le dreadnoughtus schrani étudié était relativement jeune et n'avait pas encore terminé sa croissance. Ce qui signifie que les adultes devaient être encore plus gros ! Kenneth J. Lacovara, auteur principal de l'étude, imagine que ces géants devaient peu se déplacer, voire faire quasiment du surplace dans la forêt tempérée qui constituait son habitat. "Si vous êtes pourvu d'un cou de plus de 11 mètres de long contrebalancé par une queue d'environ 9 mètres, vous avez, sans faire un pas, accès à une gigantesque réserve d'écorces d'arbre et de feuilles, explique-t-il. Vous passez alors environ une heure à nettoyer cette zone qui fournit plusieurs milliers de calories, puis vous faites trois pas vers la droite et vous passez de nouveau une heure à nettoyer celle-ci."


http://www.lepoint.fr/science/un-dinosaure-sept-fois-plus-gros-que-le-tyrannosaure-rex-08-09-2014-1861366_25.php


Phil "Fossil"


Publié dans Revue de presse

Commenter cet article