"Petit bandit solitaire" : une nouvelle espèce de dinosaure découverte à Madagascar

Publié le par Phil Fossil

 

Le Point.fr - Publié le 23/04/2013 à 18:46

 

Le Dahalokely Tokana, vieux de 90 millions d'années, pourrait être l'ancêtre commun de dinosaures présents dans l'île, mais également en Inde. Explications.

 

Par Chloé Durand-Parenti

 

C'est une découverte rare à Madagascar : dix ans que cela n'était pas arrivé. Deux chercheurs américains, Andrew Farke et Joseph Sertich, viennent d'annoncer la découverte d'une toute nouvelle espèce de dinosaure, le Dahalokely Tokana. Débusqué à l'occasion de deux campagnes de fouilles dans le nord de l'île, près de la ville d'Antsiranana, en 2007 et 2010, l'animal, à peine plus gros qu'une vache, aurait vécu il y a 90 millions d'années. Une donnée importante dans la mesure où elle pourrait faire de lui une sorte de chaînon manquant. Pourquoi ? D'abord, parce qu'aucun dinosaure aussi ancien n'avait été répertorié dans l'île, les plus vieux datant de 70 millions d'années. Ensuite, parce qu'il y a 90 millions d'années, l'île de Madagascar ne s'était pas encore séparée de l'Inde et que le Dahalokely Tokana, "petit bandit solitaire" en malgache, pourrait ainsi, d'après les scientifiques, être un ancêtre commun à plusieurs espèces de dinosaures des deux rives.

 

Loin d'avoir mis au jour le squelette entier de ce nouveau venu, les paléontologues n'ont retrouvé que quelques ossements parmi lesquels figurent, par chance, plusieurs vertèbres : une cervicale et six dorsales, toutes très utiles pour l'identification de l'espèce. Or, d'après les scientifiques qui viennent de publier leurs résultats dans la revue Plos One, ces vertèbres présentent des traits permettant de rapprocher le fossile de certaines espèces connues, mais aussi une série de caractéristiques jamais observées auparavant. Le tout leur a permis de dresser une sorte de premier portrait-robot de l'animal.

 

Prédateur

 

Le Dahalokely Tokana serait donc une espèce distincte d'abélisauridés de l'ordre des saurischiens, dinosaure "à bassin de lézard" (par opposition aux ornithischiens, "à bassin d'oiseau"). Appartenant au sous-ordre des théropodes, il s'agit d'un bipède doté de deux membres supérieurs plus courts probablement destinés à saisir des proies. Très utile lorsqu'on fait aussi partie de la super-famille des carnosaures, qui, comme leur nom l'indique, sont tous des carnivores, et donc des prédateurs. D'après la taille de ses vertèbres mais aussi de deux de ses côtes exhumées par les paléontologues, l'animal ne devait cependant pas mesurer plus de 3 à 4 mètres de long et n'était guère plus haut qu'un homme. Les chercheurs espèrent à présent retrouver de nouveaux fossiles de la même espèce afin de pouvoir établir précisément ses relations avec les espèces plus tardives présentes en Inde comme à Madagascar.

 

Pour l’article original et les photos :

 

http://www.lepoint.fr/science/petit-bandit-solitaire-une-nouvelle-espece-de-dinosaure-decouverte-a-madagascar-23-04-2013-1658373_25.php

 

Phil « Fossil »

 

 

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article