LES DINOSAURES D'ANGEAC : ÉNORME !

Publié le par Phil Fossil

 

(Charente Libre)

 

La Charente, vallée des dinosaures. Un ou plusieurs sauropodes, dinosaures herbivores de plus de 20 mètres de hauteur. (NDLR : longueur !) Des dents de dinosaures théropodes, des carnivores qui semblent sortis d'une production hollywoodienne. Mais aussi des restes de crocodiles, de tortues, de bois fossilisés, de végétaux. Les carrières Audoin, à Angeac-Charente, viennent de livrer un gisement à dinosaures majeur. «De ce type, il n'y en a qu'un autre en France, à Espéraza, dans l'Aude», assure Jean-François Tournepiche, conservateur du Musée d'Angoulême.

 

Les os découverts datent d'environ 135 millions d'années, vont permettre aux paléontologues et scientifiques d'étudier le début du crétacé inférieur. «On a déjà pu évaluer que des ossements s'entassaient sur environ 1,50 mètre. Et le gisement s'étend probablement sur plusieurs hectares. Nous avons effectué des sondages sur 50 mètres et le gisement y est présent partout», précise Didier Néraudeau, paléontologue et universitaire rennais. Dinosaures, crocodiles et tortues ne sont pas venus mourir au même endroit, dans ce qui serait un cimetière des dinos. «Les cadavres ont été charriés par une crue puis une rivière avant de s'échouer là, sur une berge ou dans un méandre», explique Didier Néraudeau.

 

Hier, au beau milieu de la carrière, les deux scientifiques ont présenté les premières découvertes du site, exhumées par les carriers lors de travaux classiques. «Grâce au partenariat mis en place avec le musée, les gars sont sensibilisés, dit Vincent Audoin, qui dirige l'entreprise avec son frère Benoît. Quand ils voient quelque chose qui sort de l'ordinaire, ils alertent.»

 

Première fouille en septembre ?

 

Et courant janvier, ils ont bien fait d'alerter lorsque leur pelle a sorti des éléments pas ordinaires qui se sont révélés extraordinaires. «Il y avait déjà eu des prémices en 2008. Là, on a eu la confirmation, décrit Vincent Audoin qui rappelle la découverte à l'automne dernier d'une imposante vertèbre de dinosaure géant. Et en 2004, ce sont des défenses d'éléphant que nous avions trouvées.»

 

Cette nouvelle découverte fait de la Charente un terrain d'études privilégié pour les paléontologues. «Un cas pas forcément unique au monde mais très rare», jure Didier Néraudeau. Des insectes fossiles dans de l'ambre près d'Angoulême et en Charente-Maritime. Des fossiles de la faune des marécages, crocodiles et tortues datant de moins 140 millions d'années, à Cherves, près de Cognac.

 

Et désormais, des espèces continentales, dinosaures carnivores et herbivores, plus des végétaux fossilisés, à Angeac-Charente. «On peut donc avoir une idée assez complète de l'écosystème de cette époque. Les sites de Cherves et Angeac sont en ce sens complémentaires.» Ils permettent aux scientifiques de lire de manière précise le chapitre «crétacé inférieur» du grand livre de la Terre, de compléter les connaissances sur l'évolution des espèces.

 

Le gisement étant situé dans la nappe phréatique, il faudra attendre le mois de septembre prochain pour qu'une première fouille soit lancée. Et pour une étude plus complète du gisement, il faudra patienter jusqu'en 2011. «Il faut construire un projet scientifique, constituer une équipe avec des spécialistes pour chaque espèce, récolter des fonds pour financer les recherches», détaille Jean-François Tournepiche. Puis effectuer les recherches, analyser, comparer les données recueillies avec d'autres gisements de par le monde. Les dinosaures d'Angeac-Charente commencent à peine à dévoiler leurs mystères.

 

Les os découverts datent d'environ 135 millions d'années, le début du crétacé inférieur.

 

Pour des articles et une vidéo : http://ns205732.ovh.net/article-11-les-dinosaures-d-angeac-enorme.html?id_article=311538


http://www.sudouest.com/charente/actualite/article/872382/mil/5734172.html


http://limousin-poitou-charentes.france3.fr/info/poitou-charentes/les-fouilles-d-angeac-charente-s-etoffent-61302500.html


http://www.sudouest.com/accueil/actualite/france/article/874950/mil/5744766.html

 

Merci à Jean-Louis Compère !

 

Phil « Fossil »

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MONNEREAU 01/03/2010 18:34


Si vous désirez des photos d'Angeac et des découvertes, j'y étais et j'en ai. Donnez moi votre email et je vous les adresse. Gratos bien sûr !


werner 26/02/2010 19:57


salut phil superbe tes dents de megalo supers vraiment et vivement dimanche pour notre sortie et pour ton expo le dimanche d'après amitié werner