La Grotte Chauvet intègre le patrimoine mondial

Publié le par Phil Fossil



C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui à Doha le Comité de l’Unesco.

Cette immense grotte, située 25 mètres sous terre sur un plateau calcaire dans le sud de la France, est «un témoignage unique et exceptionnellement bien préservé», souligne la décision du Comité.

«Les vestiges archéologiques, paléontologiques et artistiques de la grotte illustrent comme dans aucune autre grotte du début du Paléolithique supérieur la fréquentation des grottes pour des pratiques culturelles et rituelles», fait valoir le Comité de l’agence de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture.

Restée fermée pendant 23.000 ans après un éboulement de rochers, redécouverte le 18 décembre 1994 par trois spéléologues - Jean-Marie Chauvet, Christian Hillaire et Eliette Brunel -, elle contient plus de mille dessins, «expression remarquable de la première création artistique de l’homme», au paléolithique supérieur, il y a 36.000 ans.

Il s’agit des «plus anciennes représentations picturales connues à ce jour», précise la décision.

Ces dessins sur la roche, oeuvre d’hommes et de femmes de culture aurignacienne, comprennent un bestiaire riche de 435 représentations montrant 14 espèces: ours, rhinocéros laineux, lion, lionne, panthère, bisons...

Les murs révèlent aussi une dizaine de mains en négatif et en positif, des représentations de sexes féminins et, tout au fond de la grotte, le dessin, exceptionnel, du bas du corps d’une femme à côté d’un bison.

 

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140622_00493699&pid=2084266



Merci à Yves Devalckeneer !

Phil "Fossil"

Publié dans Archéologie

Commenter cet article