Impôts : j'irai vous taxer sur vos tombes !

Publié le par Phil Fossil


Le Point.fr - Publié le 07/05/2013 à 09:46 - Modifié le 07/05/2013 à 10:14

 

Un avis du fisc a été expédié à un contribuable décédé. Sur l'enveloppe, le numéro de sa tombe dans un cimetière normand.

À moins d'émigrer, difficile d'échapper au fisc. Même après la mort il ne lâche pas les contribuables. Le 25 avril, le centre des finances publiques de Vincennes (Val-de-Marne) a expédié un courrier portant comme adresse "Tombe 19 - cimetière d'Autheuil - 61190 Autheuil." Difficile d'être plus précis. La précédente adresse a été rayée et remplacée par celle du cimetière. Car dans un premier temps, le fisc avait retrouvé ce contribuable domicilié rue Jean-Jacques Rousseau à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Seulement voilà : il était décédé depuis quelques mois.

Après avoir mentionné "anomalie d'adresse" sur le document, le facteur a remis ce courrier à la mairie d'Autheuil, village de 147 habitants dans le Perche. "C'est absurde et inimaginable d'envoyer un courrier au cimetière d'Autheuil, en précisant même le numéro, en l'occurrence erroné, de la tombe, déclare à Ouest-France le maire, Béatrice Devedjian. La personne décédée a bien été enterrée à Autheuil. Mais pas à cet emplacement."

Les limiers des impôts ont localisé sa dernière demeure, mais avec une petite erreur. La mairie dit vouloir tenter de retrouver les descendants de ce contribuable post mortem afin de leur remettre le fameux pli. On ne sait jamais : et s'il s'agissait d'un dégrèvement ?

http://www.lepoint.fr/societe/meme-au-cimetiere-les-impots-lui-ecrivent-07-05-2013-1664217_23.php

Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article