Et un dimanche à Anvers, encore !

Publié le par Phil Fossil



Ce dimanche, après avoir surveillé la météo la veille, on décide Chris et moi d'une petite virée à des fins de tamisage de sable à restes fossiles néogènes.

Arrivés vers 10h30, on transporte un équipement minimal jusqu'à l'endroit où ma moisson précédente n'avait pas été mauvaise du tout.

Les premiers tamis sont (comme toujours !) encourageants, je découvre ma plus belle grande dent de la journée en ramassant du sable en surface avec la pelle : une jolie Isurus oxyrhynchus, laquelle suit de peu une inférieure de Cosmopolitodus hastalis trouvée dans l'un des tout premiers tamis. Toutes deux dépassent les 4 centimètres.

Par la suite, les tamis s'appauvrissent, même si de chouettes petites dents sortent avec régularité.

Ayant bougé, j'ai une couche plus graveleuse avec de temps à autre de plus grandes quenottes, et je continue à avoir des petites.

Le seau de tamisat se remplit bien, de quoi travailler en soirée et en week-end les prochains mois.

Il est 15h30 quand on rejoint le véhicule, peu avant 16h quand on quitte l'endroit, chassés par l'arrivée de gros nuages noirs qui promettent de la pluie.

Et, de fait, on traverse une belle ondée à hauteur de Malines, mais à l'arrivée chez moi, il fait beau même si une averse réduite a dû tomber récemment.

J'en profite pour passer les dents à l'eau, le tamisat attendra bien encore un peu dans le seau que je puisse l'étendre dans une caisse...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article