Encore une journée dure...

Publié le par Phil Fossil


Ce jeudi 6 novembre, une manifestation en front commun a eu lieu à Bruxelles, incluant un débrayage dans pas mal de se(r)vices publics.

Engendrant, comme un fait exprès, des perturbations dans les transports en commun !

N'ayant pas envie de céder à la solution de facilité, comprendre rester plus tard au lit et faire l'impasse sur la journée de travail, je me lève presque une heure plus tôt pour arriver à mon arrêt de bus à une heure permettant d'avoir mon train, lequel est censé rouler. (Il faut bien amener les manifestants à Bruxelles...)

Les bus prévus n'arrivent pas, je commence à me les geler tout doucement, après 49 minutes il arrive enfin. Le train est raté, le suivant est encore fort loin.

Les métros fort heureusement roulent, à une fréquence moindre qu'à l'habitude, un toutes les 10 minutes, mais le service est régulier. OUF !

Le soir rebelote : là les métros sont bien plus erratiques, il me faut 25 minutes pour en avoir un, bien rempli de surcroît. Le bus arrive lui-même un peu moins tard, 39 minutes d'attente suffisent.

Bilan de la journée : 2h16 à l'aller, 8h de boulot, 2h13 au retour, soit un flamboyant 4h29 minutes de trajet. Pour parcourir 2 fois 14 kilomètres !

C'est fatiguant, mais enfin, ça vaut mieux que de se prendre un pavé sur le coin de la pomme...

Phil "Fossil"

Publié dans Billets d'humeur

Commenter cet article