Ostrea bononiae montrant du xénomorphisme

Publié le par Phil Fossil

 

Deltoideum-expansa-xenomorphisme-Portlandien-Wimereux-1A-11

Deltoideum-expansa-xenomorphisme-Portlandien-Wimereux-1B-11

 

Ostrea bononiae (probable) présentant du xénomorphisme, Portlandien-Tithonique, Wimereux, Boulonnais, France. Longueur de la pièce 11 centimètres.

Première photo, face inférieure collée à l'ammonite. Deuxième photo, copie 3D du fragment de spire sur l'autre valve.

(Cliquez pour agrandir les images)

 

 

Le xénomorphisme n'est pas une pathologie, mais une particularité de certains mollusques récents comme fossiles, principalement des bivalves, habituellement vivant fixés sur un substrat dur.

 

L'animal a la faculté étonnante de dupliquer sur sa face “supérieure” les détails de l'objet sur lequel sa face “inférieure” est attachée.

 

Cet objet “original” est régulièrement constitué d'un test calcaire d'invertébré, abandonné par ce dernier à sa mort.

 

On connait des exemples divers de support organique à l'origine, le plus fréquent est une ammonite, mais une valve de trigonie est également répertoriée.

 

Cet exemplaire est assez démonstratif, il a été découvert lors de notre sortie boulonnaise de la fin mars 2014.

 

C'est déjà le deuxième exemple de xénomorphisme personnellement découvert dans le Portlandien boulonnais.

 

Comme quoi, avec nos imprimantes 3D, nous n'avons rien inventé...

 

Phil “Fossil”

 

PS. Merci à Guillaume pour nous avoir corrigé...


Publié dans Fossiles pathologiques

Commenter cet article

GuillaumeM 08/04/2014 22:04


Hi,


Je confirme ce que je pressentais: ca ne peut être D. expansa.


La forme est assez bizarre, on dirait qu'il y en a 2 empilées?


Le + probable: "O. bononiae" mais difficile de se prononcer sauf pour rejetter l'hypothèse initiale.