Anvers, encore et encore...

Publié le par Phil Fossil


Ce matin, vers 8h, mes nouveaux amis Didier et Samer sont en bas de chez moi, piaffant d'impatience de taquiner les dents de requins fossiles du Néogène anversois.

Cette fois, un peu refroidis par le peu de pièces découvertes la veille, on "change de crêmerie" et on rejoint deux allemands en plein tamisage intensif.

On commence à travailler des couches déjà en partie faites, les pièces qui en sortent sont soit petites, soit fragmentaires.

Dans l'après-midi, on bouge à nouveau, la couche que nous attaquons a également été faite, mais nettement moins bien : les dents sortent, en plus grand nombre et taille un peu plus convenable.

Une série de bulles tympaniques de dauphins sortent aussi, ainsi qu'un deuxième fémur de phoque, le premier ayant fait le bonheur de Didier.

Nous pensions quitter le site plus tôt, mais vu le soleil généreux et les trouvailles qui continuent, on reste encore un tantinet.

Vers 16h, on entame le très laborieux trajet vers le véhicule : outre les outils, tamis et sacs à dos nous devons à présent descendre pas moins de 6 seaux de tamisat !

Le temps de faire plusieurs voyages, entrecoupés de pauses bien nécessaires, de ranger le tout dans la voiture et de repartir, près d'une heure trente se sera écoulée.

Bilan : Pour Didier une belle pointe de megalodon très latérale, une jolie dent de cachalot (Physeterula dubusi probable) et les espèces habituelles, pour Samer de jolies dents complètes (Carcharoides catticus, Cosmopolitodus, Araloselachus vorax...), pour moi quelques jolies Cosmopolitodus, Notorhynchus, une très belle Anotodus retroflexus bien fraîche, une dent de mammifère marin étrange à couronne très ornementée (phoque ou plutôt dauphin), quelques petites espèces du genre Hypoprion, Sparus...

En bref, une excellente journée !

Vivement la prochaine...

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Commenter cet article