Ecaille de poisson du Dévonien dans le Namurois

Publié le par Phil Fossil

 

   

Ecaille de Holoptychius sp., Dévonien, Modave, Belgique. Longueur 3 à 4 centimètres.

 

 

Si les restes de poissons ne sont pas rares dans le Mésozoïque et le Cénozoïque belge, en trouver dans le Paléozoïque demande un peu plus de chance et surtout, de l’habitude.

 

Les dents, fragments de carapaces et écailles sont généralement tout ce que l’on peut raisonnablement mettre au jour dans nos contrées. Les poissons complets y sont réellement anecdotiques…

 

La détermination en a été faite grâce à l’excellent ouvrage édité par « The Palaeontological Association », acheté en son temps au British Museum Natural History, livre intitulé « British Palaeozoic Fossils ».

 

Ce spécimen fort intéressant nous a été fourni par notre pote Tony, habitué de cette carrière et de ses fossiles. Merci à lui !

 

Pour des pages Web dédiées à ce poisson :

 

http://www.devoniantimes.org/who/pages/holoptychius.html

http://www.btinternet.com/~vendian/FOSSILWEB/new_page_22.htm

 

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Classes d'organismes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article