Petits récipients transparents pour mini-fossiles

Publié le par Phil Fossil

 

Tous les collectionneurs systématiciens vous le diront : l’un des problèmes les plus ardus qu’ils rencontrent est d’obtenir de petits pots afin de stocker les fossiles de taille moyenne à petite, c à d de 1 à 2 centimètres maximum.

 

Les petites coquilles lutétiennes, ou dents de requins paléocènes, éocènes, ainsi que les petites espèces de squales miocènes et pliocènes sont dans ce cas.

 

Les alvéoles cartonnées sont une bonne option, mais dans le cas où la boite ou le tiroir qui les stocke se renverse, bonjour la catastrophe !

 

Les boites plastiques vendues en bourses sont soit trop exigües, soit trop chères, voire les deux.

 

 

 

Stockage de fossiles lutétiens de l’Oise.

 

 

L’idéal est de disposer de récipients assez petits pour tenir dans des tiroirs bas ou des caisses de stockage, disposant d’un couvercle facile à fermer et à rouvrir pour y ajouter et y retrancher des pièces, transparents pour pouvoir juger d’un coup d’œil leur contenu, et si possible gratuits.

 

Impossible, utopique, illusoire, me direz-vous ? Non, rien d’infaisable avec un brin de réflexion !

 

Certaines sociétés commercialisant des sandwiches, plats préparés et essentiellement des salades dans nos grandes villes, emballent la vinaigrette et autre « dressing » séparée dans de petits récipients en plastique. Ces derniers sont idéaux pour notre stockage de petits spécimens !

 

Un simple lavage à la savonnée, suivi d’un séchage, suffit pour les rendre amplement utilisables.

 

Il ne sera point nécessaire d’arriver à une indigestion de salades pour en récupérer un stock suffisant, en effet faire appel à vos relations, amis, collègues et autres devrait largement vous permettre une moisson confortable.

 

Bon stockage !

 

Phil « Fossil »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carchadorias 18/08/2009 12:28

Le coup du camembert ?On veut même pas savoir : bande de pervers !

Dino 18/08/2009 11:15

Ce qu'on fait avec les plateaux de fruits de mer Carcha? Eh bien, pour rappeler une anecdote, je me rappelle une fois où nous avions dégusté une paella aux fruits de mer à Ambleteuse. Nous avions récupéré des coquilles de glycymeris et de bullots dans un but didactique... Le pire, c'est que le sac plastique est resté dans ma cave pendant 6 mois avant qu'on ne le retrouve, guidés par l'odeur... Pwerk!(Mais ça ne vaut pas encore le coup du camembert hein Phil?) 

carchadorias 17/08/2009 20:18

Maintenant que j'y pense. Pourrais-tu aussi penser à ramener toutes ces grilles de barbecues que tu projettes de transformer en "tamis de la mort" ?Merci pour les Scouts réunis (qui ont faim) 

Carchadorias 17/08/2009 12:16

Et quant aux plateaux de fruits de mer, je ne veux même pas savoir !

Carchadorias 17/08/2009 12:13

Et QU EST CE QUE tu peux bien faire avec les casseroles de moules ???