Un père de famille emprisonné en Turquie pour un "gros caillou"

Publié le par Phil Fossil


 

Pour les vacances de Pâques, la famille Murugan, qui habite à Chocques, dans le Pas-de-Calais,  s'est envolée pour la station balnéaire d'Antalya, en Turquie.


Et ces vacances se sont terminées en véritable cauchemar.


Un cauchemar qui se poursuit pour Domaniak,  le père de famille.


Depuis le 2 mai dernier, il se trouve en détention dans la prison de haute sécurité d'Antalya.


Pourquoi?


C'est Martine, sa femme, qui raconte la mésaventure dans La Voix du Nord.


"Nous arrivons à l'aéroport à 1 heure et là tout bascule. Nos bagages sont contrôlés, nous sommes emmenés  dans un bureau avec les douaniers. Nous ne comprenons pas. Ils ont trouvé un homme dans l'aéroport qui traduira et nous expliquera que nous n'avons pas le droit de ramener notre achat".


Cet achat, est un "gros caillou" acheté quelques euros à un marchand ambulant.


Martine et ses trois enfants reprennent l'avion pour la France.


Mais Domaniak reste sur place.


Il risque de 5 à 10 ans de prison pour ce "gros caillou".


"Je ne comprends pas, nous n'avons rien fait de mal, nous avons juste acheté un souvenir" confie cette mère de famille en détresse.


Que faire?


"L'ambassade de France m'a dit de prendre un avocat, qu'elle ne peut rien faire pour moi car mon mari est de nationalité mauricienne" soupire Martine.


Qui ajoute, toujours dans La Voix du Nord:


"Mais il est arrivé en France à l'âge de quatre ans, cela fait trente-six ans qu'il vit en France et a une carte de séjour, il a trois enfants, nous sommes mariés."


Une cousine de la famille, juriste à Paris, s'est déplacée sur place.


Elle a rendu visite au ministre de la Justice.


"On lui a dit qu'il serait libre" continue Martine.


Sauf que...


Cet espoir s'est envolé, lors de la dernière audience.


Domaniak va rester en détention jusqu'au 27 août.


"Ils demandent encore trois expertises et jouent sur le fait que Domaniak est de nationalité Mauricienne. Ils disent qu'il va faire un trafic et vendre le caillou beaucoup plus cher" affirme Martine.


Martine parle aussi des conditions de détention de son époux:


"Il est avec des tueurs, braqueurs, trafiquants. Une vingtaine par cellule où éclatent émeutes et suicides".


Pour sortir son mari de prison, Martine en appelle à Nicolas Sarkozy.


Elle souhaite que la France lui accorde la nationalité française, "ce qui l'aiderait beaucoup".


 

D’après Le Post.

http://www.lepost.fr/article/2009/07/13/1618309_un-pere-de-famille-emprisonne-en-turquie-pour-un-gros-caillou.html

 

Lire aussi notre ancien article sur cette problématique :

http://www.paleomania.com/article-13955124-6.html

 

Merci à Laurent Lemoine !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Législation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article