Le club de Bougival chez les Belges ! (2ère partie)

Publié le par Phil Fossil

 

 

Samedi 9 mai 2008

 

 

Réveillés assez tôt, après nous être rafraîchis, nous visitons le marché qui se déroule sur l’immense esplanade du théâtre séparant notre hôtel de la brasserie où nous irons ensuite prendre notre petit-déj. Ce qui nous permettra d’effectuer quelques courses au passage, histoire d’acquérir ce qui manque pour la pitance du midi.

 

Quelques croissants et cafés rapidement engloutis, toute l’équipe est fin prête pour retourner au chantier. Le vent s’est calmé, le soleil brille, et les couches sableuses se révèlent de plus en plus riches au fil des heures !

 

Lors d’une petite pause faite afin de boire une canette de Coca, je me promène pour aller discuter avec l’une des participantes. En revenant sur mon lieu de fouilles, à mes pieds je vois dans le sable noirâtre un éclat bleuté, me baisse et ramasse la très jolie prémolaire de Squalodon antwerpiensis récemment illustrée, bien dentelée « en escaliers » ! L’une de mes meilleures pièces pour cette espèce, si pas la meilleure…

 

L’astre du jour nous vaudra en final quelques mémorables coups de soleil, et la longueur des travaux effectués n’arrangera ni notre fatigue, ni nos courbatures ! Les mètres-cubes de sable à gravier et coquilles passeront dans les tamis pour être triés tout au long de la journée.

 

Celle-ci sera très longue, comme on les aime, et c’est complètement épuisés que nous rejoindrons l’hôtel nettement après 20 heures pour une douche régénératrice et un souper qui ne le sera pas moins…

 

Il sera passé minuit quand nous regagnerons les chambres, ce qui ne m’empêchera pas de passer encore une petite heure à vider le grand pot contenant les trouvailles de la journée et à les stocker, après un tri de rigueur, dans des boites plus pratiques pour leur retour dans le bagage à main.

 

Les trouvailles se sont avérées nettement plus intéressantes que la veille, en quantité comme en qualité, et les plus intéressantes sont détaillées ci-après :

 

Une superbe Somniosus microcephalus

Une très jolie Notorhynchus primigenius

Une grosse Anotodus retroflexus

Une très belle Alopias exigua

Une grande Hexanchus gigas de toute beauté pour Jean-Pierre

 

A suivre…

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier 21/05/2009 21:59

Ouai, qui ? On se le demande ...

Carchadorias 20/05/2009 07:35

ROOOOOOOOHQUI pourrait penser une chose pareille ?

Olivier 19/05/2009 12:46

Voici une liste de trouvailles qui donne envie de retourner secouer son petit tamis à Anvers. Enfin, je voulais dire ''agiter son grand tamis''. Heu, non plus ...
Bon, j'arrête ici ma progression sur ce terrain mouvant, car je m'enfonce. Difficile de faire du neuf avec un jeu de mots éculé (je devrais plutôt écrire ''démodé'', car certains esprits malveillants pourraient penser que je fais des fautes de frappe).