Dents de requins de l’Eocène de Gisors, Oise, France

Publié le par Phil Fossil


 

Striatolamia macrota, Eocène, Gisors, France. Plus grande dimension 3 centimètres.

 

 

Il y a environ deux décennies, lors de vacances en mobile home j’étais parti en Normandie, en Bretagne et dans le Vexin normand pour échantillonner quelques sites fossilifères plutôt prometteurs, s’il fallait en croire notre bible, les guides géologiques « Masson ».

 

L’un de ces endroits de prédilection était l’ancienne sablière de Gisors, réputée pour ses fossiles du Cuisien et du Lutétien, et particulièrement les dents de requins apparemment abondantes dans un niveau bien précis.

 

La petite journée passée sur place n’avait permis la récupération que de quelques mollusques en moules internes ou à coquille préservée, et virtuellement aucune dent un tant soit peu intéressante.

 

Par contre, une récolte phénoménale de mûres avait fourni matière à une excellente confiture, tout aussi appréciable pour un paléontologue gourmet de mon acabit.

 

Le tri, encore superficiel à ce stade, de la collection ramenée de Beauvais a déjà rendu possible l’obtention d’un échantillonnage nettement plus complet de matériel de Gisors, et au milieu des multiples caisses de mollusques en moules internes, des nummulites et des coquilles conservées une petite série de dents de requins.

 

Nous vous reparlerons sans nul doute des belles pièces coquillières de cette localité !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Classes d'organismes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fada du fossile 16/02/2009 18:45

jolie quennotte !

Meggie 05/01/2009 17:06

Aah AAAAAAHHHHH !Enfin du requin, et FRANCAIS de surcroît !@ plus.Meggie