Le Parc de Miguasha, Québec

Publié le par Phil Fossil


 

Bothriolepis canadensis, Dévonien, Miguasha, Québec. Longueur de la boite crânienne 17 centimètres.

 

Exemple-type de parc national géologique, le site québécois de Miguasha. Cette plage et cette falaise sont repris au Patrimoine Mondial de l’Unesco.


Ce sont les vestiges pétrifiés d’une coulée de boue sous-marine soudaine datée du Dévonien (380 millions d’années) qui a enseveli en les préservant de manière extraordinaire des milliers d’organismes de ce lointain passé.


Des poissons dont les agnathes, acanthodiens, placodermes, actinoptérygiens et sarcoptérygiens, un ancêtre des amphibiens, côtoient une dizaine d’espèces de plantes fossiles et des invertébrés, notamment des scorpions terrestres et aquatiques ainsi qu’un mille-patte.


Le Centre d’Interprétation présente une muséographie moderne, ainsi que des collections extensives, des falaises tout comme du Monde entier.


Les promenades sur la plage et les falaises sont permises, mais toute trouvaille de fossile doit être apportée au Centre, rien ne peut être emporté : les gardes sont vigilants et les amendes salées.


Pour plus d’infos ou préparer votre séjour, visitez leur site :

http://www.sepaq.com/pq/mig/fr/


Phil « Fossil »

 

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Meggie 14/07/2008 13:24

Il n'y a pas de sélaciens répertoriés dans ces sédiments ?@ plus !Meggie