Le matériel de fouilles à emmener lors des sorties

Publié le par Phil Fossil

 

Une fouille réussie est bien entendu une question de site fossilifère plus ou moins riche, mais l’équipement est au moins tout aussi important. Le tout est de garder un juste équilibre entre l’équipement minimal et la surcharge de matériel.

 

Tout d’abord, il faut emporter un « pot commun » de matériel servant sur tous les sites :

 

- Bottes et casque

- Sac à dos solide (pour contenir le tout)

- Brosse en chiendent assez dure (pour nettoyer les cailloux du sable et de la terre)

- Brosse à dents (pour nettoyer les pièces plus fragiles)

- Papier d’emballage, journal ou sopalin afin de protéger les trouvailles

- Sachets en plastique de différentes tailles et refermables pour isolation et protection

- Petits pots à films pour les petites pièces, les remplir de sable et y inclure la pièce fragile

- Marteau de géologue pour les divers échantillonnages

- Carnet et crayon pour noter les infos relatives au site, à la stratigraphie, à la position des niveaux fossilifères…

 

 

Pour quasiment chaque type de site particulier, un assortiment d’outillage supplémentaire est à emmener. Il diffèrera en fonction du type de roche et d’autres paramètres, donc pour ces types de sites on y ajoutera :

 

Les sites à roches sableuses

 

- Bêche pour dégager les couches ou déverser dans le tamis

- Pelle de chantier pour récupérer les couches attendries et vider le fond des trous

- Fourche pour « sonder » les couches à gravier et enlever les mottes herbeuses

- Râteau à dents perpendiculaires au manche pour attendrir la couche avant de la prendre à la pelle

- Râteau à dents parallèles au manche pour atteindre le fond des trous

- Tamis de différents maillages pour séparer les fossiles du sable

- Seau pour ramener du tamisat ou jeter de l’eau sur la couche

- Truelle ou couteau pour fouiller délicatement les couches prometteuses

- Colle à bois ou vernis durcisseur pour renforcer les fossiles sur le terrain

- Papier aluminium pour emballer les fossiles fragiles ou brisés en position de récolte

 

Les sites à roches argileuses

 

- Couteau pour séparer les feuilles ou petits blocs

- Tamis (si on a de l’eau à proximité) pour récupérer les petits fossiles

- Tige métallique à poignée pour sonder la couche et sentir les objets durs (septarias, p. ex)

- Papier aluminium pour emballer les fossiles fragiles ou brisés en position de récolte

 

Les sites à roches schisteuses

 

- Burins plats pour fendre les roches plates et litées

- Râteau pour gratter dans les éboulis et faire ressortir les fossiles

- Pied de biche pour séparer les grandes plaques

 

Les sites à roches calcaires ou gréseuses

 

- Massette pour briser les blocs moyens

- Masse pour briser les gros blocs

- Pointerolles pour agrandir une faille en conjonction avec la massette/masse

- Pied de biche pour désenclaver les blocs

- Barre à mine pour désenclaver les gros blocs

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Le coin des pros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article