Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La déclaration d'impôts pour les nuls...

Publié le par Phil Fossil

 

Impots-lol

 

LOL

 

Phil "Fossil"

 

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Un petit week-end calme ?

Publié le par Phil Fossil


Ce samedi, il y a du pain sur la planche !

 

Je dois nettoyer à l'eau l'équivalent d'un seau de matériel de Geisingen, mais aussi les nombreux fossiles ramenés le dimanche précédent du Grand-Duché de Luxembourg.

Outre le Kimméridgien de Geisingen, les gryphées et une bonne partie des bélemnites du Lotharingien sont nettoyées, ce n'est pas un petit boulot car la marne argileuse est fichtrement collante !

J'ai également lavé une partie des Gryphaea arcuata sinémuriennes, les plus belles pièces.

Ce dimanche, debout un peu plus tôt que la veille, on prend la route vers le Port d'Anvers.

Vu le nombre de véhicules déjà présents, je ne pense pas que la moisson sera pléthorique, mais tant pis.

On fait une bonne petite marche jusqu'à l'endroit exploité la dernière fois, et je commence à tamiser au 13 millimètres, en terminant sur un 3 millimètres pour récupérer les plus petites dents.

Peu de grandes pièces, quelques petites dents complètes et de très nombreuses bulles tympaniques de dauphins.

Un beau bassin de phoque Paleophoca nysti est sans conteste la pièce de la journée !

Peu après 16h, on replie et on entame la longue marche jusqu'à la voiture.

Le temps de passer les meilleures trouvailles à l'eau, et je peux enfin me reposer !

Vivement la prochaine...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

28ème bourse d'Arlon les 4 & 5 octobre 2014

Publié le par Phil Fossil


Minéraux & Fossiles
Artisanat - Bijoux en pierres précieuses

 

 

Salle le Printemps Route de Neufchâteau 253

Samedi 4 de 13h à 19h, dimanche de 10h à 18h.

Entrée gratuite !

 

 

http://www.calm-arlon.be/

 

 

Phil "Fossil"


Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Main d'Ursus spelaeus du Pléistocène de Roumanie

Publié le par Phil Fossil


Ursus-spelaeus-main-Pleistocene-Roumanie-1A-27cms

Ursus-spelaeus-main-Pleistocene-Roumanie-1B-27cms

 

Ursus spelaeus, Pléistocène, Roumanie. Longueur de la pièce 27 centimètres.
(Cliquez pour agrandir les photos)

 

 

Les ossements d'ours des cavernes sont découverts en nombre dans les cavernes des zones montagneuses de Roumanie.

Acquise à la bourse de Bruxelles début septembre, après avoir été réservée à celle de Bernissart fin août, cette pièce est un composite réalisé à partir des ossements de plusieurs individus distincts.

Elle a été assemblée et fixée à l'aide d'une colle souple.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Une petite journée bien fatiguante

Publié le par Phil Fossil


Après une journée professionnellement éprouvante, nettement plus qu'à mon habitude, je suis attendu chez mon pote afin de continuer à vider sa remise.

Comprendre sélectionner quelques cailloux promis à la déchetterie, les emballer et les stocker dans deux grands cabas afin de les ramener à mon domicile.

Cette fois-ci, un grand tamis est également du voyage.

Aidé par le camarade à amener le tout dans un grand caddie jusqu'à l'arrêt de bus le plus proche de son domicile, il ne reste plus qu'à attendre le bus et à monter le tout dedans.

Après un court trajet, le vrai boulot commence : ramener le tout à la maison en traversant parc, routes à gros passage et même un petit chantier.

Les pauses sont moins nombreuses que la fois précédente, mais les douleurs aux bras et aux épaules sont plus importantes.

Il n'y a pas à dire, on est content d'arriver...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Liparoceras sp. probable, mais d'où vient-elle ?

Publié le par Phil Fossil


167-Liparoceras-sp-Carixien-France-12cms

168-Liparoceras-sp-Carixien-France-12cms

169-Liparoceras-sp-Carixien-France-12cms

 

Liparoceras sp., Carixien, France. Diamètre 12 centimètres.
(cliquez sur les photos pour zoomer)

 

 

Récupéré chez mon pote en mettant de l'ordre dans sa remise, ce bel exemplaire est une Liparoceras probable, j'hésite entre Liparoceras cheltiense et Liparoceras (Becheiceras) gallicum.

Quant à la provenance, cette ammonite est très probablement française ; le camarade l'ayant très vraisemblablement reçue, il ne put m'en dire plus.

Il pensait l'avoir découverte lors d'une de nos sorties conjointes dans les Ardennes françaises, mais n'ayant pas visité des étages du Lias à l'époque, ceci est une impossibilité pratique.

Si vous avez plus d'info, merci de nous en faire part par un simple commentaire à cet article.

Phil "Fossil"

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Pour attirer les grands requins blancs, cet Australien leur passe du AC/DC

Publié le par Phil Fossil


Publié par Martin Koppe, le 11 septembre 2014

Les grands requins blancs pourraient avoir une passion secrète pour AC/DC

Pour attirer les squales vers son bateau de plongée touristique, un capitaine australien a décidé d'utiliser de la musique plutôt que de la viande.

Après plusieurs échecs il a finalement passé du AC/DC sous l'eau et les requins ont commencé à venir !

C’est une question de standing et de crédibilité, on ne peut pas être un grand requin blanc et être fan de Culture Club. Ces squales affichent en effet un gout prononcé pour le groupe de hard-rock australien AC/DC. C'est du moins ce qu'affirme Matt Waller, un capitaine de bateau australien qui amène les touristes à la rencontre de ces imposants poissons cartilagineux.

Matt Waller travaille au niveau des iles Neptune, située au large de Port Lincoln en Australie Méridionale. La zone abrite de nombreuses colonies d’otaries qui forment une splendide réserve de chasse pour les grands requins blancs. Elle est logiquement devenue un point fort du tourisme associé aux carcharodons.

Dans ce milieu très concurrentiel, l’utilisation de poisson et de viande comme appât est réglementé pour éviter que les prédateurs ne se mettent à suivre tous les bateaux des environs. Or, Matt Waller n’a pas eu les autorisations nécessaires, ce qui l'a poussé à faire une découverte inattendue en 2011.

Back in Black

Plutôt que de mettre la clé sur la porte, il s’est renseigné et a entendu parler de plongeurs spécialisés dans les requins qui utilisent de la musique pour les attirer. Ces équipes travaillent sur l’ile américaine de Guadalupe, au large de la Californie. Matt Waller a donc décidé d’attacher des enceintes sous-marines à ses cages de plongée.

Les premiers essais n’ont rien donné, mais lorsque ce fut le tour d’AC/DC de réveiller l’océan, les requins blancs ont commencé à s’approcher et à se frotter contre la source sonore. Ils semblent même avoir une préférence pour les titres Shook Me All Night Long et Back in Black. Néanmoins, Matt Waller ne sait pas vraiment ce qui influe sur l’efficacité d’une chanson par rapport à une autre.

Éviter les appâts biologiques

"Les requins n’ont pas d’oreilles, s'amuse t-il pour Australian Geographic, ils n’ont pas les cheveux longs et ne font pas de head-bang ou de air-guitar quand ils passent devant la cage." Il pense néanmoins que ce sont les basses fréquences de certaines musiques qui attirent ces gros poissons. Il propose même de tester cette hypothèse avec un panel de chansons différentes et d’essayer de voir les points communs de celles qui fonctionnent.

De précédentes expériences avaient déjà permis de constater que les requins sont assez sensibles aux sons, en particulier lorsqu'ils sont de basses fréquences et qu'ils sont rapides et saccadés. N'oublions pas également que sous l'eau, le son ne se comporte pas de la même façon, il voyage bien plus vite et plus loin que dans l'air. Toutefois, l'éventuelle préférence des requins pour AC/DC reste tout de même à expliquer.

Outre l’aspect insolite de cette méthode, utiliser de la musique permet de ne pas employer d’appâts carnés qui pourraient perturber l’alimentation et les habitudes des grands requins blancs.

En savoir plus:

 

http://www.maxisciences.com/requin/pour-attirer-les-grands-requins-blancs-cet-australien-leur-passe-du-ac-dc_art33450.html

Copyright © Gentside Découverte

Phil "Fossil"

PS.

Cela n'a rien d'exceptionnel, je connais bien un CarchaDOrias qui arrive au son de Pink Floyd...

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Un petit dimanche au Grand-Duché de Luxembourg

Publié le par Phil Fossil



Mon ami Jean-Paul tout juste rentré d'Allemagne quelques jours auparavant, m'a proposé une petite visite de quelques chantiers au Grand-Duché.

Vu la distance on doit partir tôt : malheureusement c'est le dimanche sans voiture, les tunnels bruxellois sont déjà fermés à 7h, il sera donc un peu avant 8h quand on partira.

Deux bonnes heures de route, et on commence par un gros tas d'argilites du Toarcien, déjà connues à Bascharage celles-ci semblent nettement moins riches.

Quelques bélemnites, une assez grande ammonite Harpoceras falciferum et une jolie série de petites Dactylioceras tenuicostatum sont engrangées.

Quelques gros nodules de pyrite y sont également ramassés.

Un peu déçus par rapport aux pléthores d'ammonites anciennement trouvées à Bascharage, nous reprenons la route.

Un autre chantier nettement plus imposant s'offre à nous. Une grosse averse nous force à rester un bon quart d'heure dans l'auto, le temps que cela se calme.

Les talus sont majoritairement terreux ou présentent des roches destinées à l'empierrement, mais des marnes jaunes et bleutées semblent meilleures : on y ramasse en effet de très nombreuses petites bélemnites, de grandes gryphées et même de plus rares ammonites de petite taille.

Vu le nombre de talus examinés presque à la loupe, on y passe la majorité de la journée. D'après la carte géologique on est dans le Domérien mais les Gryphaea ne ressemblent pas aux classiques arcuata, les ammonites trouvées sont des Arnioceras et Promicroceras, ce qui me fait pencher pour un étage lotharingien. (Sinémurien)

On reprend la route, et attirés par de nombreux chantiers, on examine un tas bien délavé par les pluies. Là aussi on trouve des Gryphaea, bélemnites, morceaux d'ammonites Arnioceras et tiges de pentacrines. Du Sinémurien, très probablement.

Très petit site et passablement décevant, on repart pour le dernier endroit : un gros tas jaunâtre à gris-bleu. On se gare pas loin du tout, on met les bottes et on explore l'endroit.

Il est littéralement constitué de marnes à Gryphaea arcuata, constellé de centaines de coquilles et on y voit de temps à autre des morceaux de grosses ammonites.

Je ramènerai deux sacs de gryphées dégagées, plus 4 ou 5 blocs couverts de pièces en bon état. De quoi faire deux voyages jusqu'à la voiture...

Le soleil se couche quand on part, il est 10h15 quand je suis à la maison, et un quart d'heure plus tard tout est rangé et je peux enfin me reposer.

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"


Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Un peu de nostalgie...

Publié le par Phil Fossil

 

Quatre-Dalton

 

(cliquez pour agrandir)

 

 

Il y a une bonne décennie déjà, nous avions un site anversois fort productif.

 

Nous y allions souvent en bande de quelques potes pour y faire du tamisage intensif.

 

Cette photo des 4 Dalton est assez chouette pour vous la faire partager !

 

De gauche à droite : Phil "Fossil", Steff Shadows, Werner et Carine.

 

Eh oui, le temps passe...

 

Phil "Fossil"


Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Ouh, que voilà un week-end fatiguant qui s'annonce !

Publié le par Phil Fossil



Ce vendredi, je suis passé chez un ami pour aider à vider sa remise de cailloux prévus pour la poubelle, ainsi que lui donner quelques explications sur Internet.

Le plus difficile est le retour à la maison en transports en commun, bien chargé de quelques blocs intéressants, mais certains plutôt imposants, et donc fort lourds.

Ce n'est somme toute pas plus difficile que de ramener des seaux de tamisat bien chargés du site anversois à la voiture...

Samedi, une sortie à Couvin est prévue avec le CMPB et le Nautilus Gent, en espérant ramasser quelques fossiles eiféliens et givétiens, et, pourquoi pas, des minéraux.

Dimanche, une autre sortie est en projet, mais plus de détails suivront... Dès que j'en aurai eu confirmation.

Je ne vais pas me reposer beaucoup ce week-end, moi...

Phil "Fossil"


Publié dans Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>