Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une "petite" Perisphinctes sp. du Portlandien Boulonnais

Publié le par Phil Fossil

 

Wimereux-Portlandien-Perisphinctes-sp-1A-40cms

Wimereux-Portlandien-Perisphinctes-sp-1B-40cms

 

Perisphinctes sp., Portlandien-Tithonique, Wimereux, Boulonnais, France. Diamètre 40 centimètres.
(Un petit clic pour agrandir)

 

 

Depuis mes toutes premières visites à la bourse de Hardinghen près de Réty, j'avais flashé sur les superbes ammonites portlandiennes en calcite, admirablement préparées par l'un des plus acharnés parmi les amateurs locaux, Philippe Titren.

Il faut bien dire que la coquille quand on la découvre est totalement recouverte de marne et de calcaire, mais aussi de petites huîtres, de tubes de vers, etc.

C'est donc un travail titanesque que de dégager une de ces pièces, à l'aide de ponçeuses, dremel, et j'en passe. J'ai d'ailleurs découvert au fil des années quelques exemplaires que, faute d'une expérience suffisante dans la préparation de ces "bestioles", j'ai laissées naturelles.

Cela faisait bien 20 ans que je désirais m'en offrir une complètement préparée, malheureusement les rares fois où j'étais dans la région en même temps que cette bourse je n'avais pas prévu un budget suffisant, ou, pire, je ne trouvais pas un exemplaire à "ma taille" : un diamètre maximal d'une quarantaine de centimètres, vu le poids monstrueux de ces pièces en calcaire dur.

Cette édition 2014 a donc vu la réalisation d'un rêve vieux de deux décennies, enfin.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Une visite portuaire d'Anvers, ça vous tente ???

Publié le par Phil Fossil

 

Ce dimanche 11 mai 2014, se déroule la journée portes-ouvertes “Chantiers Ouverts”.

 

Parmi de nombreux bâtiments en construction ou en rénovation, cette proposition se détache assurément du lot !

 

http://www.journeechantiersouverts.be/waaslandsluis/2014/waaslandhaven-krijgt-grootste-sluis-ter-wereld-deurganckdoksluis/

 

Il s'agit de rien de moins qu'une visite libre et gratuite du chantier de la nouvelle écluse géante près du Deurganckdok, proche de Doel.

 

Si les recherches de fossiles y seront normalement limitées à un ramassage très superficiel, pourquoi ne pas tenter votre chance ?

 

Avis aux amateurs !

 

Phil “Fossil”

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Cinq jours dans le Boulonnais pour Pâques ! (2)

Publié le par Phil Fossil

 

 

Lundi 21 avril 2014

 

Aujourd'hui, nous avons rendez-vous avec Yannick à Wimereux, pour une fois que l'on peut le guider sur “ses terres”, on fait l'impasse sur le petit-dej' pour y être plus tôt.

 

Juste passer à la boulangerie proche chercher de quoi prendre notre petit-déjeûner sur place, nous sommes partis et rejoignons notre ami près de la station de biologie marine.

 

Dûment équipés d'un seau, des outils, bottes et autres vêtements chauds, on descend sur la plage et on avance à “marche forcée” vers la pointe de la Crèche. On s'arrête à l'affleurement argileux et on commence à examiner les coulées, éboulis et galets.

 

A part quelques bivalves, pas grand-chose à signaler. Un pan entier de falaise étant descendu cet hiver, ainsi que le bunker qui le surplombait, j'examine les coulées argileuses qui me donnent des bivalves en moules internes phosphatés noirs.

 

C'est juste à côté du bunker que je déniche un superbe oursin régulier Hypodiadema koenigii dont l'orifice buccal dépassant de l'argile me sourit gentiment.

 

Je continue et c'est un peu plus loin que je tombe sur un gros bloc contenant un exemplaire assez gros (mais est-il complet?) d'Hemicidaris purbeckensis, caillou que je réduis au marteau de géologue.

 

J'extrais également une ammonite (Pavlovia) d'un autre rocher.

 

Yannick n'a également pas chômé, il ramasse une jolie ammonite en phosphate pratiquement complète, des bivalves, mais aussi un oursin régulier.

 

Chris en trouve deux pour sa part, dans des blocs que je réduis au piochon, autant que faire se peut.

 

On remonte doucement vers la voiture, en examinant les zones à galets abandonnées trop précipitamment pour cause de marée montante la veille, et on ramasse encore quelques bivalves.

 

La fatigue commence néanmoins à arriver, il va être temps de rentrer à l'auberge. Après un petit arrêt à une station-service d'Ambleteuse, où on achète de l'eau minérale (que j'ai bien évidemment oublié d'acquérir lors de nos courses de la veille) et des sandwiches garnis que l'on dévore pour le repas de midi... Un tantinet tardif, il est vrai, entre 15 et 16h.

 

Un peu se relaxer, la sieste se fait de plus en plus courte au fil des jours, puis nettoyer quelques pièces (l'oursin, naturellement) et enfin se préparer pour le repas.

 

Il sera gargantuesque, le sandwich n'ayant pas réussi à éliminer ma faim : une cassolette de la mer (un plat !) en entrée, un fish-and-chips en plat, et une mousse au chocolat pour bien faire descendre le tout. Là, ça va mieux, on est calé !

 

 

Mardi 22 avril 2014

 

On décide, après le petit-déjeûner, de jeter un coup d'oeil à la Forêt Fossile d'Ambleteuse, connue pour ses couches de tourbe à bois ligniteux et restes de mammifères flandriens.

 

Les trouvailles seront extrêmement maigres, plus aucune couche de tourbe n'affleurant nulle part, seuls quelques cailloux “douteux” et coquilles actuelles sont ramassés.

 

On remonte au véhicule afin de rejoindre un endroit un minimum plus productif : refaire le talus callovien en plus grand détail que l'avant-veille.

 

Deux sacs de fossiles sont encore personnellement ramassés, rien de bien nouveau par rapport à notre visite précédente mais quand même d'assez jolies pièces.

 

On prend notre pique-nique, puis on refait quelques courses au supermarché proche.

 

Une fois rassasiés, en route pour Boulogne où l'on se gare pas très loin du Nausicaa. On prospecte les enrochements dont certains blocs frasniens provenant de Ferques donnent des coraux rugueux et coloniaux : Hexagonaria hexagona, Thamnopora boloniensis, Alveolites suborbicularis, Acanthophyllum sp., Atrypa sp.

 

En moins d'une heure, le seau est archi-plein, et on rentre à la voiture.

 

Il est 17h déjà, un peu de repos mais pas de sieste ce coup-ci, mon déficit chronique de sommeil semble enfin avoir été comblé !

 

Mon appétit est tout juste inférieur à celui de la veille, je me “contenterai” logiquement d'une soupe de poissons, de moules à la crême et au saumon (quel délice !) et de 3 boules de glace.

 

 

Mercredi 23 avril 2014

 

On est déjà au dernier jour, le retour est proche, il faut “juste” faire les voyages pour libérer la chambre et caser le tout dans le véhicule. Autant dire que l'on sautera le petit-dej', une visite à la boulangerie nous fournit de quoi ne pas mourir de faim.

 

Aujourd'hui un peu de “repos” s'impose. On se contente de faire du tourisme et on prend des photos des maisons “belle-époque” de Wimereux, cela nous occupe toute la matinée, et même plus.

 

Puis un pique-nique improvisé avant de reprendre la route, plutôt courte, jusqu'à Ambleteuse où le Fort Mahon sera photographiquement immortalisé. J'en profiterai même pour “flasher” une grande ammonite passablement érodée dans les plaques calcaires proches du fort.

 

Mais il est déjà temps de reprendre la route, si l'on veut éviter ou plus vraisemblablement minimiser, les visites d'embouteillages.

 

Vivement la prochaine !

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Un week-end de tri, enfin !

Publié le par Phil Fossil



Après des week-ends bien occupés question fouilles, et surtout notre long trip boulonnais, le nettoyage et le rangement de fossiles s'imposaient.

Comme aurait dit quelqu'un : Le Rangement, c'est maintenant !

Donc, plein de courage ce samedi matin, j'attaque les trouvailles du Pas-de-Calais. Ferques, Wimereux, Ambleteuse, Alincthun, la totalité est nettoyée et/ou mise à sécher en caisses.

Afin d'occuper l'après-midi, je commence à trier une caisse de tamisat du Port d'Anvers, enfin bien sec après quelques mois d'attente.

De nombreuses dents sont mises au jour, ainsi que des coquilles.

Dimanche, je continue la caisse, mais vers 19h le ciel devient menaçant, la température fraîchit, donc il est temps de rentrer.

Bilan : une pléthore de petites dents de squales, des canines et "molaires" broyeuses de poissons sparidés, quelques dents de dauphins, boucles de raies, et une petite dent de rajidé...

Pas mal, la moisson du week-end !

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Si cela n'est pas râlant, ça...

Publié le par Phil Fossil


Nobody-Wimereux-Portlandien-Hemicidaris-purbeckensis-1A


(Cliquez pour agrandir)

 

 

Lors de notre dernière visite à la plage de Wimereux, Chris, Yannick et moi-même avons mis au jour quelques fossiles, dont d'assez rares oursins réguliers.

A un moment donné, je me suis assis pour faire quelques prises de vues d'ambiance.

Dont certaines montrant des galets, graviers et autres rochers.

En examinant les photos de retour chez moi, je me suis dit "ça serait vraiment idiot d'y voir un oursin que j'aurais laissé sur place"...

Et, à ma grande surprise il y en a un bien visible !

Et vu que les oursins sont sphériques, il est logique que j'aie les boules sur ce coup-là !!!

Si vous le découvrez, vous n'aurez rien gagné... A part le droit de m'engueuler copieusement !

Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Cinq jours dans le Boulonnais pour Pâques ! (1)

Publié le par Phil Fossil

 

 

Même si ma dernière visite ne datait que de quelques semaines, un “deuxième round” était prévu dans la deuxième moitié du mois d'avril, en plein congé de Pâques.

 

 

Samedi 19 avril 2014

 

La journée de fouilles de la veille n'étant pas encore “digérée”, surtout au niveau des courbatures, toujours nombreuses suite à une journée de tamisage intensif, on ne se lève pas très tôt ce matin.

 

Le temps de finir de tout préparer, d'embarquer les bagages, outils, tablette, nourriture et boissons dans le véhicule, Chris et moi sommes partis bien après 11h.

 

La route se fait sans histoire, agrémentée de quelques courtes pauses histoire de se sustenter convenablement.

 

Il est largement passé 14h quand nous arrivons près de la salle Pierre Bonningues à Hardinghen, où se déroule la traditionnelle bourse du week-end de Pâques. Une petite brocante se tient à l'extérieur, sur un parking proche.

 

Notre ami Yannick y est déjà, accompagné de ses parents. On fait le tour en vitesse, je mets de côté une série de pièces locales.

 

Arrivé sur le plus gros stand de fossiles boulonnais, celui de Philippe Titren, je repère d'entrée de jeu les deux pièces pour lesquelles j'ai emmené un budget conséquent ! Une superbe Perisphinctes en calcite, admirablement préparée et de taille raisonnable, pièce que je désirais acquérir depuis deux décennies déjà ! Mais aussi une étoile de mer Astropecten pour laquelle je mets un peu plus de temps à me décider, vu la beauté des spécimens disponibles.

 

Je reçois également une jolie petite vertèbre d'Ichthyosaure des Argiles de Châtillon.

 

En finissant mon tour de la salle, d'autres pièces sont encore engrangées, je papote avec les amis présents sur place.

 

L'embarquement de mes achats nécessitera un diable; cette ammonite, quoique la plus petite présentée sur le stand, est en effet diablement lourde !

 

La liste non exhaustive de mes acquisitions :

 

 

Ophthalmosaurus sp., Kimméridgien, Boulogne-sur-Mer

Perisphinctes sp., Portlandien, Wimereux

Astropecten lorioli, Portlandien?, Boulogne-sur-Mer

Hemicidaris purbeckensis, Portlandien, Wimereux

Hypodiadema koenigii, Portlandien, Wimereux

Pleurotomaria rozeti, Portlandien, Wimereux

Harpagodes oceani, Portlandien, Wimereux

Mytilus? sp., Portlandien, Wimereux

Ophthalmosaurus sp., Portlandien, Wimereux

Bos taurus, Flandrien, Tourbes de Tardinghen

 

 

Il est néanmoins temps de songer à rejoindre notre hébergement, à prendre possession de la chambre et à y monter nos bagages. L'ammonite, quant à elle, restera bien sagement à sa place dans la voiture pour des raisons évidentes...

 

Il est encore trop tôt pour souper, je fais une crapuleuse sieste bien nécessaire : elle dure entre 3 et 4 heures au final !

 

Une fois remis en forme, on descend manger. Une assiette de bulots, suivie d'une copieuse entrecôte frites sauce roquefort, suffiront largement à me caler.

 

Malgré la sieste de la fin de l'après-midi, le sommeil vient très vite !

 

 

Dimanche 20 avril 2014

 

Après un petit-déjeûner bien français rapidement expédié, on se met en route sous un soleil prometteur pour Boulogne et vers Saint-Omer.

 

Notre premier arrêt est un supermarché, où nous faisons le plein de boissons et de nourriture pour les prochains repas de midi.

 

Ensuite visite à Alincthun d'un talus ouvert dans le Callovien, les Marnes ferrugineuses de Belle pour être plus précis, où nous ramassons sans peine des masses de fossiles : Gryphaea sublobata archi-commune, Thurmannella thurmanni, Terebratula sp., Hibolites hastatus en fragments, et même une ammonite sub-complète.

 

Nous faisons un deuxième arrêt à Le Wast près d'un ancien talus bathonien, où l'on ramasse aussi quelques fossiles : Chomatoseris orbulites, Thamnastrea sp., Pleuromya sp., Terebratula maxillata, Kallirhynchia sp., Trigonia pullus, Aptyxiella sp.

 

Je me décide à prendre quelques photos du site, pour ma photothèque personnelle, et je me rends compte que j'ai oublié de le faire pour le talus callovien ! Pas de souci, je repars à pieds rejoindre l'autre affleurement que j'immortalise également.

 

C'est en le faisant que je repère au milieu des herbes quelques gryphées supplémentaires mais surtout une superbe bélemnite Hibolites hastatus, absolument complète et atteignant la dizaine de centimètres ! Elle sera ramassée et gardée en main jusqu'à ce que je puisse l'emballer convenablement dans la voiture.

 

Après avoir tout rangé, on repart pour la côte et on se parque au sud de Wimereux. En descendant sur la plage, on constate que la marée remonte déjà. Nous n'avons qu'une petite heure pour examiner les zones à galets où quelques fossiles pas mal sont engrangés, certains juste avant d'être engloutis par la marée de plus en plus envahissante.

 

Deux gastéropodes Pleurotomaria rozeti, des Deltoideum expansa, Ostrea bononiae, Pholadomya multicostata, du bois fossile et des tubes de vers Glomerula gordialis et Serpula sp. constituent l'essentiel de nos trouvailles.

 

Chassés par la marée, on remonte à l'automobile où on se débarrasse du matériel et des bottes, et on rembarque pour le logement.

 

Là, quelques pièces sélectionnées sont montées pour un nettoyage rapide, auquel suivra une petite sieste : le vent du large, ça assomme son homme !

 

Mais il est temps de se mettre à table : un duo de terrines (Saint-Jacques et Langoustines) suivi d'un duo de poissons, un vrai régal.

 

Le sommeil ne se fera certes pas attendre...

 

A suivre...

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Exposition de fossiles à l'Office du Tourisme de Calais

Publié le par Phil Fossil

 

affiche expo ot

 

(Un petit clic pour agrandir)

 

Phil "Fossil"

 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Les requins, des poissons parfaitement évolués

Publié le par Phil Fossil

 

Le Point.fr - Publié le 22/04/2014 à 17:41

 

On croyait ces poissons au squelette cartilagineux très primitifs, un fossile vieux de 325 millions d'années vient de tout bouleverser...


Par Chloé Durand-Parenti

C'est une découverte qui pourrait bien modifier à jamais la légende des requins. Jusqu'ici, la science considérait ces fascinants prédateurs marins comme des animaux primitifs qui auraient globalement très peu évolué depuis leur apparition il y a environ 420 millions d'années. C'est même de leur côté qu'elle recherchait le grand ancêtre commun à tous les vertébrés jusqu'à très récemment. Ces postulats ont été très largement entretenus par l'absence de spécimens fossiles suffisamment bien conservés pour documenter la structure des ancêtres des actuelles espèces de poissons cartilagineux que sont les requins et les raies. En effet, le squelette de ces animaux, fait - comme leur nom l'indique - de cartilage et non d'os, résiste fort mal aux assauts du temps. Pourtant, dans un lot de fossiles récemment cédé au Museum américain d'histoire naturelle, des chercheurs ont mis la main sur une espèce primitive de requins, ayant vécu il y 325 millions d'années en Arkansas, État américain entièrement immergé à l'ère primaire.

 

Le nouveau venu, baptisé Ozarcus mapesae, exceptionnellement bien conservé, a pu être reconstruit en 3D grâce aux intenses rayons X du synchrotron européen (ESRF). Et là, surprise ! Sa morphologie est très différente de celle des requins actuels. Bien qu'effectivement du type cartilagineux, Ozarcus mapesae est en bien des points plus proche de certains poissons osseux que des "vedettes" des dents de la mer.

 

Selon Alan Pradel, l'auteur principal de l'étude récemment publiée dans la revue Nature, c'est notamment le cas de ses arcs branchiaux dont la disposition ne correspond pas du tout à celle des poissons cartilagineux modernes. Autrement dit, les requins ne seraient pas aussi primitifs qu'on le dit, mais seraient, au contraire, des poissons ayant considérablement évolué. En clair, l'étude suggère que les poissons cartilagineux auraient perdu leur squelette osseux et non l'inverse... L'ancêtre commun des vertébrés devrait donc plutôt être recherché du côté des poissons osseux. Et l'animal d'enfoncer le clou planté par un petit poisson préhistorique blindé dont Le Point.fr vous avait parlé en 2013.

Pour plus d'infos et les photos :

http://www.lepoint.fr/science/les-requins-des-poissons-parfaitement-evolues-22-04-2014-1815197_25.php

Merci à Eric Cordemans !

Phil "Fossil"


Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

C'est du gratuit, mais du bon !!!

Publié le par Phil Fossil

 

 

Plus de 200 documentairesen téléchargement gratuit et légal

Il y a des vrais trésors dans les documentaires, il FAUT prendre la peine de dérouler toutes les pages … il y en a 7 !!!



http://www.senscritique.com/liste/Documentaires_gratuits/305015#page-1/



54 films de fiction



http://www.senscritique.com/liste/Films_gratuits_en_fr_ou_vostfr/310126#page-2/



110 albums (de musique) gratuits

http://www.senscritique.com/liste/Mixtapes_albums_E_P_gratuits/304480/page-3



15 000 comics à télécharger gratuitement

http://www.lexpress.fr/culture/livre/15-000-comics-a-telecharger-gratuitement-et-legalement_1497834.html



INFOGRAPHIE. Des milliers de classiques en téléchargement gratuit

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/infographie-des-milliers-de-classiques-en-telechargement-gratuit_1274282.html#xrK23ODCffKKhhSh.99



EN IMAGES. Dix sites pour télécharger légalement du contenu vidéo
En savoir plus sur
http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/tendances/produit-high-tech/dix-sites-pour-telecharger-legalement-du-contenu-video_1498260.html#TVSEZE69F6gSyswR.99



Merci à Eric Cordemans !

 

Phil "Fossil"

 

 

 

 

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Encore dans le Boulonnais, le Paléoman !

Publié le par Phil Fossil

 

 

Après notre visite dans le coin au cours du mois de mars, nous avions éprouvé un petit goût de “trop peu”.

 

Il a donc été décidé d'un deuxième séjour sur place, un peu plus long, afin de voir et/ou revoir plus en détail certains sites faits en vitesse la fois précédente.

 

Une petite visite à la bourse d'Hardinghen s'imposera très naturellement, puisqu'elle se déroule ce même week-end de Pâques. Quelques acquisitions de matériel local, longuement reportées, pourraient enfin avoir lieu.

 

Il semblerait qu'un réseau WIFI soit disponible à notre hébergement, mais il n'est aucunement garanti que je pourrai trouver le temps de lire mes mails et modérer mes commentaires...

 

J'espère avoir eu le temps de poster suffisamment d'articles pour couvrir la période de ces courts congés.

 

Si ce n'est pas le cas, je me permets de solliciter votre indulgence et votre patience !

 

VIVE LES VACANCES !!!

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>