Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour un Internet libre, signez la pétition SVP !

Publié le par Phil Fossil

 


Les USA et l'Union Européenne sont sur le point de donner aux corporations les plus riches le droit de contrôler ce que nous pouvons tous voir sur Internet.

C'est l'apocalypse de l'Internet tel que nous le connaissons.

Mas des avocats libres et des compagnies du Web contre-attaquent !

Cliquez sur le lien ci-après pour pariciper au plus grand mouvement visant à garder l'Internet démocratique et libre pour toujours.


http://www.avaaz.org/en/internet_apocalypse_pa_eu/?bAivmcb&v=34956


Phil "Fossil"

 
PS. Le texte en anglais suit.


Dear friends,

The richest 1% could now control what we all see on the Internet forever. It’s the apocalypse of the Internet as we know it, and will erase the democratic promise of an information highway for everyone the founders of the world wide web imagined.

Together, our community has built on that vision, using the web to fight corruption, save lives, and bring people-powered aid to countries in crisis. But the US and the EU are on the verge of giving the richest corporations the right to show content fast, while paywalling or slowing down everything else. Avaaz’s ability to show the world citizen journalist footage from Syria, or run campaigns to save our planet is under threat!

Decisions on both sides of the Atlantic are being made now. But tech innovators, free speech advocates and the best web companies are fighting back. If millions of us join them now we can create the largest call for a democratic and free Internet ever. Sign up now and tell everyone:

http://www.avaaz.org/en/internet_apocalypse_pa_eu/?bAivmcb&v=34956

Until now, any improvements in the speed and functioning of the Internet benefited all of us — if Rupert Murdoch’s ultra-conservative Fox News got a faster way to stream videos, it also benefitted independent media showing reality on the ground in Ukraine, Syria, or Palestine. Politicians called this “net neutrality” and laws protecting it used to exist in the United States until a court just struck them down. Now, the EU Parliament is threatening to pass regulation that give ISPs the right to carve up the web and control what we see, by slowing down or charging for sites that don't pay.

But we can stop this. First, we will show up with massive global numbers into this week’s public meeting in the United States to decide whether to reinstate Internet protections. Then we will unleash a high powered lobby team to target the EU Parliament to ensure its committees listen to the public. This will be the big first step we need to win these important battles over the next few months.

Web providers like Verizon and Vodafone are lobbying hard for an Internet for the rich. And without a massive response from citizens, they could win, and put our whole community’s work at risk. Most of our Internet is located in the US and the EU so this affects us all. We don’t have any time to lose. Click below to join now:

http://www.avaaz.org/en/internet_apocalypse_pa_eu/?bAivmcb&v=34956

When our community was less than half of the size it is now, we rallied and helped kill the ACTA treaty and stopped massive Internet censorship laws SOPA/PIPA. Today, we are more powerful than ever. Let’s now join together and ensure that what connects us all stays open.

With hope,

Pascal, Emma, Dalia, Luis, Emilie, Luca, Sayeeda and the whole Avaaz team

PS - Many Avaaz campaigns are started by members of our community. It's easy to get started - click to start yours now and win on any issue - local, national or global: http://www.avaaz.org/en/petition/start_a_petition/?bgMYedb&v=23917

SOURCES:

On dangers of non-Network Neutrality (ABC news):
http://abcnews.go.com/Business/major-ways-internet-change-net-neutrality/story?id=21541399

Save the Internet
http://savetheinternet.eu/en/

EU telecoms market reforms threaten net neutrality and privacy (Wired)
http://www.wired.co.uk/news/archive/2013-11/19/eu-telecoms-reform-concerns

Federal court strikes down FCC net neutrality rules (The Verge)
http://www.theverge.com/2014/1/14/5307650/federal-court-strikes-down-net-neutrality-rules

Summary of BEREC positions on net neutrality (BEREC)
http://berec.europa.eu/files/document_register_store/2012/12/BoR_(12)_146_Summary_of_BEREC_positions_on_net_neutrality2.pdf

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Boucle dermique de raie du Miocène de Floride

Publié le par Phil Fossil

 

Bone-Valley-Miocene-Trygon-sp-1A-35mms

Bone-Valley-Miocene-Trygon-sp-1D-35mms

Bone-Valley-Miocene-Trygon-sp-1C-22mms

Bone-Valley-Miocene-Trygon-sp-1B-22mms

 

Trygon? sp. probable, boucle dermique de raie, Miocène, Bone Valley, Floride, USA. Longueur environ 35 millimètres.

(Un petit clic pour agrandir les photos)

 

 

Même si je suis un fouilleur intensif, et que j'accorde nettement plus d'importance aux pièces trouvées personnellement, il m'arrive régulièrement d'acquérir des fossiles et des minéraux en bourses.

 

Ebay, par contre, est quelque chose que je ne suis pas habitué à utiliser, cette fois j'ai fait une exception à ma “règle” d'or qui est d'éviter au maximum les achats sur Internet.

 

J'ai donc, après quelques courtes semaines d'attente, reçu cette fort jolie pièce en provenance des carrières de phosphates de la Bone Valley, en Floride.

 

Malheureusement la détermination générique et à fortiori spécifique manquant, je me permets de solliciter votre expertise.

 

Merci de partager vos connaissances, si vous êtes en mesure de faire avancer les choses...

 

Ceci m'intéresse d'autant plus que j'ai découvert il y a quelques mois lors de tamisage dans le Port d'Anvers une pièce qui y ressemble très fort, mais en plus grand. Ce qui a été l'étincelle déclenchant l'achat de ce spécimen.

 

Lequel fossile devrait passer à la photo et vous être présenté dans un futur plus ou moins proche...

 

Phil “Fossil”

 


Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Un peu de nettoyage ne sera pas du luxe !

Publié le par Phil Fossil

 

Ces derniers temps, la météo assurément mauvaise m'aura fortement ralenti dans mes activités de tri et de nettoyage.

 

Même si je suis plus ou moins à jour quant aux sorties récentes, hormis bien évidemment les deux journées du week-end passé dont seules les dents de squales sont passées à l'eau, j'ai quand même encore des pièces de Champagne, de l'Eifel et les nombreux petits brachiopodes de Normandie à décrasser.

 

Il va en conséquence être indispensable d'avancer ce week-end, en espérant que les prévisions météo de temps sec et pas trop frisquet ne seront pas foireuses... (comme d'habitude, pourraient dire les mauvaises langues)

 

Heureusement que le nettoyage des ossements et coquilles néogènes ne prend que très peu de temps, au contraire des fossiles boueux glanés en majorité parmi les labours des régions visitées qui nécessiteront un brossage sérieux dans l'eau bien froide de mes bacs restés à l'extérieur !

 

Sans oublier d'étaler le tamisat ramené ce week-end dans des caisses, afin qu'il puisse sécher un ou deux mois, histoire que le sable collant s'en détache tout seul au moment où je déciderai de m'en occuper.

 

Phil “Fossil”

 

 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Bourse de Marchienne-au-Pont le 1 et 2 février 2014

Publié le par Phil Fossil

Marchienne-au-Pont-2014 
Le Salon aux Minéraux et Fossiles de Charleroi sera organisé pour la 38ème année consécutive par le Groupe Spéléologique de Charleroi, le premier weekend de février 2014, de 10 à 18h.

Le salon est ouvert à tout public amateur de minéraux de collection, de fossiles, de pierres taillées, de bijoux, de matériel et d'outillage

Pas moins de 50 exposants vous accueillent dans une salle conviviale. Un vestiaire, un restaurant et un bar sont à votre disposition pour que votre visite soit des plus agréables.

Pour le plan d'accès :


Phil "Fossil"

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Megaselachus megalodon du Néogène d'Anvers

Publié le par Phil Fossil

 

Yannick-Anvers-Neogene-Megaselachus-megalodon-1A-5cms

 

Yannick-Anvers-Neogene-Megaselachus-megalodon-2A-7cms

 

Megaselachus megalodon, Néogène, Port d'Anvers, Belgique. Hauteur des dents respectivement 5 et 7 centimètres.
(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

 

 

Notre ami Yannick a effectué il y a quelques temps déjà une sortie anversoise en solitaire, ce qui lui a permis la mise au jour de quelques pièces pas mal du tout.

Ces deux exemplaires de Megaselachus megalodon font partie de ces trouvailles, la plus grande des deux possède une couronne très fraîchement serrulée, la plus petite une coloration particulière.

Cette rubrique au nom évocateur est ouverte à vos trouvailles, n'hésitez donc pas, vous aussi, à nous communiquer vos photos et quelques anecdotes sur les circonstances de la découverte...

Merci à vous !

Phil "Fossil"

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Et encore Anvers... Dur dur deux jours de suite !

Publié le par Phil Fossil


Après notre moisson fort sympathique de ce samedi, et vu la possibilité de tamiser, il était incontournable d'y retourner ce dimanche.

Le départ est fixé à 8h, Yannick encore plus motivé que moi me rejoint du Nord de la France vers 7h20, le temps de charger l'équipement nous sommes partis une bonne dizaine de minutes plus tard.

La route est totalement dégagée un dimanche aussi tôt, trois quarts d'heure plus tard on monte à l'assaut du site, espérant être les premiers, ce qui sera effectivement le cas.

On prend possession d'un endroit abondamment travaillé la veille mais encore prometteur.

Quelques dents sympas sont déjà ramassées dans les galets rejetés par les chercheurs précédents, je tamise rapidement aux grosses mailles de 13 millimètres la couche déjà travaillée qui recouvre celle que je dois dégager.

Quelques pièces sortiront, notamment une jolie petite vertèbre de mammifère marin encore indéterminé.

Sur ces entrefaites, les premiers chercheurs hollandais commencent à nous rejoindre, par petits groupes. Nous serons au maximum une bonne dizaine sur le "spot", relativement étendu quand même.

Je peux enfin attaquer résolument la couche "en place", à l'aide de trois tamis de 8 millimètres de maillage en rotation. Cela permet d'économiser les forces et de réduire la fatigue, inévitable durant ces travaux de forçats...

De grosses pièces sortent épisodiquement, accompagnées par des petites dents en quantité et quelques bulles tympaniques de dauphins.

Dans l'après-midi, vu que mon trou continue à donner tout en devenant plus spacieux, j'invite Yannick à y travailler étant donné que sa couche devient virtuellement stérile.

Nous trouvons tous les deux, et c'est peu après que je sort la pièce du jour : une sensationnelle Hemipristis serra de toute beauté et haute de 25 à 30 millimètres ! Une vraie beauté qui sera même immortalisée in-situ par l'un de nos voisins nordiques, passionné par cette espèce rarissime chez nous, comme chez eux.

Vers 15h30, un léger crachin commence à tomber, lequel se change rapidement en pluie tenace puis en bonne drache : nous sommes les derniers, tamisons encore un peu puis décidons finalement de plier bagage une petite heure plus tard : on travaille tous les deux demain...

Cela nous fait quand même 8 heures passées sur place, à bosser comme des malades !

Le retour au véhicule est nettement plus pénible que l'aller, mais la perspective de re-découvrir nos trouvailles à la maison est la motivation qu'il nous faut.

Bilan plus qu'honorable de cette très belle journée : deux Megaselachus megalodon sub-complètes, de belles Cosmopolitodus hastalis jusque 5 centimètres, des Galeocerdo aduncus, Notorhynchus primigenius, Anotodus retroflexus, Araloselachus vorax, Isurus oxyrhynchus, Carcharoides catticus, Hypoprion acanthodon, et pour encore faire durer le plaisir un petit seau de tamisat chacun.

En tout cas :

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Un bon samedi à Anvers !

Publié le par Phil Fossil

 

Paleoman-Anvers-Neogene-Notorhynchus-cepedianus-1A-2cms

 

Notorhynchus cepedianus, Néogène, Port d'Anvers, Belgique. Taille maximale de celle de gauche 2 centimètres.

(Cliquez pour agrandir)

 

 

Ce samedi matin tôt, une envie de dents de squales fossiles me taraudant grave, Julie et son papa me rejoignent à la maison vers 8h.

Après avoir chargé le matériel indispensable, nous prenons le départ pour la zone portuaire où nous arrivons une petite heure après.

Quelques couches prometteuses sont systématiquement tamisées, les dents commencent à sortir pour tous les participants.

Point de vue taille des trouvailles je suis rapidement largué par Julie, mais une pièce, UNE SEULE, va renverser enfin la vapeur !

Mieux qu'une grande hastalis, encore mieux qu'une megalodon, cette superbe symphysaire de Notorhynchus primigenius absolument complète (celle de droite) sera la pièce du jour...

Par après, un peu de prospection à vue me permettra encore des trouvailles sympas, dont la Notorhynchus supérieure presque complète. (Celle de gauche)

Une super journée... Merci à mes nouveaux amis et vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

L'incroyable mur à dinosaures de Bolivie

Publié le par Phil Fossil



Certaines choses apparaissent quand on les attend le moins. Même si des pistes d'empreintes de dinosaures ont été découvertes dans le monde entier, en trouver qui grimpent une paroi presque verticale dans une carrière bolivienne est assez inattendu.

Répandues le long d'une plaque de calcaire d'un kilomètre et demi de long et de presque 100 mètres de hauteur, cette grande muraille à Cal Orco près de la ville de Suvre révèle plus de 5000 empreintes avec 462 pistes séparées.

Il y a 68 millions d'années (environ) ce mur vertical immense était une plaine boueuse où dansaient les dinosaures. Si ce terme n'est pas particulièrement approprié pour décrire des événements de la période crétacée, les paléontologues l'ont appelé la piste de danse des dinosaures car de nombreuses empreintes sont disposées bizarrement.

Au Crétacé Cal Orco bordait un vaste lac, les premières fleurs poussaient sur le continent et attiraient les herbivores. Il ne fallut pas longtemps pour que les carnivores, et en particulier le fameux T-Rex, arrivent. Toutes ces créatures se sont déplacées le long du rivage et ont laissé leurs empreintes dans l'argile.

Grâce aux variations du climat, les empreintes se sont préservées. Une période de sécheresse a durci les empreintes, ensuite le temps humide  a permis de les enterrer sous de nouvelles couches de boue. Sept niveaux d'empreintes de pattes ont été préservées à Cal Orco. Les mouvements tectoniques ont redressé les couches et leurs empreintes sous un angle de vision parfait.

Parmi les pistes, un bébé T-Rex a laissé une piste de 347 mètres qui est la plus longue piste jamais découverte. Ce T-Rex a même reçu un surnom : Johnny Walker.

Les empreintes sont si bien préservées que 8 espèces y ont été reconnues, notamment Tyrannosaurus, Ankylosaurus, Titanosaurus et Carnotaurus.

Les paléontologues ont été capables d'établir la vitesse de marche des dinosaures sur base de la profondeur des empreintes et du nombre de doigts des énormes bêtes qui ont laissé leur trace dans la boue.

Avec beaucoup de chance les empreintes tiendront une dizaine d'années, sans oser parler de quelques millions... L'érosion et l'extraction dans le voisinage entraînent des glissements de terrain fréquents. Des parties de pistes ont déjà dévalé la pente, mais les locaux sont optimistes : il est fort probable que sous ces pistes des choses encore plus incroyables attendent d'être mises au jour.

Pour le texte original anglais et les superbes photos :

http://www.kuriositas.com/2013/09/the-incredible-dinosaur-wall-of-bolivia.html

Phil "Fossil"

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Mandibule de cétacé du Néogène anversois

Publié le par Phil Fossil

 

Thierry-Mandibule-Neogene-Anvers-1A-14cms

 

Thierry-Mandibule-Neogene-Anvers-1B-14cms

 

Thierry-Mandibule-Neogene-Anvers-1C-14cms

 

Thierry-Mandibule-Neogene-Anvers-1D-14cms

 

 

Mandibule indéterminée, Néogène, Port d'Anvers, Belgique. Longueur 14 centimètres.

 

 

Lors de sa dernière sortie à Anvers, mon pote Thierry a ramené dans un seau une série d'ossements et de coquilles du Pliocène et du Miocène.

Au nettoyage, cette pièce est ressortie, s'il s'agit incontestablement d'un morceau de mandibule de cétacé, on se demande quel animal pouvait en être équipé.

Cela ne peut à mon avis pas être du dauphin, vu que le diamètre des alvéoles dentaires atteint deux centimètres.

Je pense à un jeune exemplaire de Physeterula dubusi (si les alvéoles sont rondes) ou à une partie antérieure de mâchoire de Squalodon antwerpiensis. (si les alvéoles sont en forme de lentilles, plus elliptiques que rondes)

Aux dernières nouvelles, les alvéoles sont plus elliptiques, de dimensions approximatives : 20 x 13 millimètres.

Je ne connais pas d'orque fossile belge, mais je pense que même dans ce cas les alvéoles dentaires sont trop importantes en taille.

Si l'un ou l'autre spécialiste des cétacés fossiles néogènes pouvait se prononcer sur ce spécimen, merci de poster un petit commentaire à cet article...

Phil "Fossil"

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Un diamant bleu exceptionnel découvert en Afrique du Sud

Publié le par Phil Fossil


Un diamant bleu de 29,6 carats valant plusieurs millions de dollars à été découvert la semaine dernière à la mine de Cullinan, près de Pretoria, en Afrique du sud, a annoncé mardi la société Petra Diamonds, qualifiant la pierre d’« exceptionnelle ». « La pierre est d’un bleu vif remarquable avec une saturation, un ton et une clarté extraordinaires, et a le potentiel pour produire une pierre polie de grande valeur », s’est félicité le groupe britannique, qui exploite la mine sud-africaine depuis 2008.

L’entreprise reste évasive quant au prix que pourrait atteindre sa dernière découverte, rappelant que les diamants bleus sont les plus convoités. « Chaque fois que vous avez un produit aussi beau, rare et digne d’être collectionné comme ce diamant, il est très difficile de dire ce que l’acheteur peut être prêt à payer », a indiqué la porte-parole du groupe Cathy Malins à l’AFP.

Un diamant bleu de 25,5 carats avait trouvé preneur pour 16,9 millions de dollars en avril 2013.

C’est dans la mine de Cullinan qu’a été trouvé en 1905 le plus gros diamant du monde --le « Cullinan »- –, une pierre de 3.106 carats qui a été ensuite taillée et dont deux impressionnants morceaux font partie des joyaux de la couronne britannique.

http://www.lesoir.be/407869/article/actualite/petite-gazette/2014-01-21/un-diamant-bleu-exceptionnel-decouvert-en-afrique-du-sud

Phil "Fossil"


Publié dans Minéralogie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>