Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gros plan sur nos trouvailles de ce dimanche

Publié le par Phil Fossil



Grâce à Thierry qui avait emmené son appareil photo numérique, ce que je ne fais plus jamais dans le Port d'Anvers après en avoir perdu un quelques semaines après son achat dû à des vents de sable particulièrement puissants, voici les découvertes dominicales faites peu de temps après leur ramassage.

 

 

Paleoman-Anvers-Dimanche-20130728-1

Paleoman-Anvers-Dimanche-20130728-2

 

Megaselachus megalodon, Physeterula dubusi, Megaselachus chubutensis, Néogène, Port d'Anvers.

Plus grande pièce 13 centimètres.
Photographies Thierry Arteman. (Cliquez pour agrandir)

 

 

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Compte-rendu sur l'éboulement de Saint-Jouin-Bruneval

Publié le par Phil Fossil


Reçu d'Yves Lepage, un contact à la SGN (Sciences et Géologie Normandes), le compte-rendu disponible en lien ci-après.

Il permet de mieux se rendre compte de la succession des événements.

A noter, un arrêté Préfectoral interdisant l'accès aux environs de la zone effondrée, de par les risques inhérents tant que les rocs ne sont pas stabilisés.

http://www.s-g-n.eg2.fr/Documents%20site%20SGN/CR_eboulement_Saint-Jouin_15_juillet_2013.pdf

Phil "Fossil"

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Un peu de prospection anversoise ce week-end...

Publié le par Phil Fossil

 

Paleoman-Anvers-Neogene-Physeterula-dubusi-1A-13cms

Paleoman-Anvers-Miocene-Megaselachus-megalodon-4A-95mms

Paleoman-Anvers-Miocene-Megaselachus-chubutensis-3A-7cms

 

De haut en bas :
Physeterula dubusi, Néogène, Port d'Anvers, Belgique. Longueur de la dent 13 centimètres !
Megaselachus megalodon, Miocène, Port d'Anvers, Belgique. Hauteur 95 millimètres.
Megaselachus chubutensis, Néogène, Port d'Anvers, Belgique. Hauteur 7 centimètres.
(Cliquez sur les images pour les agrandir)

 

 
Ce dimanche, vu les grosses intempéries orageuses du week-end, Thierry et moi avons décidé de faire un peu de prospection dans la zone portuaire anversoise afin de tenter de découvrir des Sables de Kattendijk échantillonnables "à la vue".
 
Nous sommes tombés sur quelques centaines de mètres-carrés bien cachés, copieusement nettoyés par les pluies, et où il suffisait de se promener pour dénicher des dents et autres restes de vertébrés en surface.
 
La journée fut courte mais indiscutablement productive, les trois pièces présentées ci-avant ne sont que les plus exceptionnelles de mes trouvailles du jour, montrées dans l'ordre de leur ramassage : dubusi, megalodon et chubutensis.
 
Je dois également parler d'une Carcharodon carcharias, des Cosmopolitodus hastalis jusque plus de 4 centimètres de hauteur, une vertèbre de dauphin Acrodelphis schijnensis, une grosse bulle tympanique de Balaenula sp., et autres restes osseux encore en attente de nettoyage, plus des coquilles sympas.
 
Et ceci sans même emmener ni utiliser un seul tamis !
 
Des journées comme celà, on en redemande volontiers...
 
Phil "Fossil"
 

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Grotte Chauvet: la propriété du nom restituée aux découvreurs

Publié le par Phil Fossil



Afp | 24 Juillet 2013 19h19


Le tribunal correctionnel de Paris a ordonné la restitution à ses trois découvreurs de la propriété du nom de la grotte Chauvet, au détriment du syndicat mixte chargé de la création d'une réplique de la grotte destinée aux visiteurs, dans un jugement du 5 juillet consulté par l'AFP.


Le site, proche de Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche), a été découvert en décembre 1994 par Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hilaire. Il abrite de très nombreuses peintures rupestres datées de 25.000 à 33.000 ans.

 

Après leur découverte, les trois spéléologues avaient déposé les deux marques "Grotte Chauvet" et "Grotte Chauvet Pont d'Arc", en 1998, mais avaient omis de renouveler ce dépôt au bout de dix ans, délai prévu par l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI).

 

Peu après, le syndicat mixte "Espace de restitution de la grotte Chauvet" (SMERGC) avait à son tour déposé ces noms, devenant propriétaire des marques.

 

Le tribunal correctionnel de Paris a estimé qu'en procédant ainsi, le syndicat s'était rendu coupable de fraude et a ordonné le transfert de propriété des marques aux trois découvreurs du site, dans une décision relevée initialement par le Dauphiné Libéré.

 

Il a également condamné le syndicat mixte à leur verser 10.000 euros en réparation du préjudice causé par les dépôts frauduleux, ainsi que 5.000 euros à M. Chauvet en réparation de l'atteinte portée à son nom.

 

"J'espère que cette décision permettra de réfléchir et de ramener un minimum de raison", a commenté l'avocat des découvreurs, Me Marc Sabatier.

 

Au-delà de cette décision, les trois découvreurs réclament le respect d'une convention signée avec l'Etat en 2000, qui prévoit de les associer au projet de valorisation du site et de création de la réplique de la grotte pour les visiteurs baptisée "espace de restitution".

 

Dans une autre décision, rendue fin octobre 2012, le TGI de Paris avait fixé à 100.000 euros l'indemnité que l'Etat devait verser aux découvreurs et aux anciens propriétaires du terrain pour le "mobilier" qui s'y trouvait.

 

A ce jour, l'indemnité n'a pas été versée.

http://www.rtl.be/info/monde/france/1020449/grotte-chauvet-la-propriete-du-nom-restituee-aux-decouvreurs

Phil "Fossil"

Publié dans Archéologie

Partager cet article

Repost 0

La falaise oxfordienne de Weymouth, Dorset, Angleterre

Publié le par Phil Fossil

 

Weymouth-Oxfordien-Cardioceras-buckowskiii-1A-15cms

 

Cardioceras buckowskii, Oxfordien, Weymouth, Angleterre. Diamètre de l'ammonite 15 centimètres.

 

 

L'Oxfordien des Vaches-Noires est l'un de mes préférés, même si j'apprécie également celui des Ardennes de France, des Deux-Sèvres...

Celui de Normandie possède son équivalent pratiquement parfait de l'autre côté du Channel, à Weymouth, dans le Dorset.

On y découvre les mêmes fossiles qu'aux Vaches-Noires, Rastellum, Lopha, Myophorella, etc.

Le plus intéressant sont les ammonites, et particulièrement les Cardioceras.

Cet exemplaire de Cardioceras buckowskii est une pièce très peu fréquente, surtout eu égard à sa taille. Il a été obtenu à la bourse de Sainte-Marie-aux-Mines, fin juin.

Phil "Fossil"

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Encore des acquisitions pour notre Muséum !

Publié le par Phil Fossil

  
 
Hier, après une journée de travail, je me suis rendu en train chez mon pote Werner, à Hal.
 
Rien de bien effrayant, une demie-heure de train plutôt cool depuis la gare de Mérode jusqu'à celle de la petite ville accueillante de Hal.
 
Werner désirant se séparer d'une partie importante de ses fossiles glanés lors de nos sorties conjointes durant plus de 10 années, il m'a ainsi présenté des pièces intéressantes, parfois trouvées "sous mon nez".
 
Il faut dire qu'il faisait preuve quasiment à chaque sortie d'une chance particulièrement incroyable !
 
J'ai ainsi pu obtenir de chouettes pièces toarciennes de Holzmaden et de Belmont, du matériel maastrichtien des environs de Ciply, une collection complète de dents de Balegem, mais surtout des pièces marquantes du Néogène du Port d'Anvers, et majoritairement des fossiles de vertébrés de nos anciens sites, aujourd'hui disparus, que nous avions abondamment prospectés autour du village de Doel.  
 
Le retour, toujours en train et en bus, a eu lieu entre 22h et 23h30, ce qui fait que je suis rentré passablement fatigué.
 
Néanmoins, voilà des spécimens fort intéressants... Mais encore du boulot de photographie en perspective !
 
Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Une petite sortie en Normandie ?

Publié le par Phil Fossil


Si d'aventure chercher quelques fossiles (ou minéraux) ne vous rebute pas, une sortie de fouilles peut s'envisager en Normandie un de ces prochains week-ends.

L'éboulement de falaise de grande ampleur du côté de Saint-Jouin-Bruneval, ainsi que de nombreux autres sites (côtiers ou non) dans le Calvados qui me manquent depuis presque deux ans, sont une forte motivation.

 

Je vais examiner le planning des marées afin de rapidement pouvoir fixer une série de dates, quitte à prendre quelques jours de congé pour allonger le temps de présence sur place.

 

Si cette proposition vous branche, merci de me laisser un message sur mon adresse eMail de contact.

Avis aux amateurs...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Grand Scaphella lamberti du Pliocène supérieur de Doel

Publié le par Phil Fossil

 

Scaphella-lamberti-Pliocene-superieur-Doel-5A-17cms

 

Scaphella lamberti, Pliocène supérieur, Sables d'Oorderen, Doel, Port d'Anvers, Belgique. Longueur maximale 17 à 18 centimètres.
(Un clic sur l'image pour l'agrandir)

 

 

De loin le plus grand gastéropode du Pliocène anversois, Scaphella lamberti atteint régulièrement des tailles qui peuvent occasionnellement dépasser les 20 centimètres de longueur.

Leur grande fragilité fait que sur les sites produits par dragage ils sont majoritairement fragmentaires, par contre quand ils ont été sortis par des pelleteuses et amenés par des camions ils ont de plus fortes chances d'avoir survécu à ce traitement pourtant brutal.

Ce gros exemplaire (la plus grande pièce personnellement trouvée à ce jour) a été ramassé tout en bas du tas, où sa forme arrondie et la gravité l'avaient amené suite à son dégagement du sable. La pièce de fainéant dans toute sa splendeur !

Et celui-ci illustre parfaitement l'adage de notre ami CarchaDOrias :

On trouve de beaux Scaphella, si on a de la chance !

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Gigantesque éboulement en Haute-Normandie !

Publié le par Phil Fossil

 

La semaine passée, le 18 juillet pour être plus précis, un pan énorme de la falaise de Saint-Jouin-Bruneval (entre Antifer et Le Havre) s'est effondré.

 

Près de 30000 tonnes de roche sont ainsi descendus, pour le plus grand bonheur des chercheurs de fossiles de l'Albien et du Cénomanien.

 

Il est néanmoins conseillé d'attendre une quinzaine de jours, histoire que tout se soit stabilisé...

 

La vidéo de l'éboulement, particulièrement impressionnante :

 

http://www.youtube.com/watch?v=_5T2oDDE2cs

 

Bonne pêche !

 

Phil "Fossil"

 

 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

La recherche de fossiles en Floride

Publié le par Phil Fossil


Cet état américain est également très intéressant pour la recherche de fossiles de vertébrés, et parmi ceux-ci les dents de requins.

Il convient de ne pas oublier que la recherche et la collection de restes autres que les dents de requins et les invertébrés y nécessitent un permis de fouilles annuel, qui ne coûte que 5 dollars et est fourni par l'Université de Gainesville.

Voici quelques liens qui montrent comment l'on peut rechercher des fossiles dans les rivières de Floride.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=3DpfXjo8-gY


http://www.ehow.com/info_8099749_places-shark-teeth-florida.html
 
http://daniellesdives.wordpress.com/2012/05/25/shark-teeth-101-beach-hunting-tips/

 
http://voices.yahoo.com/floridas-fossilized-sharks-teeth-1724435.html



Phil "Fossil"

Publié dans Liens WEB

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>