Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Paleoman enfin de retour !

Publié le par Phil Fossil

 

Après quelques jours "dans les vapes" suite à une cause toujours indéterminée, je suis parti deux bonnes semaines et demie en Auvergne et dans les environs de Millau, afin de me reposer et de faire quelques sorties.

 

Je me suis copieusement changé les idées tout en ramenant pas mal de matériel à inclure photographiquement sur ce site; je viens enfin de regagner mon domicile.

 

Là, plein de fougue, je tombe sur une nouvelle version de Hotmail, réalisée comme à l'habitude par les bras cassés de Microsoft : il n'est plus possible pour moi de me connecter sur ma boite mail, le mot de passe ne s'encode même pas, cela ne fonctionnant pas, ni sur Firefox, ni sur Google Chrome, ni sur Safari qui sont les 3 navigateurs utilisables sur Macintosh.

 

J'ose espérer que ce bug assurément monstrueux sera rapidement fixé, n'étant plus pour le moment en mesure de consulter mes eMails...

 

Prière d'adresser vos courriels à ma boite alternative Gmail (paleomaniac . at . gmail.com) laquelle semble encore être opérationnelle.

 

MERCI MICROSOFT !!!

 

Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Paleoman sur le flanc...

Publié le par Phil Fossil

 

Bonsoir,

 

Etant pour le moment en train de lutter contre une bonne crève, due soit aux changements météo incessants ou à la dégustation longtemps attendue d'une casserole de moules (biffer la mention inutile) je ne sais pas quand je pourrai reprendre les parutions avec régularité.

 

Je vous remercie pour votre compréhension !

 

Phil "Fossil"

 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Bourse de Bruxelles à Autoworld les 8 et 9 septembre 2012

Publié le par Phil Fossil

 

  Autoworld-2012

 

 

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

 

Phil "Fossil"

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

YESSSSSSSSSSSSSS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publié le par Phil Fossil

 

Après SOPA

 

Après PIPA

 

ACTA REJECTA EST !

 

 

lol

 

Phil "Fossil"

 

 

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Un fossile de dinosaure à plumes découvert en Allemagne

Publié le par Phil Fossil


Le squelette fossilisé exceptionnellement préservé d'un jeune dinosaure découvert en Allemagne, montrant qu'il avait des filaments de plume, indiquerait que le plumage devait être courant chez ces créatures préhistoriques, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

 

03 Juillet 2012 08h48

Les fossiles de dinosaures carnivores avec un plumage mis au jour jusque-là appartenaient au groupe dit des coelurosaures, des bipèdes ancêtres des tyrannosaures dont on estime qu'ils étaient de proches parents des oiseaux.
 
Mais selon le principal auteur de cette étude, Oliver Rauhut, paléontologue à l'Université de Ludwig Maximilian à Munich, le specimen découvert -- baptisé Sciurumimus albersdoerferi et datant de 150 millions d'années environ -- est un dinosaure megalosauroidea.
 
Les Megalosauroidea étaient un groupe de dinosaures carnivores archaïques de la famille des théropodes considérés jusqu'alors comme non-aviens.
 
Certaines espèces pouvaient atteindre neuf mètres de long et peser plus d'une tonne.
 
Le fait de trouver des indications de plumage chez ce très jeune spécimen mort probablement peu de temps après l'éclosion de l'oeuf, montre que des plumes simples étaient déjà une caractéristique chez les dinosaures très anciens, souligne ce scientifique dont la recherche paraît dans les Annales de l'Académie américaine des sciences (PNAS), datées du 2 au 6 juillet.
 
Les filaments de plumes du Sciurumimus sont très similaires dans leur structure à ceux observés chez d'autres espèces de dinosaures ou même chez les ptérosaures, des reptiles volants proches cousins des dinosaures.
 
Ce spécimen avait un gros crâne, des "bras" courts et une peau douce couverte de longs filaments de plume sous le ventre, sur le dos le long de la colonne vertébrale et sur la queue.
 
La distribution des filaments de plumes sur le corps de ce dinosaure d'une ère très ancienne laisse penser que l'animal était probablement recouvert de plumes en se développant.
 
La fréquence dans l'évolution de cette caractéristique indique que les plumes sont probablement aussi anciennes que les dinosaures eux-mêmes, concluent les auteurs de cette recherche.
 
Tous les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre il y a 65 millions d'années à la suite de la chute d'un énorme astéroïde.


http://www.rtl.be/loisirs/detente/decouvertes/739346/un-fossile-de-dinosaure-a-plume-decouvert-en-allemagne

http://www.sciencedaily.com/releases/2012/07/120702210225.htm

 

 

Merci à Eric Cordemans !

Phil "Fossil"


Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Opération commando à Anvers (8 et fin?)

Publié le par Phil Fossil


Sésame, ouvre-toi…

Selon un rituel désormais bien établi, Paleoman se mit alors à l'ouvrage.

Relevant sa couchette pour la fixer contre le mur au moyen d’une chaîne qu’il avait prévue à cet effet, il passa doucement les mains sur les contours d’une énorme pierre de taille située à quelques centimètres au-dessus du sol de sa cellule. Glissant deux minces mais solides lames d’acier de part et d’autre des interstices, anciennement rejointoyés au ciment, il exerça une pression vers l’arrière, jusqu’à ce que le lourd bloc commence à céder, mettant ensuite toute sa force pour le sortir de son logement et parvenir finalement à le poser doucement - non sans un gros effort et un sourd gémissement - à même le dallage sur lequel il était agenouillé.

Deux autres larges pierres subirent rapidement le même sort.

Il me faudrait un système de poulies, ou au moins des charnières…

 

Mais cette laborieuse opération était le passage obligé auquel il ne pouvait se soustraire pour se rendre à pied d’œuvre.

L’objectif final de toute son aventure !

Dès son arrivée, il n'avait pas manqué d'examiner sa nouvelle résidence sous toutes les coutures, ou plutôt jusque dans ses plus sombres recoins. Certes, la cellule qu'il occupait n'était pas bien vaste - à peine quelques mètres carrés - mais elle présentait l'avantage d'être « bien située », son secret espoir ayant été d’accéder dès le départ au niveau le plus bas de la prison d'Anvers.

Heureusement pour lui, la garantie d’y parvenir portait un nom juridiquement bien établi : la « détention préventive ». Toute son opération de commando dans le chantier du port d’Anvers avait d’ailleurs été orientée vers ce seul et unique objectif.

Paléoman n’avait dès lors pas lésiné sur les moyens : l'originalité même des infractions qu'il avait commises était de nature à en déconcerter plus d'un, de par leur caractère totalement inédit autant que surprenant, une accumulation de voies de fait pour le moins inconnue jusqu'alors de mémoire de Procureur du Roi, et - surtout - dont l'apparence semblait quasiment irrationnelle.

Dans cette grosse machine aveugle que pouvait être un appareil répressif, son comportement allait dès lors vite se révéler difficile à comprendre, donc à cataloguer et, partant, à qualifier en des termes légaux.

 « Ils ne savent pas quoi faire avec moi », avait-il très justement conclu.

A défaut de pouvoir le formater, les autorités judiciaires avaient donc envoyé Paléoman grossir - comme prévu -  les rangs des innombrables personnes en « préventive », celles qui s’étaient vues décerner un mandat d’arrêt mais qui, dans l’attente de passer en jugement, n’avaient fait l’objet d’aucune condamnation.

Et dans les prisons du royaume, cela pouvait durer longtemps, puisque son pays avait officiellement été déclaré « champion d’Europe » en la matière !

 

Paléoman s’approcha de l’entrée.

Dans l'ouverture béante se profilait devant lui un long et étroit tunnel, qui se perdait dans l’obscurité bien au-delà de ce que sa puissante lampe frontale à LED multiples pouvait éclairer.

Depuis plusieurs semaines, ce conduit était devenu son quartier général, son bureau, sa résidence secondaire, son siège d’exploitation, son aire de détente et, par-dessus tout… son nouveau site de prospection.

Personnel !

Confidentiel, même. 

Plus secret que ça, tu meurs…

Au début, les choses n'avaient pas été simples, non seulement pour creuser dans les sédiments pourtant restés suffisamment meubles, mais surtout pour en évacuer les premiers mètres cubes. A n'en pas douter, le directeur de la prison d'Anvers se demanderait encore très longtemps pour quelle sombre raison la consommation d'eau potable était drastiquement montée en flèche, dans son établissement, durant une période de surcroît limitée à quelques jours !

Sauf à apprendre que la seule technique efficace dont disposait notre Paléoman était d’éliminer systématiquement le sable dans les toilettes. Mais en petites quantités, de manière à ce que les lourdes particules restent en suspension assez longtemps dans l’eau pour être emportées par le puissant flux…

Tu parles d'une partie de chasse ! s’en amusait encore Paléoman en souriant, malgré la perte de plusieurs journées de travail dans l’opération.

Ensuite, après qu'il eut réussi à creuser un espace suffisamment grand pour lui permettre de manœuvrer tout en se tenant confortablement assis, et surtout assez large pour accueillir sa corpulence, il ne lui était plus resté comme expédient qu’à reléguer le « stérile » vers l’arrière, au fur et à mesure de son avancement dans la couche.

Mais quelle couche…

Le « Paradis Terrestre » du paléontologue amateur, avec son lot quotidien de découvertes consécutives et régulières, toutes plus belles les unes que les autres, des fossiles d’une qualité et dans une concentration telles que chaque nouvelle trouvaille reléguait presque la précédente au rang de banalité.
 
Parmi les plus emblématiques figuraient évidemment ce squelette complet et admirablement préservé de requin Megaselachus megalodon, associé - cerise sur le gâteau - à une pièce curieusement isolée, trouvée à quelques mètres et dans le même miraculeux état, d’une dent pathologique de toute beauté !

Paleoman s’apprêta à franchir le seuil du tunnel, avec une détermination toute renouvelée : pas plus tard que la veille, il venait en effet de découvrir trois vertèbres caudales, en connexion évidente, de ce qui lui apparaissait avec une quasi certitude comme un - très - grand mammifère marin...

Mais personne n’était dans sa cellule pour l’entendre murmurer :

Surtout, pas de libération conditionnelle…

Et de poursuivre encore, jusqu’à disparaître dans le conduit : 

Que personne ne me parle jamais d’une libération conditionnelle !


PS. Merci à CarchaDOrias pour cette série romancée de la vie de quelqu'un que je connais...


PS2. Désolé pour le petit problème de publication... Il se fait vieux, le Paleoman !


Phil "Fossil"


Publié dans Ecarts de CarchaDOrias

Partager cet article

Repost 0

Enfin un week-end potable...

Publié le par Phil Fossil


Après des semaines de temps mitigé, dans l'idéal, ou carrément dégueu, la plupart du temps, il semblerait que la météo s'améliore doucement.

Le séjour en Alsace et en Allemagne était déjà sous le signe du soleil, contrairement au déluge initialement annoncé.

Ce dernier week-end a été généreux de par son ensoleillement, j'ai pu donc terminer le nettoyage des trouvailles récentes.

Quelques travaux lourds de jardinage ont également pu être menés à bien.

Mais bon, les fouilles se font un peu trop désirer...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0