Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Trois dinosaures rares s'installent au musée Paléospace de Villers-sur-mer

Publié le par Phil Fossil


Après avoir été exposés à l'Institut de paléontologie humaine à Paris, trois dinosaures fossilisés présentant un état de conservation exceptionnel se sont installés en Basse-Normandie, au musée Paléospace de Villers-sur-mer. Ces spécimens très rares pourront y être observés jusqu'au mois de mars 2013.


Pendant plusieurs mois, les visiteurs du musée Paléospace de Villers-sur-mer, dans le Calvados, auront la chance de pouvoir admirer trois spécimens très rares de dinosaures, découverts il y a peu de temps aux Etats-Unis. Exposés pour la toute première fois l'été dernier, à l'Institut de paléontologie humaine à Paris, ils sont installés dans le musée bas-normand jusqu'au mois de mars prochain.

 

Le plus impressionnant, surnommé "dinosaure momie", mesure neuf mètres de long. Il a vécu voilà 75 millions d'années, et chose très rare, son fossile a conservé une partie de sa peau. Le second spécimen est baptisé Clover. Il s'agit d'un Ténontosaure long six mètres et vieux d'une centaine de millions d'années. Il sera sans aucun doute particulièrement apprécié des visiteurs car son squelette est complet à 98%. Enfin, le Paléospace accueille le gigantesque crâne d'un Triceratops mesurant plus de deux mètres de long et 1,50 mètre de large.

 

Ces trois dinosaures ont attiré quelque 25.000 personnes lorsqu'ils ont été exposés pour la première fois, à l'Institut de paléontologie humaine à Paris. Un diplodocus grand de onze mètres était alors installé à leurs côtés. Mais ce spécimen n'a hélas pas été transporté jusqu'en Normandie, précise l'AFP.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Paléospace :

 

http://www.paleospace-villers.fr/

 


Pour l'article original :

 

 http://www.maxisciences.com/dinosaure/trois-dinosaures-rares-s-039-installent-au-musee-paleospace-de-villers-sur-mer_art24690.html

 

 

Bon, bien, il va falloir que je retourne dans la région très bientôt...

Phil "Fossil"

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Calceola sandalina de l'Eifélien de Wellin

Publié le par Phil Fossil

 

Wellin-Eifelien-Calceola-sandalina-3A-5cms

 

Calceola sandalina, Eifélien, Wellin, Belgique. Taille maximale 5 centimètres.

 

 

Corail solitaire typique de l'étage Eifélien du Dévonien moyen, Calceola sandalina est l'un des seuls types de polypiers à posséder un opercule.

On les découvre dans les poches de dissolution remplies d'argile qui concentrent les fossiles en calcite, ces derniers ayant résisté à la dissolution.

Le spécimen en bas à gauche montre une anomalie de croissance, il pourrait s'agir d'un individu pathologique.

Ces exemplaires proviennent de la collection de mon pote Tony.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Le Facebook des cavernes exhumé !

Publié le par Phil Fossil

  

Le Point.fr - Publié le 22/05/2012 à 17:39 

Deux sites archéologiques du nord de l’Europe, couverts de peintures et de gravures, auraient tout d’une grande plate-forme de communication.

Marc Zuckerberg n’aurait rien inventé ! C’est du moins ce que pense l’archéologue Mark Sapwell, de l’université de Cambridge au Royaume-Uni. Le jeune chercheur pense en effet avoir mis la main sur une version primitive de mur Facebook, datant de l’âge du bronze (soit approximativement entre - 2200 et - 800 avant J-C). L’idée lui est apparue en étudiant deux sites archéologiques du grand nord européen, Nämforsen en Suède et Zalavruga en Russie. Les roches de ces deux espaces approximativement de la taille d’un terrain de football, situés en bord de rivière, au niveau de chutes d’eau ou de rapides, sont recouverts de près de 2 500 dessins et symboles, peints sur la roche ou encore gravés dans la pierre.

Quel rapport avec les réseaux sociaux ? En étudiant l’ensemble des oeuvres de nos lointains ancêtres à l’aide d’un logiciel dernier cri, Mark Sapwell s’est aperçu qu’elles étaient le fruit de nombreuses interactions entre individus, peuplades et ce, sur plusieurs générations. Ainsi les scènes d’abord peuplées d’animaux, puis d’hommes, de bateaux et même de créatures hybrides telles que des centaures et des sirènes, ont été modifiées, enrichies, durant des siècles, voire des milliers d’années. Parfois des symboles très simples ont aussi été apposés à côté des dessins comme en signe d’approbation, à la manière d’un « like » sur un statut Facebook.

Besoin de connexion

Pour Mark Sapwell, ces sites archéologiques sont un témoignage du souhait de communication et de « connexion » de nos ancêtres avec leurs semblables, y compris avec des pêcheurs-chasseurs-cueilleurs appartenant à d’autres tribus. Le passage des hommes à ces endroits s’explique très certainement par le fait qu’ils étaient obligés de quitter leur canot et de le porter afin d’éviter une zone dangereuse pour la navigation. Mais l’archéologue pense aussi que ces gens ont fait halte là parce qu’ils savaient que d’autres l’avaient fait avant eux. Chacun leur tour, ils ont alors laissé une trace de leur passage sur la roche, répondant aux messages d’autres voyageurs. C’est en tout cas la théorie de Mark Sapwell.

 

Pour l’article original et les photos : 

 

http://www.lepoint.fr/science/le-facebook-des-cavernes-exhume-22-05-2012-1464127_25.php

 

Phil « Fossil » 

 

 

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Un long week-end bien occupé !

Publié le par Phil Fossil


Ce long week-end de la Pentecôte, il n'était pas gagné de pouvoir trouver le temps de me reposer.

Samedi, j'ai commencé par me rendre en bus au Brico le plus proche de chez moi afin d'y acquérir quinze kilos de mortier, des truelles et un niveau à bulle histoire de réparer ma boite aux lettres explosée il y a quelques temps déjà par la chute d'un arbre.

Retour en bus et à pieds, chargé de tout cela. Après une pause midi, casser les briques abîmées au marteau et au burin, découper les nouvelles briques à la scie à carrelage et au burin, préparer un sac de mortier, puis maçonner.

Il faut ensuite laisser le tout sécher, ce qui va assez vite vu le temps sec et les températures estivales.

J'en profite pour retrouver quelques caisses de fossiles qui passeront au nettoyage à l'eau.

Dimanche repos, debout tard et peu de choses faites, il fait décidément trop chaud pour rester longtemps dehors.

Cela ne sera qu'en fin d'après-midi que les briques et le mortier précédents ayant séché, je refais du ciment et je prépare le soubassement de la grosse dalle en pierre bleue. Aidé par mon neveu, elle trouve vite sa place et il me suffit de rejointoyer un peu et de nettoyer le bac et les outils.

Lundi relativement tôt, la température est encore clémente je peux sortir pour nettoyer à la brosse et à l'eau les derniers fossiles du Boulonnais. J'enchaîne avec des quartz des environs d'Andenne, des calcites des environs de Charleroi, et quelques coquilles du Pliocène de Steendorp. (j'avais encore ça, moi ?)

Puis en cherchant autre chose je tombe sur une caisse pleine de sacs de coquilles du Lutétien de Damery, pièces que je n'étais pas parvenu à retrouver depuis le mois de novembre dernier.

Tous ces fossiles seront nettoyés jusqu'au dernier et mis à sécher, ce n'est pas plus mal.

Je passe sur le temps passé à l'ordi et le week-end sera complet.

Mais il est déjà fini le joli mois de mai, et avec lui les longs week-ends dont il n'est pas avare...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Belemnella occidentalis du Maastrichtien d'Eben-Emael

Publié le par Phil Fossil

 

Paleoman-Romont-Belemnella-occidentalis-1A-8cms

 

Paleoman-Romont-Belemnella-occidentalis-2A-7cms

 

Belemnella occidentalis, Maastrichtien supérieur, Eben-Emael, Belgique. Longueur maximale 8 centimètres (pièce sur bloc) et 7 centimètres (pièce isolée).

 

 

Notre dernière virée dans le Maastrichtien belge  avait vu la découverte de plusieurs dents de requins, mais paradoxalement aucun oursin dans le Maastrichtien supérieur.

Quelques bélemnites avaient quand même été ramassées, dont ces deux exemplaires de Belemnella occidentalis, une isolée et une autre sur gangue.

Cela ne vaut pas un bel Hemipneustes, mais bon, on ne peut pas gagner à tous les coups...

Phil "Fossil"

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Une vente de dinosaure fait polémique

Publié le par Phil Fossil


Un squelette presque complet de Tyrannosaure a été vendu pour un bon million de dollars, malgré un appel à arrêter les enchères du fait que les fossiles pourraient avoir été extraits illégalement de Mongolie.

Cette vente aux enchères s'est déroulée le 20 mai, le spécimen de Tyrannosaurus bataar a été attribué à un acheteur anonyme à la condition que la vente reçoive l'approbation du tribunal.

Les opposants ne voulaient pas de la vente à aucune condition. Une ordonnance temporaire de restriction au nom du président Mongol Elbegdorj Tsakhia cherchait à empêcher la vente du spécimen.

Durant la vente une poignée de ressortissants mongols manifestaient de la rue proche en demandant le retour de ce trésor national volé à la Mongolie.

La salle de vente a assuré que les vendeurs possédaient des titres en règle pour ce fossile. Il n'aurait pas été mis en vente aux enchères dans la négative, mais sous le manteau contre une valise remplie de cash...

Le spécimen  de 7,3 mètres de long et de 2,4 mètres de hauteur a été vendu pour 1052500 dollars.

Pour l'article original (en anglais) :
http://www.livescience.com/20451-tyrannosaur-auction-dispute.html

Merci à Eric Cordemans !

Phil "Fossil"

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

UN APPEL D'OFFRES EN BELGIQUE

Publié le par Phil Fossil

 
Un Bourgmestre décide de faire repeindre la façade de l'hôtel de ville. 
Il lance un appel d'offres. 
  
On lui présente 3 devis : un émanant d'un entrepreneur Wallon, un autre d'un Flamand et un dernier d'un Polonais 
   
  
Le devis du Wallon s'élève à 90.000 EUR, celui du Flamand à 60 000 et
celui du Polonais à 30.000 ¤ !!!!! 
  
Devant de telles différences, il convoque les trois entrepreneurs séparément pour qu'ils détaillent leur estimation ! 
  
Le Polonais dit qu'il utilise de la peinture Acrylique pour murs extérieurs en deux couches pour 10.000 EUR, pour les échafaudages, les brosses et les équipements divers et assurances 10.000  et les 10.000 autres pour la main d'œuvre. 
  
Le Flamand justifie son devis en affirmant qu'il est meilleur peintre, qu'il utilise des peintures de polyuréthane en trois couches dont le coût s'élève à 20.000 EUR . 
Les échafaudages et autres matériels, équipements et assurances coûtent 20.000 et les 20.000 restants, c'est la main d'œuvre. 
  
Le dernier, le Wallon est celui qui remporte finalement l'appel d'offres. 
Le bourgmestre estime qu'il présente le devis le mieux justifié. 
  
Le Wallon lui a présenté comme suit : 
Monsieur le Bourgmestre ,30.000 EUR pour vous, 30.000 pour moi et 
les 30.000 restants , nous les donnons au Polonais pour qu'il peigne la façade.

 

Merci à CarchaDOrias !

 

Phil "Fossil"


 

 

  

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Quartz hématoïde de Vassivière, Limousin

Publié le par Phil Fossil

 

France-Vassiviere-quartz-hematoide-1A-2cms

 

Quartz hématoïde, Ile de Vassivière, Haute-Vienne, France. Taille de la zone cristallisée environ 2 centimètres.

 

 

Le quartz hématoïde doit sa couleur rouge sang (d'où son nom) à des oxydes de fer qui y sont inclus.

L'Auvergne au sens large en est assez pauvre, le seul endroit où nous en avons personnellement trouvé est dans les bois près de Verneugheol, et encore une seule fois sur quelques dizaines de visites étalées sur plusieurs années.

Une poche de quelques décimètres-cube a été la seule et unique mise au jour sur place.

Les granites des environs du lac de Vassivière en ont par contre délivré aux amateurs locaux lors de travaux ponctuels de génie civil.

Cet exemplaire et quelques autres ont été échangés à la bourse de Bosmie-l'Aiguille, près de Limoges.

Phil "Fossil"

Publié dans Minéralogie

Partager cet article

Repost 0

Y a plus de saisons !

Publié le par Phil Fossil


Le mois de mai est habituellement un moment où le temps météorologique est des plus printaniers.

Cela ne semble pas être le cas cette année, durant ma semaine de vacances les averses et orages ne se sont pas privés de se rappeler à notre bon souvenir.

Fort heureusement, ces 3 derniers jours ont vu fleurir un beau soleil, et des températures plus qu'agréables.

Dans notre petite Belgique en tout cas, car le Midi de la France est gratifié d'averses et de trombes d'eau.

Un vrai temps de canard !

Cela doit être pour cela qu'ils organisent en cette période le Festival de Canes...

Phil "Fossil"


Publié dans Le coin du Phil'osophe

Partager cet article

Repost 0

Musée archéologique de Velzeke

Publié le par Phil Fossil


Proche de la localité de Balegem, réputée pour ses gisements à dents de requins du Lédien (Eocène), le petit village de Velzeke possède un musée archéologique particulièrement bien achalandé.

Leur site Internet est malheureusement uniquement en néerlandais, mais les images se passent de commentaires...

 

 
http://www.pam-velzeke.be
 

Merci à Dirk Mertens !

Phil "Fossil"

Publié dans Archéologie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>