Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un peu de Dévonien, ça faisait longtemps...

Publié le par Phil Fossil


Invité ce week-end par mon pote Tony à faire quelques sites dans l'Ardenne belge le samedi, je n'ai certes pas hésité longtemps.

Nonobstant une météo annoncée comme maussade (comprendre passablement mauvaise, en Belgique!) nous partons relativement tôt afin de revoir quelques sites fossilifères très certainement bien remués par les alternances de gel et de dégel et les pluies hivernales de ces derniers mois.

Nous commençons par une petite carrière aux alentours de Roy, où les niveaux du Dévonien inférieur (Coblencien, ex-Emsien) délivrent de très nombreux brachiopodes, empreintes d'articles et de tiges de crinoïdes, ainsi que des restes très fragmentaires de végétaux flottés.

Quelques éboulements ont eu lieu depuis notre dernière visite, exposant du matériel relativement frais.

Tony tire très rapidement son épingle du jeu, en sortant un grand exemplaire d'un bivalve proche des Unios, possédant ses deux valves de surcroît.

Je me satisferai de quelques jolies plaques à brachiopodes, d'un peu de tiges végétales, et d'une belle empreinte de tige de crinoïde.

Nous repartons pour un deuxième site proche, connu pour les empreintes de végétaux dévoniens, mais qui vu l'embroussaillement et l'interdiction de travailler le talus, ne délivrera strictement rien d'intéressant.

De retour vers Marche-en-Famenne, nous emprunterons la route de Rochefort afin de faire une petite prospection dans le zoning industriel, lequel avait délivré de nombreux fossiles durant les décennies écoulées mais s'était fortement appauvri ces dernières années.

Un talus schisteux, plutôt "casse-pipe", sera prospecté et délivrera pas mal de matériel famennien : brachiopodes Cyrtina sp., Camarotoechia omaliusii et dumonti, Cyrtospirifer verneuilli mais surtout un bel exemplaire de Cyrtoceras sp., nautiloïde courbé plutôt rare sur place ! Une "revanche" bien méritée sur Tony, ce qui nous permettra de trouver chacun une pièce intéressante sur la journée...

Là, le temps gris vire assez vite à la pluie, nous entamons le trajet de retour en prévoyant, si la pluie ne s'intensifie pas trop, un petit arrêt à Marche-en-Famenne pour revisiter d'anciens talus du Frasnien.

Armés d'un simple grattoir, nous ramasserons à même les éboulis de schiste de nombreux brachiopodes Cyrtospirifer grabaui, Cyrtospirifer verneuilli, Schizophoria striatula mais aussi de petits nautiloïdes Orthoceras sp. et de rares coraux solitaires Acanthophyllum sp.

Il sera relativement tôt, peu après 15h, lorsque fourbus, bien mouillés mais contents, nous reprendrons le chemin du retour.

Mais, comme on dit en ces cas-là...

Vivement la prochaine ! Mais en moins humide, s'il vous plait...

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Encore un week-end en vadrouille

Publié le par Phil Fossil



Lorsque vous lirez ces lignes, je serai en prospection du côté de la haute-Belgique.

Avec mon pote Tony, nous essayerons de retrouver et surtout rafraîchir quelques coupes rocheuses dans le Dévonien inférieur et moyen de la Calestienne.

Nous espérons mettre au jour des restes de végétaux parmi les plus anciennes formes connues chez nous, mais aussi pourquoi pas des brachiopodes, crinoïdes et, on peut toujours rêver, l'un ou l'autre trilobite...

Pourvu que la météo ne nous fasse pas des siennes...

Phil "Fossil"

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Lytoceras cornucopiae du Carixien de Nolay, Bourgogne

Publié le par Phil Fossil

 

Lytoceras-cornucopiae-Carixien-Nolay-1A-11cms
Lytoceras cornucopiae, Carixien, Nolay, France. Diamètre 11 centimètres.

 

 

Il y a pas mal d'années déjà, lors d'une sortie du Club de Hannut, nous étions partis en Bourgogne pour des recherches minéralogico-paléontologiques.

Nous avions échantillonné une série de vignes, où des ammonites et bélemnites se trouvaient en surface.

Peu de matériel complet avait été récolté, néanmoins.

Plusieurs années plus tard, notre ami Werner était tombé sur un site nettement plus payant, où des grosses pièces complètes n'étaient pas rares, même si une certaine déformation des spécimens était fréquente.

Les espèces les mieux représentées étant les Aegoceras capricornu et Lytoceras cornucopiae, il arrivait aussi de mettre la main sur une ou l'autre Prodactylioceras davoei.

Phil "Fossil"

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

"Cuisses-Tonnerre" : une nouvelle espèce de dinosaure sauropode

Publié le par Phil Fossil


Info rédaction, publiée le 23 février 2011

Publiée dans la revue Acta Palaeontologica Polonica, la description d’une nouvelle espèce de dinosaure, dont les fossiles ont été découverts dans l’Utah, enrichit notre connaissance du groupe des sauropodes.
 
Surnommé "cuisses-tonnerre" à cause de ses énormes pattes, Brontomerus mcintoshi est le dernier en date de la grande "famille" des dinosaures.

Découverts récemment dans l'Etat américain de l'Utah par une équipe de scientifiques britanniques et américains, ses restes fossilisés comprennent l’os iliaque gauche (partie du bassin) d’un juvénile, l’omoplate gauche d’un individu plus grand (probablement un adulte), des vertèbres et une côte.
 
Vivant au début du Crétacé (période qui va de -145 à -65 millions d’années), l’animal appartient non seulement à une nouvelle espèce, mais aussi à un nouveau genre zoologique, Brontomerus, le huitième genre de dinosaure sauropode américain créé jusqu’à présent. Et peut-être pas le dernier, car les scientifiques espèrent trouver encore de nouveaux fossiles dans cette partie du monde…
 
http://www.maxisciences.com/sauropode/cuisses-tonnerre-une-nouvelle-espece-de-dinosaure-sauropode_art12721.html

Merci à Stéphanie Bousselaire !

Phil "Fossil"

 

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

Plaque à trilobites, probablement du Maroc

Publié le par Phil Fossil

 

100-Trilobita-indet-Maroc-1A

 

101-Trilobita-indet-Maroc-1B

 

Plaque à accumulation de trilobites, Cambrien probable, Maroc. Longueur du bloc environ 25 centimètres.

 

Le samedi précédent, notre ami Werner m'avait cédé une série de fossiles répartis dans deux caisses.

Outre les omniprésentes ammonites, quelques autres classes de spécimens étaient représentése, notamment du reptile, des oursins et arthropodes.

Parmi ces derniers, cette plaque constellée de restes de trilobites reste relativement interpellante.

Si d'aventure vous aviez plus de précision quant au genre, à l'espèce, à l'époque et à la provenance, merci de poster un petit commentaire sur cet article.

Phil "Fossil"

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Remarkable Creatures : nouveau roman sur Mary Anning !

Publié le par Phil Fossil



Tracy Chevalier : Remarkable Creatures (HarperCollins, 2009), en français Prodigieuses créatures (Paris, éditions Quai Voltaire/ La Table ronde, 2010).

C' est une  biographie romancée de la  "découvreuse" du site de Lyme Regis dans le Dorset  ( Ichtyosaure, plésiosaure, ptérodactyle, nombreux poissons et autres fossiles du Lias ) au siècle avant-dernier.

voir Wikipedia : Mary Anning 1799-1847 pour les détails!
 
A ma grande honte je n'en avais jamais entendu parler..

Le  bouquin est extrêmement plaisant à lire, il met en avant le courage, l'abnégation et le génie de Mary Anning, petite chercheuse hors de son temps, autodidacte et passionnée, dans sa quête de fossiles qu'elle vendait aux touristes pour vivre, avant de devenir une spécialiste renommée et respectée.

Elle se lie d'amitié avec une dame de la bonne société londonienne  Elisabeth Philpot qui elle aussi se prend de passion pour les fossiles et amasse avec intelligence, une fabuleuse collection de poissons, ultérieurement étudiée par Louis Agassiz  qui remercia les deux femmes dans son ouvrage: Recherche sur les poissons fossiles.
 
Les découvertes de Mary Anning ont contribué à mettre à bas le courant des idées créationnistes, lorsque ses fossiles dont on ne savait pas trop quoi en penser, furent étudiés par des grands noms de la paléontologie comme Cuvier, Lyell... et décrits comme des espèces originales inconnues.
 
Je ne veux que recommander la lecture de ce livre qui rend justice à deux figures de la paléontologie du siècle dernier, qui par leur amour des fossiles  et leur persévérance  ont contribué à l'évolution des idées et permis la sauvegarde de spécimens remarquables malgré des conditions de prospection plus que spartiates! Il faut les imaginer dans le cadre de leur époque, été comme hiver, en robes longues, sous les pluies anglaises, sans aucun équipement et sous le regard hautement désapprobateur de la société, qui plus est!

Bouquin un peu léger sur le plan strictement paléontologie, ce n'est pas un traité scientifique, c'est avant tout un ouvrage grand public, un témoignage humain sur les usages et les idées au début du 19ème siècle, il est écrit de manière simple et directe et donne furieusement envie d'approfondir le sujet!

Violette Martini

NDLR : l'auteur, Tracy Chevalier, n'est pas une inconnue : elle a également écrit le roman "La jeune fille à la Perle", dont on a tiré un film.

Publié dans Vos Articles

Partager cet article

Repost 0

Quelques nouvelles acquisitions pour notre Muséum

Publié le par Phil Fossil


Haugia-variabilis-Toarcien-Belmont-1A-7cms
Haugia variabilis et Plagiostoma giganteum, Toarcien, Belmont. Diamètre de l'ammonite 7 centimètres.

 

 

Harpoceras-sp-Toarcien-Belmont-1A-9cms

 

Harpoceras sp., Toarcien, Belmont. Diamètre 9 centimètres.

 

 

Lors de notre sortie conjointe du week-end précédent, notre pote Werner nous a amené deux caisses de matériel français dont il souhaitait se défaire.

Il s'agissait principalement d'ammonites et de nautiles, originaires des alentours de Poitiers, Beaune et naturellement de Belmont.

N'ayant pas encore eu l'occasion de visiter personnellement ce dernier site, même si j'avais déjà eu la possibilité d'en échanger ou d'en acheter des spécimens, j'ai bien évidemment sauté sur l'occasion.

Phil "Fossil"


Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Ne jamais donner ses mots de passe... Même pour Hotmail !

Publié le par Phil Fossil



De plus en plus fréquemment, je reçois des mails "spams" provenant de relations reprises dans les contacts de ma boite hotmail.

Souvent écrits en anglais, voire traduits en utilisant des outils automatisés, ces mails se ressemblent tous. Leur contenu est quasiment toujours le même : de la publicité pour l'un ou l'autre site web, d'une utilité le plus souvent discutable.

Le pompon est quand même ce mail reçu ce jour : il vous donne en deux langues l'url d'un site censé vous fournir le ou les contacts Messenger qui vous ont bloqué !

Il vous fournit sans doute l'info promise... Mais à quel prix : il est tout à fait en mesure de communiquer votre adresse mail ET votre mot de passe à son auteur, ce qui lui permettra ultérieurement d'utiliser votre compte eMail pour envoyer à tous vos contacts de la publicité non désirée ! Et même s'il ne le fait pas, il peut se constituer une belle banque d'adresses mail à qui envoyer des spams... Bonjour la pollution !

Donc, ne communiquez JAMAIS vos identifiants importants (comptes bancaires, numéros de cartes de crédit, mots de passe, etc.) à des sites ne vous paraissant pas dignes de confiance, surtout s'ils ont été inclus dans un mail, même envoyé par l'un de vos contacts.

Si votre compte hotmail a été piraté, il est souvent possible de le repérer en vérifiant régulièrement sa boite "out" : lorsque des mails que vous n'avez manifestement pas envoyés s'y trouvent, vous avez un utilisateur indésirable !

Changez donc sans attendre votre mot de passe pour un autre, très différent et plus long, si possible.

Bon courage !

Phil "Fossil"

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

Encore de la Megaselachus megalodon anversoise

Publié le par Phil Fossil

  Anvers-Miocene-Megaselachus-megalodon-1A-8cms


Megaselachus megalodon, Miocène, Port d'Anvers, Belgique. Hauteur de la dent 8 à 9 centimètres.

 

Dimanche précédent, après un tamisage ardu autant qu'intensif, j'eus la surprise de voir au milieu de mon tamis cette pièce déjà relativement imposante.

Même si la racine a souffert du remaniement, et que la pointe a été brisée, sans doute par un contact brutal avec un os de mammifère lors de la nutrition de son précédent propriétaire, c'est néanmoins une trouvaille pas tellement courante chez nous.

Il me semble personnellement, après plus de 50 journées sur ce site, que les trouvailles en megalodon sont nettement plus rares que sur les sites anciennement connus autour de Doel, de l'autre côté de l'Escaut.

Phil "Fossil"

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Anvers, encore ! On ne s'en lasse pas...

Publié le par Phil Fossil



A nouveau de retour ce samedi matin sur nos plaines sableuses préférées du port d'Anvers, votre serviteur avait décidé de tenter le tamisage de la zone assez productive en dents découverte le samedi précédent.

Il est vrai que tout le matériel découvert une semaine auparavant avait été ramassé à même le sol, par une simple prospection "à vue".

Après une petite recherche en surface, nous commençons à remplir les tamis avec les zones les plus riches en gravier et coquilles.

La concentration semblant ne se trouver qu'en surface, nous avons ainsi passé en revue plus de dix mètres-carrés de couche affleurante avant de jeter l'éponge.

Reprenant le ramassage, debout, penché, à genoux voire couché, les pièces découvertes furent nettement plus nombreuses et de taille bien plus importante.

Comme à l'accoutumée, les Cosmopolitodus et autres Isurus sont les plus fréquemment trouvées, mais on y a également récupéré de petites Galeocerdo, Hexanchus et Notorhynchus, des rochers d'au moins deux espèces de dauphins, des boucles dermiques de Raja clavata, des chevrons dentaires de Myliobatis et de Aetobatus, de même qu'une dent incomplète de cachalot.

Le vent nettement plus fort et plus frisquet de l'après-midi, conjugué avec l'approche des zones de précipitations et une fatigue qui commence doucement à arriver également, nous auront fait reprendre le chemin du retour un peu plus tôt qu'initialement prévu.

Mais...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>