Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fabrication d’un tamis à moindres frais

Publié le par Phil Fossil

 

 

Outillage indispensable pour la recherche de fossiles dans les sédiments sableux, le tamis peut naturellement être acheté en magasin de bricolage, mais cela entraine quelques inconvénients :

 

-         Le prix souvent prohibitif pour un simple cadre et un morceau de toile métallique

-         La solidité du matériel vendu qui n’est pas toujours suffisante pour un usage paléontologique intensif

-         La nécessité d’en acheter de plusieurs maillages différents, ce qui multiplie le prix

-         L’indisponibilité chronique des maillages les plus généralement usités

-         Leur taille, pas forcément adaptée.

 

Crise oblige, un minimum de débrouillardise permet de s’en procurer gratuitement, ou peu s’en faut.

 

 

La visite des déchetteries, parc à conteneurs ou autres « poubelles encombrantes » va s’avérer une source de matières premières, voire pour les plus malins de produits « finis »

 

-         Planches ou petits madriers en bois pour la réalisation d’un cadre ;

-         Fines lattes en bois permettant de fixer une toile au cadre ;

-         Toile métallique ou plastique solide, une « chute » d’un mètre carré ou d’un peu moins suffit largement pour en réaliser plusieurs ;

-         Grillages « quadrillés » de ventilateurs permettant tels quels le tamisage

 

Dans le cas des grillages de ventilateurs, dédaigner ceux composés de fils métalliques disposés radialement en « roue de vélo » au profit de ceux formés d’un grillage dont les brins sont disposés en « losanges ».

 

S’il suffit généralement de séparer les deux grillages du ventilateur, une petite manipulation sera néanmoins nécessaire.

 

Le grillage « avant » possède souvent un disque bombé en matière plastique en son centre, solidarisé par quelques vis. Dévisser ce dernier et le garder, ainsi que les vis.

 

Le grillage arrière est troué, afin de permettre le passage du moteur. Il suffit au centre du côté concave de fixer le disque convexe avec les trois vis pour boucher ce trou, ce qui permet d’obtenir un deuxième tamis pour le même prix ! (Déjà on ne peut plus démocratique…)

 

Pour plus d’infos sur la réalisation proprement dite d’un tamis rectangulaire ou carré en bois, consulter notre ancien article :

http://www.paleomania.com/article-19176491.html

 

Pour les grands tamis destinés à contenir un poids important de sable, on peut mettre deux couches de toile, éventuellement légèrement décalées pour réduire la taille de mailles, ou une couche « en support », cette dernière de maillage et d’épaisseur de brin nettement plus importants. Cette « deuxième couche » doit se mettre après (en dessous de) la toile de tamisage et avant les lattes de solidarisation.

 

Bon tamisage !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Le coin des débutants

Partager cet article

Repost 0

36ème Bourse de Bruxelles 2009 à Autoworld

Publié le par Phil Fossil

 

 

Comme tous les ans le deuxième week-end de septembre, la bourse de Bruxelles promet d’être un incontournable de la vie « géologique » de la Capitale de l’Europe.

 

De très beaux fossiles et minéraux peuvent y être admirés, voire acquis par les collectionneurs et amateurs.

 

Nous serons sans nul doute présents, au minimum en tant que visiteurs, et espérons vous y rencontrer nombreuses et nombreux.

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Les sites Web sur les poissons fossiles

Publié le par Phil Fossil

 

 

Fossiles très appréciés, de par leur conservation assez régulièrement exceptionnelle, que cela soit sous forme « squelettique » ou préservés en 3-D, ces petits animaux sont le clou de nombreuses collections.

 

Lors de nos recherches récentes sur Internet, nous avons pu glaner les quelques sites ci-après que nous avons le plaisir de partager avec vous.

 

Bon surf !

 

Phil « Fossil »

 


NDT : Poissons du Liban et de Monte Bolca

http://www.nuitdestemps.com/

 

 

Fossiles du Stampien provençal

http://membres.lycos.fr/notosaure/stampien.htm

http://webfossiles.free.fr/stampien.htm

 

 

Fossiles de la Green River

http://www.fossilmuseum.net/Fossil_Galleries/GreenRiverFish.htm

http://www.blackhawkfossils.com/Fish/fish.html

http://www.orerockon.com/Green%20River%20fossils.htm

http://www.ucmp.berkeley.edu/tertiary/eoc/greenriver.html

 

 

Poissons des carpathes, Pologne (en Anglais)

http://www.fossilmuseum.net/Fossil_Sites/carpathians.htm

 

 

Poissons de Solnhofen (Allemagne)

http://vertebresfossiles.free.fr/gisements/poissons_solnhofen.htm

http://pagesperso-orange.fr/lanuitdestemps/images/Pdf/M&F-Solnhofen01.pdf

 

 

Poissons de l’Araripe (Brésil)

 

Site brésilien sur l’Araripe et ses fossiles (en Portugais)

http://www.geocities.com/artursantana/

 

Publié dans Liens WEB

Partager cet article

Repost 0

Quelques acquisitions pour notre Muséum

Publié le par Phil Fossil


 

Eccaparadoxides sp. probable, Cambrien, Maroc. Longueur 6 centimètres.

 

 

Ce trilobite a été acquis sur une brocante dans les environs de Pont-à-Mousson. Il provient des couches cambriennes du Maroc.

 


 

Bois fossile, Jurassique, Madagascar. Diamètre 8 centimètres.

 

 

Cette petite tranche de bois fossile est originaire du Jurassique malgache, elle a été achetée sur la même braderie que le trilobite.

 

 

 

Rudiste, probablement Hippurites sp., Crétacé supérieur, Périgord. Diamètre 20 centimètres.

 

 

Ce spécimen assurément imposant m’a été donné par ma correspondante Maïlys Guillard et ses parents, que je remercie ici.

 

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

En passant par la Lorraine... Avec mes râteaux ! (2ème partie)

Publié le par Phil Fossil


 

Lundi 20 juillet 2009

 

Prévue ce jour, la visite de la vieille ville de Toul. Bien évidemment la cathédrale, qui sera l’objet de toutes nos attentions photographiques. Mais aussi quelques autres bâtiments fort intéressants…

 

En attendant l’ouverture du syndicat d’initiative local, nous parlons avec deux jeunes gens qui tiennent à l’entrée de la cathédrale un stand de vente de publications archéologiques sur la région touloise.

 

Après quelques minutes, nous nous rendons compte que le jeune homme qui nous fait face est l’un des membres de Géoforum, dont le sobriquet est inspiré de l’un des oursins régionaux les plus communs. C’est la toute première fois que nous nous parlons « de visu ». La conversation dérivera bien évidemment sur la géologie locale et les fossiles régionaux… Et sur ce site WEB qui semble être fréquemment l’objet de ses visites ! Merci à lui.

 

Ensuite, départ pour la tranchée de Foug, où nous examinerons avec attention les petits éboulis de marnes oxfordiennes. Même si notre dernière visite ne date que d’un mois au maximum, en fouinant au bas des pierriers et au milieu de la végétation quelques oursins réguliers seront encore engrangés.

 

Quelques Glypticus hieroglyphicus naturellement, mais aussi un gros Hemicidaris intermedia, complet même s’il est écrasé, un petit Paracidaris florigemma, et un assez grand oursin fort plat qui semble être un Polydiadema royeri, plutôt connu des charentes que du Toulois. Une première pour ce site en ce qui me concerne !

 

Ceci en plus des habituels coraux, piquants d’oursins, gros tubes d’annélides et autres fossiles invertébrés.

 

Après cette journée chaude et fatigante, retour à l’hôtel où une longue séance dans la baignoire jacuzzi fera le plus grand bien… A tous nos muscles fatigués !

 

 

Mardi 21 juillet 2009

 

Dernier jour de vacances déjà, nous quittons notre hôtel fort sympa pour rentrer sur la Belgique.

 

Première escale, la vieille ville de Pont-à-Mousson. Nous nous parquons à proximité d’une sublime maison « art nouveau », laquelle se verra amplement immortalisée sous tous les angles possibles.

 

Puis départ à pied pour photographier la Place Duroc, la basilique, la très belle abbaye des Prémontrés. Cette dernière sera visitée tout à notre aise, l’intérieur comme l’extérieur.

 

Après un pique nique rapidement expédié, nous faisons un arrêt de prospection sur un champ proche de l’autoroute.

 

Connu comme riche en fossiles du Domérien, il a malheureusement été moissonné récemment, laissant les tiges de colza ainsi que toute la paille sur le sol. Impossible d’y ramasser quoi que ce soit de convenable, ou peu s’en faut.

 

Heureusement qu’un talus assez frais pas trop loin présente les mêmes couches, et qu’un deuxième champ tout proche est retourné et bien nettoyé. Nous y ferons une moisson convenable de bivalves Plicatula spinosa, bélemnites Acrocoelites sp. et Passaloteuthis paxillosa, rhynchonelles, térébratules et quelques autres bivalves plus rares.

 

Mais il est déjà temps de rejoindre notre petit pays, les yeux comme les caisses emplis de merveilles !

 

Vivement la prochaine !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Oursin régulier plat de l’Oxfordien de Foug, France

Publié le par Phil Fossil

 

 

Polydiadema? royeri, Oxfordien, Foug, France. Diamètre 3 centimètres.

 

 

Lors de nos dernières vacances en Lorraine, la visite express de la tranchée de Foug nous a livré des spécimens en petite quantité, néanmoins parmi eux se cachaient quelques oursins intéressants.

 

Cet exemplaire, non encore personnellement découvert sur place, semble être un Polydiadema royeri. Nous vous le présentons "brut de décoffrage" et non préparé.

 

Il est à comparer avec le spécimen illustré sur le site d'Echinologia :

 

http://www.echinologia.com/thumbsirregulierspage3pseudodiadematidae/imagepages/image11.htm

 

 

 

Si un échinologue averti passe sur ce site et peut nous confirmer ou nous en dire plus, merci à lui de le faire !

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Superbe site Web sur la protection des requins

Publié le par Phil Fossil

 

 

Top prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire marine, les requins sont à la fois méconnus et incompris.

 

Trop souvent ils sont pêchés sans vergogne, pour la pêche « sportive » bien évidemment, mais aussi à grande échelle pour l’alimentation dans les pays asiatiques.

 

Les plus grandes espèces ont un taux de reproduction très lent qui, de par la pêche intensive, risque fort de les amener à l’extinction sous peu.

 

Leur réputation de « mangeurs d’hommes », fortement exagérée au demeurant, (en effet les hommes mangent infiniment plus de requins que l’inverse…) n’aide pas à les trouver sympathiques. Alors qu’ils sont les « nettoyeurs » de la mer, et donc d’une indéniable utilité ! 

 

Le beau site que nous vous proposons ci-après devrait vous aider à les voir sous un tout autre jour… La vidéo parle d’elle-même !

 

http://www.protect-the-sharks.org/about-sharks/gimme-a-hug/

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Pour se détendre

Partager cet article

Repost 0

Bourse de Wissant : 14 au 16 août 2009

Publié le par Phil Fossil


Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

En passant par la Lorraine… Avec mes râteaux ! (1ère partie)

Publié le par Phil Fossil

 

 

 

Le titre ci-avant doit être pris comme un hommage à une chanson archi-classique, mais il possède indubitablement sa raison d’être.

 

Il matérialise le fait que sur quatre jours de fouilles, je suis arrivé à ne pas sortir une seule fois mon marteau de géologue de mon sac à dos… Me consacrant uniquement à un ramassage et à un grattage des éboulis, champs et autres affleurements naturels !

 

Le trip prévu pour le long week-end de la fête nationale belge avait comme destination la Lorraine, survolée en vitesse lors de notre voyage à Sainte-Marie-aux-Mines. Ce nouveau voyage étant effectué à des fins touristiques, gastronomiques et bien évidemment géologiques, afin de garder un indispensable côté pluridisciplinaire à cette sortie…

 

 

Samedi 18 juillet 2009

 

Partis relativement de bonne heure, nous voyons au début de l’autoroute des ardennes un message indiquant un accident et de longs embouteillages sur la E411, nous avons juste le temps d’emprunter la Nationale 4 histoire de ne pas nous retrouver coincés.

 

Nous effectuerons une première pause routière au niveau de Marche-en-Famenne ce qui nous permettra de ramasser un sac de Spirifers sur un talus schisteux du Frasnien, histoire de se mettre en appétit. Cyrtospirifer verneuilli sera le plus commun, accompagné de Cyrtospirifer grabaui, Cyrtospirifer lobatus et d’une Camarotoechia sp.

 

Rejoignant l’autoroute après le bouchon, nous traversons le Grand-Duché de Luxembourg, puis la Lorraine française. Sortant de l’autoroute, nous passerons au milieu de quelques champs labourés.

 

Le deuxième arrêt « cailloux » se fera à la sortie du village de Gorze, les pierrailles prometteuses délivreront quelques bivalves parfois assez gros, mais surtout de nombreux brachiopodes. Essentiellement des térébratules mais également de plus rares rhynchonelles.

 

En l’absence de fossiles véritablement caractéristiques, nous ne pouvons pas d’emblée préciser l’étage stratigraphique, nous estimons qu’il doit se situer "quelque part" entre le Domérien et le Bajocien… Affaire à suivre !

 

Arrivée ensuite à notre hôtel, confortable et cosy à souhait. Ce qui n’est pas du luxe pour se reposer des fatigues de cette première journée…

 

 

Dimanche 19 juillet 2009

 

Le temps sec de la veille vire au gris humide, des panneaux annonciateurs d’une brocante proche de notre hébergement nous ayant attiré, nous visitons dans le bourg de Woël cette braderie "vide greniers". 

 

Sous quelques averses parfois assez fortes, nous prospectons les nombreux étals où nous acquerrons quelques livres, cartes postales anciennes, et même des fossiles et minéraux. Un joli trilobite du Cambrien marocain, un bois fossile malgache et un quartz brésilien un peu rosé seront engrangés.

 

Vers la fin de la bourse une pelle sera même achetée, elle sera fort utile pour nos prochaines expéditions anversoises…

 

En déambulant dans le village nous repérons un tas de cailloux jouxtant un chantier, pas question de partir sans l’examiner ! Quelques fossiles, apparemment oxfordiens seront glanés, piquant de Paracidaris, corail Thecosmilia et autre térébratule seront au rendez-vous.

 

L’après-midi étant plus sec, nous poussons une pointe jusqu’au village de Jaulny afin d’y photographier le château du XIème siècle, puis d’examiner les champs proches de la ligne TGV qui avait été si prolixe en fossiles bajociens il y a quelques années.

 

Malheureusement ils sont cultivés, le froment ne nous laissera que la lisière à échantillonner. De nombreux bivalves et quelques Clypeus plotii fort abîmés se laisseront ramasser, faute de mieux…

 

Sur le chemin du retour, la petite ville de Thiaucourt et d’autres champs labourés ne délivreront pas grand-chose, quelques lamellibranches sans doute également du Bajocien seront récupérés.

 

A suivre…

 

Phil « Fossil »

 

 

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Le Givétien de Bergisch Gladbach, Allemagne

Publié le par Phil Fossil

 

 

Gyronema armata, Givétien, Bergisch Gladbach, Allemagne. Hauteur 4 centimètres.

 

 

Les environs de cette ville sont réputés pour les superbes fossiles givétiens en très bel état de conservation qui y sont découverts.

 

Une grande carrière au nord de la localité présente des marnes tendres desquelles les coquilles sont facilement extraites par sablage ou brossage à l’aide d’une brosse en métal doux.

 

Les plus beaux spécimens sont les gastéropodes archaïques, parfois superbement ornés. Les Gyronema armata comptent parmi les plus beaux fossiles de cette période.

 

Ce joli exemplaire a été acquis à la bourse de Sainte-Marie-aux-Mines 2009.

 

Phil « Fossil »

 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>