Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PaleoMania en pause pour quelques jours ?

Publié le par Phil Fossil

 
 
Suite à ma mauvaise chute dans un escalier, durant les vacances auvergnates du début du mois d’octobre, je me vois obligé de subir une opération au genou gauche qui me tiendra malheureusement indisponible pour quelque temps.
 
Etant donné les dégâts relativement importants occasionnés aux tendons reliant le quadriceps à la rotule, l’opération risque de ne pas être une partie de plaisir.
 
Le séjour hospitalier sera relativement court, environ une semaine, et suivi d’une période de revalidation de plusieurs semaines qui, elle, se passera à la maison.
 
Je devrais donc, dès mon retour de la clinique, continuer à poster des articles et des photos, mais toute sortie « fossiles » me sera rigoureusement interdite pour une période de deux à trois mois.
 
Vous devriez toujours avoir la possibilité de me contacter sur mon téléphone mobile, et sur mes adresses eMail privées, du moins dès que j’aurai quitté l’hôpital et regagné mon domicile.
 
Merci d’avance pour votre soutien, vos visites nombreuses et vos commentaires pléthoriques !
 
Pour d’éventuelles nouvelles sur l’état d’avancement de ma convalescence hospitalière, étant donné l’absence de réseau GSM sur place, prière de surveiller les commentaires postés sur cet article par les amis proches...
 
Amitiés à toutes et tous, merci encore, et, je l’espère, à très bientôt.
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

Les requins fossiles du Miocène-Pliocène de Mill, Pays-Bas

Publié le par Phil Fossil

 
undefined 
 
Cosmopolitodus hastalis dents inférieures, Miocène-Pliocène, Mill, Pays-Bas. Plus grande dimension 4 centimètres.
 
undefined 
 
Isurus desori, Miocène-Pliocène, Mill, Pays-Bas. Hauteur 3 centimètres.
 
 
Les sites hollandais ne sont pas très connus à l’extérieur de leurs frontières, en effet il n’est pas évident si l’on n’est pas « du pays » de recueillir les confidences des habitants du crû.
 
Heureusement qu’il reste quelques forums et autres amis pour obtenir des informations sur les gîtes fossilifères bataves !
 
La Sablière de Mill est l’un de ceux-là, elle est exploitée par dragage du fond d’un lac, un peu comme cela se passe avec les sables pliocènes extraits des docks anversois.
 
Les sédiments dragués sont les Sables d’Osterhout (Miocène) et Sables de Breda (Pliocène).
 
Les découvertes principales sont les ossements de mammifères (baleines, cachalots, dauphins, phoques…), os d’oiseaux, et les dents de requins et de raies.
 
La faune est très proche de ce que l’on rencontre dans le Pliocène anversois, la préservation est similaire, seule la couleur des dents diffère en étant un peu plus uniformément noire.
 
Se référer à notre page systématique des vertébrés du Port d’Anvers et à notre album photo « requins-fossiles » pour l’essentiel de la faune ichthyologique.
 
Le mélange des sédiments sortant des tuyaux explique que l’on découvre des dents fraîches et d’autres plus ou moins usées par le remaniement.
 
Il y a deux méthodes principales de fouilles sur ce site.
 
La plus ardue est d’amener un tamis sous le jet d’eau boueuse provenant directement de la drague, ce qui permet de récolter les dents dès leur sortie. Les sables mouvants ainsi que les projections d’eau rendent cette méthode peu praticable pour les débutants.
 
La manière la plus simple est de découvrir dans les plaines de sable plus anciennes les couches graveleuses et coquillières, pour les tamiser à sec. On peut arriver à s’en sortir honorablement, moyennant de gros travaux de pelletage. 
 
D’après les comptes-rendus de découvertes faits sur les forums néerlandais, on peut néanmoins se rendre compte que la productivité n’atteint pas celle des meilleures moissons faites dans le Pliocène anversois…
 
Bonne pêche !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Bourse d’échanges de PAU (64) le 27 juillet 2008

Publié le par Phil Fossil

 

Bonjour, amis des minéraux et fossiles !!


Le Club MINERAUX et FOSSILES des PYRENEES
(64000 PAU - FRANCE)
a le plaisir de vous annoncer sa 
6° BOURSE d'ECHANGES (ventes interdites) le : 


Dimanche 27 JUILLET 2008, Foyer Rural de BUROS
(5 km au nord de Pau)



 
Nous souhaitons ouvrir largement celle-ci à de nouveaux amis « échangeurs » !!
 
Une simple réservation sur le site Internet :
 
 
Et nous vous réservons gratuitement un espace ...... dans un esprit très convivial !!
Nous déjeunerons « au panier » en commun, après l'apéritif traditionnel offert par le club.
 
Profitez donc de vos vacances pour nous rejoindre et participer à la sortie prévue le samedi 26 Juillet (Fluorite d'Arbouet ou autre, selon le cas) !

De plus, faites nous connaître vos dates de "salons" et "bourses d'échanges", afin que nos adhérents puissent y participer,
Nous vous attendons,
Très cordialement,
 
 
Michel LEBLANC                                        René PORTET
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Le Musée du Savignéen à Savigné-sur-Lathan

Publié le par Phil Fossil

 
undefined
 
Cosmopolitodus hastalis, Miocène, Savigné-sur-Lathan, France. Plus grande dimension 3 centimètres.
 
 
Lors de nos pérégrinations tourangelles il y a quelques années, nous avions prévu l’échantillonnage des faluns de Touraine et bien évidemment la visite des collections locales.
 
Le Musée du Savignéen en faisait partie, le plus difficile étant, hors saison touristique, d’arriver à le trouver ouvert.
 
Fort sympathique, ce muséum local présente au rez-de-chaussée des vitrines de paléontologie régionale.
 
Les fossiles des faluns savignéens et pontiléviens sont présentés par groupes d’organismes, depuis les bryozoaires jusqu’aux restes de mammifères en passant par les dents de requins, poissons et raies qui y sont très communes.
 
L’échoppe propose des ouvrages généraux de paléontologie et de géologie, guides Masson, cartes géologiques, et de nombreuses publications du club local, permettant une détermination aisée des fossiles tourangeaux. (éponges, oursins, coquilles, restes de poissons, reptiles et mammifères…)
 
Les visiteurs sont cordialement invités à visiter la « carrière musée » à l’entrée de Channay-sur-Lathan. (à gauche de la route provenant de Savigné, juste près d’un hangar en tôle ondulée)
 
Les principaux niveaux y sont visibles, on y trouve également un parking, une aire de pique-nique et une zone de fouilles autorisées où il est possible de découvrir quelques fossiles typiques. Un exemple à suivre !
 
Pour plus d’infos, et notamment les heures d’ouverture, consulter leur site internet :
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Repost 0

Ecart de CarchaDOrias : le 10ème déjà !

Publié le par Phil Fossil

 
 
Comme vous pouvez le constater, la verve de notre ami CarchaDOrias est loin d’être arrivée à ses limites, nous vous en proposons un nouvel exemple.
 
Excellente lecture !
 
Phil « Fossil »
 
 
Signé Furax !
 
C’est qu’il y aurait vraiment de quoi le devenir, par les temps qui courent,
A tenter de survivre dans notre Monde, quasiment terrorisé par l’Anthrax ;
 
Contraints que nous sommes, à ne nous voir imposer en guise de Futur,
Qu’un instable et minable ersatz, qu’on voudrait appeler Americana Pax 
 
Au risque d’exposer l’Homme à subir une fin tellement rapide et ridicule,
Qu’elle ne mériterait pas d’être commentée, ou alors par Micheline Dax ;
 
C’est à vous flanquer la trouille que, finalement notre bonne vieille Terre,
De nos guerres lasse, un de ces jours, ne cesse illico de roter sur son axe ;
 
Que notre Espèce en soit réduite à disparaître, telle les grands Dinosaures,
Escamotée qu’elle serait subitement, comme soufflée par un Gérard Majax ;
 
Ce qui ne semble toutefois pas devoir les inquiéter le moins du monde,
Tous ces inconscients qui ne conçoivent leurs vacances qu’en cuistax ;
 
Ceux qui ne sont jamais ni résolument en Leica, ni simplement en Nikon,
Mais ont modestement du Minolta ou, plus banalement encore, du Pentax ;
 
Mais qui, de toute façon, n’en ont à l’évidence jamais entendu parler,
Tant en astronomie qu’en matière de photos, de l’angle de parallaxe ;
 
Et qui ne se mobilisent vraiment que lorsqu’ils sont tenus de les payer,
Toutes ces valeurs ajoutées, que l’Etat implacable sans cesse leur taxe ;
 
Tandis que, face aux graves dangers qui pèsent aujourd’hui sur notre Planète,
Certains se les enfournent allègrement, les boites de Prozac ou doses de Xanax ; 
 
Alors que d’autres en ont impérativement besoin, d’un tout grand quatre fois quatre,
Pour aller le promener, leur chienchien de race, leur petit Rex ou leur cher gros Max ; 
 
Car, même à fréquenter tous ces heureux possesseurs de belles ammonites,
Ou d’autres trilobites, qui d’un pygidium, qui d’un céphalon, qui d’un thorax ;
 
Le subtil lecteur aura compris que certains jours, à parler on ne peut plus Franc,
Votre serviteur aurait vraiment envie de te le déterrer vite fait, le vieux scramasaxe ;
 
Heureusement qu’il reste quelques obstinés, des comme notre Paleoman qui,
Pour nous distraire et pour la Postérité, depuis des années en assure un max ;
 
A la trier, la ranger, aussi la répertorier, et nous la décrire méthodiquement,
Toute cette imposante collection qu’il a amassée, de tant de divers artefacts ; 
 
A les déplacer précautionneusement, car souvent très fragiles ils sont,
Tous les fans du Flamant Rose vous le diront : be careful with that Axe ; 
 
Notre Phil, qui dans ce milieu somme toute très restreint des vrais amateurs,
Finira peut-être par devenir célèbre, aussi connu que le déjà cité Adolphe Sax ;
 
Au moins parmi ceux qui ne se lassent jamais de l’étudier, cette belle planète,
Qui, depuis la Nuit des Temps, sans cesse, ou bien se triture ou bien se malaxe ;
 
Et qui, sur l’ordre d’Athéna, déesse de la Pensée, des Arts et des Sciences,
De temps à autre, d’une grande lessive nous frappe, façon Barjavel ou Ajax ;
 
Gageons que, de ce nouveau billet toujours sulfureux écrit par un fieffé relaps,
Au moins notre Phil me pardonnera encore, sinon le fond, du moins la syntaxe ;
 
Lui qui finira par se demander quand je lui enverrai d’urgence le prochain Ecart,
Sans en regarder le contenu, pourvu que je l’envoie par mail ou que je le lui faxe ;
 
Pour que, dès son prochain article, au rentrer du boulot sur son blog vite expédié,
Sur ses deux oreilles, il puisse enfin s’en aller dormir, serein, repu et même relax.
 
 
 
CarchaDOrias
 

Publié dans Ecarts de CarchaDOrias

Partager cet article

Repost 0

Bienvenue à Apple iMac 24 OS X Léopard

Publié le par Phil Fossil


undefined 

Non, contrairement à ce que vous pourriez croire, je n’ai en aucune façon imposé à mon chat, profondément asocial s’il en est, un deuxième animal de compagnie plutôt encombrant et assurément féroce !
 
Par contre, mon brave vieux PC laptop, après de longues années de bons et loyaux services, se voit désormais « épaulé » par une nouvelle machine, la technologie ayant certes fait des miracles depuis.
 
C’est en quelque sorte un « retour aux sources » pour moi qui ai débuté (les choses sérieuses) sur Apple II Plus il y a une bonne vingtaine d’années. En passant par quelques modèles Macintosh et compatibles PC, sans même parler des Commodore PET, 64 et Amiga…
 
La puissance, la stabilité et la facilité de l’interface utilisateur Apple, conjuguées avec un superbe écran haute définition 1920x1200 de 24 pouces, me permettront nettement plus de choses à l’avenir.
 
Les 320 milliards de bytes du disque dur devraient amplement suffire pour le stockage des photos des très nombreux fossiles et minéraux me restant à réaliser.
 
Et visualiser la double trilogie Star Wars sur un écran HD de 24 pouces… QUEL PIED !
 
Il est écrit que l’on revient souvent à ses premières amours…
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0

Bourse d’échanges de ITEUIL (83)

Publié le par Phil Fossil

 
 
Cette bourse fort sympathique se déroule les 29 et 30 mars 2008 à Iteuil. (près de Poitiers)
 
Cela augure de quelques jolies ammonites, elle se déroule en effet dans une région réputée pour ce type de fossiles...
 
Les métrages de table sont gratuits, restauration et boissons sur place.
Echanges exclusivement, toute vente est interdite !
 
Pour visualiser l’affiche en PDF :
 
Pour visualiser le courrier envoyé aux amis :
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Les trilobites du Dévonien de Bolivie

Publié le par Phil Fossil

 
undefined 
 
Eldredgeia (Metacryphaeus) venustus, Dévonien, Chiarumuni, Bolivie. Longueur 45 millimètres.
 
 
Assez régulièrement vus dans les bourses aux minéraux et aux fossiles, ces trilobites de couleur brune sont découverts dans des concrétions calcareuses rassemblées en lits au milieu de schistes dévoniens.
 
Fendus soit mécaniquement, soit par la méthode des chocs thermiques détaillée dans un de mes articles sur la préparation des fossiles, ces nodules révèlent de très beaux arthropodes.
 
L’espèce principale est Eldredgeia (Metacryphaeus) venustus, de l’ordre des Phacopidae.
 
Perdu dans les Andes boliviennes, le site n’est malheureusement pas à la portée de tous les amateurs de fossiles… Même les plus fortunés y regarderaient à deux fois avant d’aller prospecter sur place !
 
C’est, à n’en pas douter, un exemple typique de l’avantage d’acheter des spécimens en bourses, en effet il serait rigoureusement impossible, pour le prix réellement démocratique qui y est demandé, d’aller en chercher soi-même…
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

Un rat d’une tonne découvert en Uruguay

Publié le par Phil Fossil

 
 
Des chasseurs de fossiles ont mis au jour le crâne d’un rat préhistorique géant qui vivait en Amérique du Sud il y a quatre millions d’années.
 
La bête recouverte de fourrure, que l’on pense être le plus gros rongeur à avoir vécu sur Terre, était plus grande qu’un taureau et pesait jusqu’à une tonne, d’après les chercheurs.
 
Les restes du crâne, long d’une cinquantaine de centimètres, furent découverts dans un bloc de roche qui s’était détaché d’une formation rocheuse riche en argile à Rio de la Plata sur la côte de l’Uruguay. C’est le fossile le plus impressionnant de son espèce, représentant un crâne complet au lieu de fragments de dents et d’os mandibulaires habituellement retrouvés.
 
Après avoir méticuleusement mesuré le crâne et les dents, les experts du Muséum National d’Histoire Naturelle et d’Antropologie de Montevideo, menés par Andres Rinderknecht, ont baptisé la nouvelle espèce Josephoartigasia monesi.
 
« Je ne pus en croire mes yeux »
 
« Quand Andres m’a montré le fossile, je ne pus en croire mes yeux » dit Ernesto Blanco, un expert en Biomécanique de l’institut de Physique de la ville qui a étudié le fossile. Je suppose que cet animal était long de trois mètres pour une hauteur à l’épaule d’un mètre cinquante !
 
Le rongeur appartient à une famille de créatures appelées les dinomyidés qui sont apparues dans certaines parties de l’Amérique du Sud à l’époque oligocène, il y a plus de 20 millions d’années, et ont rapidement peuplé les régions qui sont devenues l’Argentine, le Brésil, le Vénézuéla et la Colombie.
 
L’animal vivait parmi les tigres à dents de sabre, les paresseux colossaux et des mammifères cuirassés géants, il avait de petites dents et des muscles mandibulaires faibles, ce qui suggère qu’il n’était pas carnivore.
 
« Cela implique un régime à base de végétation tendre et peut-être de fruits », comme l’ont mentionné les auteurs dans les « Proceedings of the Royal Society ».
 
Le plus grand rongeur encore vivant est le cabiai, aussi connu sous le nom de carpincho ou capybara, que l’on peut observer dans certaines régions d’Amérique septentrionale et qui pèse 60 kilos.
 
Pour plus d’infos :
 
Copyright Guardian Newspapers Limited 2008

Phil “Fossil” 
Merci à Maïlys Guillard!
 

Publié dans Revue de presse

Partager cet article

Repost 0

ATTENTION VIRUS ! Destinés aux possesseurs de PACK PREMIUM

Publié le par Phil Fossil

 
 
Comme tous les utilisateurs de PACK PREMIUM sur Over-Blog le savent, il est possible dans le menu « Statistiques » d’obtenir la « Provenance des visiteurs ».
 
Une section « Visites en provenance de sites externes » de ce listing révèle les liens établis de sites web et pointant vers votre blog.
 
Or nous avons eu la surprise en examinant nos stats de découvrir certains sites pour le moins inattendus, comme des sites de téléchargement de fichiers MP3 ou, plus récemment, le site ci-après :
 
 
SURTOUT, ne cliquer sur ces liens EN AUCUN CAS !
 
Si vous le faites, apparaîtra rapidement une boite de dialogue vous proposant d’installer un software (driver audio ou vidéo) qui se révèle être un VIRUS ! Il n’est d’ailleurs pas possible d’annuler (« CANCEL ») cette opération, le programme est prévu pour installer coûte que coûte le virus quoi que vous fassiez.
 
Heureusement que notre antivirus AVG a détecté la menace juste à temps !
 
Utilisez le « task manager » (sur PC) pour supprimer la session Internet Explorer, histoire de ne prendre aucun risque.
 
A bon entendeur… Merci de faire suivre cette info au plus vite !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Coups de gueule

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>