Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bourse aux Minéraux et Fossiles de Bruxelles 2007 à Autoworld

Publié le par Phil Fossil

AFFICHES-et-RECTO-FLYERS-SALON-2007-OK.JPG
 
Pour la 34ème année désormais, la Bourse internationale aux Minéraux, Fossiles et Gemmes aura lieu les 8 et 9 septembre 2007 de 10 à 18h sur la mezzanine de l’Autoworld, Place du Cinquantenaire 1, à 1000 Bruxelles.
 
Une centaine d’exposants du monde entier se feront un plaisir de vous faire découvrir ces merveilles de la nature !
 
Comme à l’accoutumée, un stand de distribution gratuite de spécimens aux débutants et un stand de détermination gratuite des pierres précieuses feront la joie des petits et des grands.
 
Sans oublier son espace restauration, incluant une excellente « Grisette fruits des bois », un « must » pour les amateurs de bières fruitées !
 
Nous serons heureux de vous y rencontrer très nombreux et, pourquoi pas, d’y effectuer quelques échanges…
 
Bienvenue à toutes et tous.
 
Pour plus d’infos : http://www.cmpb.net/
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Fossiles à déterminer, si vous avez une idée…

Publié le par Phil Fossil

 
Il y a quelques décennies de cela, j’étais encore un gamin en culottes courtes à l’époque mais déjà passionné de fossiles, j’eus la possibilité, lors d’une visite au Vieux Marché de la Place du Jeu de Balle à Bruxelles, d’acquérir deux fossiles intéressants à bon prix.
 
Ces deux pièces ont toujours eu une place spéciale dans ma collection, même si j’ai une incertitude à peu près complète quant à leur lieu de provenance.
 
008-Tout-a-determiner-trilobite.JPG
 
La première pièce est un trilobite sur schiste ardoisier, semble-t-il un Neseuretus tristani de l’Ordovicien, ce qui pourrait indiquer les Schistes ardoisiers d’Angers ou de Trélazé, Anjou, France. Longueur du trilobite : 15 centimètres.
 
009-Tout-a-determiner-ammonite.JPG
 
La deuxième est une ammonite Perisphinctidae, vraisemblablement du Callovien du Poitou ou de l’Anjou, mais là également sans aucune certitude. Diamètre de l'ammonite : 32 centimètres.
 
Si quelqu’un parmi vous a une idée, ou a la possibilité de confirmer mes suppositions, je suis bien évidemment preneur…
 
Merci à toutes et tous !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Repost 0

Les Rhyncholites, qu’est-ce donc ?

Publié le par Phil Fossil


Werner-Neuvizy-Oxfordien-Rhyncolites-sp-1.JPG
 
Rhyncholites hirundo, Oxfordien, Neuvizy, France. Plus grande dimension 35 millimètres.
 
 
Dans certains sédiments triasiques, jurassiques, crétacés et tertiaires, on découvre ces pièces fort spéciales parfois même en quantité appréciable.
 
Elles représentent le « bec » calcifié d’un nautile dont la coquille n’est généralement pas retrouvée dans les environs, en effet les coquilles, dont les logettes remplies d’air peuvent flotter longtemps après la mort de leur propriétaire, ont donc la possibilité d’être emmenées très loin.
 
Par contre l’animal mort s’étant assez tôt séparé de sa coquille, lors de sa décomposition le « bec » finit par se détacher et tomber au fond de la mer où il sera, avec un peu de chance, fossilisé. S’il ne termine pas son existence dissous par les sucs gastriques de l’un ou l’autre charognard…
 
Cette pièce assez rare dans les Ardennes françaises a été découverte par mon ami Werner lors de l’une de nos sorties.
 
Pour plus d’information, sur internet :
 
 
 
http://idbio.unice.fr/Couchot_3D/ToutEn3D/touten3d/nature/nautile1/data.htm (Pour ceux qui disposent de lunettes à vision 3D)
 
Phil « Fossil »
 
PS. Et vos commentaires ? Merci.
 

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

Repost 0

Retour au Port d’Anvers ce samedi

Publié le par Phil Fossil

Paleoman-Doel-Pliocene-Cosmopolitodus-hastalis-1.JPG
 
Cosmopolitodus hastalis, Mio-Pliocène, Port d’Anvers, Belgique. Hauteur de la plus grande dent 56 millimètres.
 
Paleoman-Doel-Oligocene-Coeloma-rupeliensis-1.JPG 
 
Coeloma rupeliensis, Oligocène, Port d’Anvers, Belgique. Largeur 4 centimètres.
 
 
A la demande de mon ami Olivier, j’avais prévu d’organiser une petite journée de fouilles pour quelques-uns de ses étudiants. Le site choisi en fin de compte était le Pliocène inférieur du Port d’Anvers.
 
Accompagnés de Ludovic et de Valentin, les autres n’ayant pu nous accompagner, nous commençâmes la journée par le rafraîchissement de la coupe, bien encombrée d’éboulis sableux, graveleux et argileux, mais aussi d’un peu de briquaillons reliquat d’un ancien chantier, afin d’avoir accès à la couche à dents.
 
Les découvertes se suivirent à un rythme plus ou moins soutenu, entre les pointes de Carcharocles megalodon et une jolie Notorhynchus primigenius pour Olivier, des Cosmopolitodus hastalis assez grandes pour les deux étudiants, et votre serviteur qui, n’ayons pas peur des mots, s’est encore taillé la part du lion !
 
En cours de la matinée de recherches, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une grande Cosmopolitodus hastalis, suivie d’assez près par une superbe carapace de crabe Coeloma rupeliensis (aux deux faces bien visibles), auxquelles il faut ajouter d’autres hastalis de moindre dimension, de l’Hexanchus gigas, et la plus latérale des dents de Megalodon que j’ai eu le plaisir de découvrir.
 
Une partie non négligeable de ces pièces fut mise au jour lors d’une promenade en surface de quelques talus sableux, récemment rectifiés pour certains, et copieusement érodés par les pluies pour d’autres.
 
Comptons également deux seaux de tamisat à trier en soirée…
 
Une journée fort sympathique, d’où les étudiants et leur professeur sont repartis enchantés !
 
A refaire dès que possible !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Générale

Partager cet article

Repost 0

L’album photo de VOS plus jolies découvertes

Publié le par Phil Fossil

 
 
Faisant suite à notre catégorie “Vos découvertes”, nous avons eu l’idée d’ajouter un nouvel album photo homonyme, il nous permettra de montrer au Monde les plus belles de vos trouvailles personnelles !
 
Nous avons débuté avec des prises de vues déjà en notre possession, la soirée photo récente chez nos amis Werner et Carine a permis de glaner une moisson considérable de pièces supplémentaires autant qu’intéressantes à y publier !
 
 
N’hésitez-pas à nous communiquer des photos numériques de vos pièces trouvées, ainsi qu’un petit commentaire sur l’étage et la provenance, à des fins de parution.
 
S.V.P., aucune pièce achetée ou échangée, rien que vos propres collectes... Merci à toutes et tous!
 
Nous vous souhaitons une bonne visite !

Phil « Fossil »
 

Publié dans Vos découvertes !

Partager cet article

Repost 0

Le Campanien de Cuesmes et Frameries près de Mons, Belgique

Publié le par Phil Fossil

 
Belemnitella-mucronata.JPG 
 
Belemnitella mucronata, Campanien, Cuesmes, Belgique. Longueur 11 centimètres.
 
Micraster-sp-3.JPG 
 
Micraster sp., Campanien, Cuesmes, Belgique. Longueur 4 centimètres.
 
 
La région montoise, de par sa forme en bassin, a préservé grâce à la subsidence des couches crétacées qui ont été érodées tout autour. Ce bassin est depuis des siècles réputé pour sa géologie, et l’université polytechnique de Mons a de tout temps été un vivier de grands géologues !
 
Alphonse Briart, François-Léopold Cornet, Jules Cornet, René Marlière, ne sont que quelques-uns de ces pontes de la Géologie belge ! La région montoise a visiblement été un terrain d’inspiration des maîtres…
 
Le Campanien y affleurait sous la forme de craies blanches (« Craie de Nouvelles ») à jaunâtres (« Craie d’Obourg ») dans des carrières et chantiers de route, parfois même sur des champs labourés. 

Ces craies ne sont pas toujours fossilifères, néanmoins certains niveaux sont riches en rostres de bélemnites Belemnitella mucronata et Actinocamax quadratus, d’autres strates contiennent d’assez fréquents oursins irréguliers Micraster et Echinocorys.
 
Plus rarement découverts sont les coraux solitaires Coelosmilia faujasi, les petits brachiopodes Magas pumilus et Cretirhynchia plicatilis, les bivalves Pycnodonte vesicularis et Lima sp., et très anecdotiques les dents et vertèbres de requins.
 
Bonnes fouilles !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

GéoWiki : Site collaboratif sur la géologie

Publié le par Phil Fossil

 
 
Géopolis, la Confédération des acteurs en Sciences de la Terre, après la réalisation d’un site internet bien achalandé et copieusement visité ( http://www.geopolis-fr.com/ ), et surtout le lancement du plus important forum francophone dédié à la géologie ( http://www.geoforum.fr/ ), lance un nouveau pavé dans la mare.
 
La création de GéoWiki, encyclopédie collaborative sur les Sciences de la Terre, tombe à point pour démontrer à tous l’apport des Amateurs géologues aux Sciences dites géologiques (Paléontologie, Minéralogie, Vulcanologie, etc.) et tenter de contrebalancer les visées protectionnistes à peine dissimulées de ceux qui se retranchent derrière le nouvel « Inventaire du Patrimoine géologique » pour essayer de faire passer de nouvelles interdictions.
 
 
Ce site est destiné à être utilisé par tous, mais principalement par les scolaires et les amateurs, alors pourquoi ne pas, vous aussi, apporter votre petite « pierre à l’édifice » ?
 
Ensemble on est plus forts !
 
Merci à toutes et tous.
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Repost 0

Fossiles du Dévonien moyen de Wellin, Belgique

Publié le par Phil Fossil

Calceola-sandalina-4.JPG
 
Calceola sandalina, Eifélien, Wellin, Belgique. Taille maximale 4 centimètres.
 
Hexagonaria-hexagona-5.JPG 
 
Hexagonaria hexagona, Givétien, Wellin, Belgique. Diamètre 10 centimètres.
 
 
Située dans la très belle région de la Calestienne, pas très loin de la petite ville de Han-sur-Lesse (célèbre pour ses grottes et son parc animalier), la carrière de Wellin présente une série de couches dévoniennes, et plus précisément le Givétien et l’Eifélien.
 
Les calcaires massifs sont localement truffés de fossiles virtuellement impossibles à dégager, les schistes quant à eux sont plus « praticables » mais heureusement pour nous il existe par endroits dans les calcaires des poches de dissolution remplies d’argile qui sont l’Eldorado du chercheur de fossiles !
 
Le calcaire y étant dissous, seuls l’argile et les fossiles en calcite sont restés, ces derniers naturellement concentrés en amas d’une richesse parfois étonnante !
 
Nous ne pourrons ici que survoler la faune présente dans ce site, mais voici néanmoins un petit assortiment de fossiles qui peuvent y être découverts.
 
Le Givétien : brachiopodes Spirifer mediotextus, coraux Hexagonaria hexagona, Acanthophyllum vermiculare, Alveolites suborbicularis, Favosites sp., Thamnopora cervicornis.
 
L’Eifélien, de couleur brunâtre et de loin le plus riche : Brachiopodes Spirifer sp., Athyris concentrica, Atrypa reticularis, Stringocephalus burtini (pourtant indicateur du Givétien), Coraux Acanthophyllum sp., Syringopora sp., Heliophyllum sp., Calceola sandalina (typique de l’Eifélien), Crinoïdes Cuppressocrinites abbreviatus, Céphalopodes Gomphoceras sp., bivalves, gastéropodes, trilobites…
 
Le mélange de fossiles-types de l’Eifélien et du Givétien n’est pas sans nous suggérer un certain niveau de remaniement.
 
Naturellement soumis à une autorisation de l’exploitant, l’accès à cette carrière dépend de leur bonne volonté, et il devient malheureusement de plus en plus difficile de pouvoir y échantillonner…
 
Bonne chance dans vos recherches !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Sites de fouilles

Partager cet article

Repost 0

PALEOMANIA référencé dans un article du Nouvel Observateur

Publié le par Phil Fossil

 
 
En examinant, l’un de ces soirs, les statistiques de fréquentation de ce site, nous avons eu l’heureuse surprise de tomber sur des visiteurs venant d’un article WEB du Nouvel Observateur ! (Dans les « Liens internet » )
 
 
Ceci semble confirmer l’intérêt de notre site, nous espérons qu’il répond à toutes vos attentes.
 
Nous en profitons pour remercier ici notre hébergeur, Over-Blog, pour la mise à disposition d’une plateforme de publication, simple d’emploi et de haute qualité, sur Internet ! Nous sommes également redevables de ce succès à nos nombreux visiteurs et visiteuses qui, semble-t-il, nous sont plutôt fidèles au cours du temps.
 
N’oubliez pas que vous pouvez nous adresser toutes vos suggestions, que cela soit par un petit commentaire sur n’importe lequel de nos articles, ou par eMail à nos adresses info@paleomania.com ou contact@paleomania.com.
 
Si vous êtes le propriétaire d’un blog en Version 2 traitant des fossiles, il vous est également loisible de rejoindre notre communauté, « Les Fossiliens ». Bienvenue à celles et ceux qui le désirent.
 
 
Un immense merci à toutes et tous pour votre support !
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Billets d'humeur

Partager cet article

Repost 0

Quelques jeux de mots à connotation paléontologique

Publié le par Phil Fossil

 
Notre cher ami Dominique, alias CarchaDOrias, grand éditorialiste « GESTien » de son état, a depuis belle lurette fait un usage immodéré de son humour incisif, voire grinçant ! Ses commentaires particulièrement déjantés ont, comme vous avez sans nul doute déjà pu le constater, déjà émaillé certains de nos articles…
 
A la demande générale (de ce même CarchaDOrias), nous avons ouvert une nouvelle catégorie « Ecarts de CarchaDOrias », qui vous permettra, dès son retour de vacances, de progressivement saisir toute l’étendue de son humour très particulier !
 
Pour inaugurer cette nouvelle rubrique (Non Dominique, ça ne commence pas par un « L » !), voici quelques perles plus ou moins paléontologiques retrouvées dans ses proses :
 
- Après une fouille dans les « Sables d’Oorderen », offrir à sa douce moitié un collier en boucles de raies (d’oreilles) ;
 
- Dans les travaux des docks d’Anvers, on trouve de beaux Scaphella, si on a de la chance ; (Ne comptez pas sur moi pour vous l'expliquer, celle-la !)
 
- Les égyptiens pratiquaient le culte d’Isurus. De nombreux vestiges égyptiens sont visibles au Musée du Louvre, à Paris. Pour y arriver de chez nous, on peut emprunter le Thalys. Tout ça pour voir Isurus, ah ce Thalys !!! ;
 
- Les Balanus ne sont pas faciles à trouver dans les sables anversois, et rares de surcroit. On peut dire que l’on s’en fiche à partir du moment où on a atteint le stade des « onze cents Balanus »… ; (Là aussi, je vous laisse vous débrouiller...)
 
- Se désoler, lors d’une sortie géologique dans le Boulonnais, pour les blockhaus de la Côte d’Opale, en voie de désintégration due à l’érosion naturelle… De là à ouvrir une souscription pour leur restauration, il n’y a qu’un pas… « A vot’ Bunker, M’sieurs-Dames ».
 
- Trois mètres, c’est la moitié d’un tout. Car le tout est de s’y mettre !
 
Il restera, tâche ingrate s’il en est, à découvrir quelle est la chose étrange et probablement pas très licite que ce brave garçon a bien pu fumer avant de commettre ses « écarts » …
 
Phil « Fossil »
 

Publié dans Ecarts de CarchaDOrias

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>