Album - raies-fossiles

<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,
<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p>
<p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p>
<p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p>
<p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,

<p>Les raies sont des poissons cartilagineux, comme les requins et les chimères, et comme ces derniers seules leurs dents ou plaques dentaires peuvent se fossiliser.</p> <p>On découvre surtout des dents isolées, les plaques comprenant plusieurs dents en connexion sont nettement moins courantes.</p> <p>Certains sédiments anversois fournissent également des épines dorsales présentes dans la peau du dos de certaines espèces.</p> <p>Les pièces ici présentées, trouvées essentiellement en Belgique,

Publié dans album