Ce long week-end du 15 Août à Anvers et Maastricht

Publié le par Phil Fossil

 

 

Vendredi 11 août 2017

 

 

Mon pote Didier, accompagné de Marie et de sa chienne Hiris, arrive vers 17h de son Lyonnais.

 

Le temps d'embarquer le matériel minimal dans la voiture, et nous sommes partis.

 

Et bien, me direz-vous, vous n'avez pas pris la camionnette ???

 

Eh non, le fait que nous logerons 4 nuits dans le centre d'Anvers et surtout les nouvelles règles antipollution en vigueur dans ce qui est devenu une "zone basse émission", interdit de-facto l'utilisation de ma camionnette, ancienne et roulant au diesel.

 

Il est en prime totalement exclus que je paie 35 euros par jour de roulage juste pour arriver à notre hôtel, ou de risquer 125 euros d'amende par jour !

 

Cette mesure est en plus hautement discutable, quand on voit les gros navires pétroliers ou porte-conteneurs qui font escale dans le Port, juste à côté de la zone "basse émissions" et qui polluent, chacun, autant que 5 millions de voitures personnelles...

 

Soit autant, si pas plus, que l'entièreté du parc automobile belge !!!

 

Il est sûr que l'on est un peu plus serrés dans la voiture, mais pas besoin en ce qui me concerne de ramener du tamisat et j'ai limité la quantité d'outils et de tamis au strict minimum.

 

Nous arrivons facilement à notre hôtel près de la Gare Centrale d'Anvers, on s'installe et on est rapidement partis à pieds pour un resto près du Meir.

 

Non sans faire une petite visite guidée à Marie de la superbe gare, joyau de l'architecture Belge.

 

Le restaurant choisi est typiquement belge, croquettes aux crevettes grises en entrée, steaks ou poisson en plat.

 

Copieusement rassasiés, on rejoint l'hôtel pour un sommeil bien mérité même s'il n'est que moyennement réparateur.

 

 

Samedi 12 août 2017

 

 

On se lève à 8h, le temps de nos ablutions on fait quelques courses au supermarché en sous-sol de l'hôtel et on se met en quête d'un endroit pour notre petit-déjeûner.

 

Tout ce que j'avais prévu tombe à l'eau, les candidats potentiels sont fermés, on se rabat sur un café pris à la machine de l'hôtel et les viennoiseries achetées au LIDL.

 

Au moins, on est partis tôt pour le site...

 

Une fois arrivés, on s'équipe et on monte le talus.

 

On choisit un endroit et on commence à tamiser.

 

Les dents commencent à sortir, petites mais jolies et assez nombreuses.

 

Plus la journée avance, au plus la taille des quenottes augmente, c'est déjà ça.

 

Au total, j'aurai sorti quelques assez grandes Cosmopolitodus hastalis, plusieurs Galeocerdo aduncus, une assez grande Hexanchus gigas ainsi qu'une toute petite symphysaire, une très belle Notorhynchus cepedianus, quatre dents de dauphins, une belle vertèbre de poisson, et les plus communes Araloselachus vorax et Hypoprion acanthodon.

 

Il est presque 20h quand on rentre à l'hôtel pour une douche bien méritée et que l'on se met à la recherche d'un resto.

 

Un italien nous convient très bien, une pizza et quelques pâtes plus tard on est rassasiés et nous faisons même l'impasse sur la glace australienne proche, mais déjà fermée...

 

La nuit est plus longue, mais à partir de 4h du bruit dans la rue nous réveille et se rendormir n'est pas facile : je regarde mon réveil sonnant à 8h avec des envies de meurtre...

 

A suivre...

 

Phil "Fossil"

 

 

PS : Les meilleures trouvailles de ce samedi, plus grande dent : 4 centimètres.

 

 

Ce long week-end du 15 Août à Anvers et Maastricht
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caroline 20/09/2017 20:02

Bonjour Phil ! tout d'abord félicitations pour les trouvailles, c'est absolument divin. Ensuite, deux mots sur moi: je suis une fan de fossiles et plus particulièrement de dents, et cela fait maintenant un moment que je me renseigne sur les spots et les meilleurs lieux pour prétendre à moi même trouver la dent qui fera ma fierté. Je planifie de profiter de 4 jours de vacances début novembre pour aller faire un tour à Anvers et jeter un coup d'oeil à toute cette fameuse zone riches en surprises ! as tu des conseils et/ou spot précis à donner pour une amatrice qui ne souhaite que trouver une dent ou deux pour rassasier ma curiosité ? J'espère que tu trouveras le temps de me répondre, et pourquoi pas trouverons nous le moyen de se rencontrer et d'effectuer une fouille ensemble! merci, Caroline