Un dimanche tranquille à Anvers

Publié le par Phil Fossil

Ce dimanche, mon pote Phil Garot arrive à 8h.

Non sans mal, le Gordel (course cycliste) bloque une série de rues permettant d'arriver à mon domicile.

On charge le matériel complet, ne sachant pas si l'on va faire du tamisage intensif ou du simple ramassage à vue...

Vu la météo annoncée mouillée (euphémisme!), je pense que le ramassage aura notre préférence !

Après une pause café à la station-service de Waarloos, où il me montre quelques boites de dents découvertes ces dernières années, on reprend la route.

Phil prend néanmoins une pelle et un tamis grosses mailles (un centimètre), on ne sait jamais...

Peu après mon arrivée, je ramasse bien en vue mes deux pièces du jour !

Une pince de crabe Coeloma rupeliense, avec son dactyle, c'est une première pour moi, et quelques mètres plus loin une très jolie Cosmopolitodus hastalis mesurant entre 4 et 5 centimètres de hauteur.

Par la suite, après avoir à peu près épluché les couches prometteuses, je m'installe avec un grattoir pour trier un mélange de gravier et d'argile.

D'autres dents assez grandes sortent, plus ou moins fréquemment.

Pendant ce temps, Phil tamise des poches sableuses à gravier, il découvre pas mal de jolies pièces : Cosmopolitodus hastalis, Anotodus retroflexus, Isurus oxyrhynchus, Notorhynchus cepedianus... Et une assez grosse dent de cachalot.

Quand 17h arrive, j'ai gratté et trié environ 10 mètres-carrés de couche, mais la fatigue s'installe et on replie.

Encore un peu examiner diverses zones, ramasser quelques ossements et coquilles, et on rejoint le véhicule.

Juste passer à l'eau les quenottes, rentrer le matériel, et je m'écroule dans un fauteuil.

En tout cas...

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Publié dans Comptes-rendus, Générale

Commenter cet article