Un week-end ensoleillé... Mais sans fouille !

Publié le par Phil Fossil




Ce long week-end du 15 août, un peu de repos n'est certes pas de trop après le week-end précédent qui, rappelons-le, a été intégralement passé à Anvers !

Ce qui ne veut pas dire que j'aurai "glandé" pendant 3 journées...


Samedi, debout assez tôt : il faut aller à la Poste chercher mon dernier paquet en date provenant des Philippines.

Puis, un saut au supermarché local pour refaire le plein de victuailles en prévision du long week-end et de ses incontournables fermetures...

De retour au logis, déballer très soigneusement le contenu du paquet et tout placer en alvéoles dans une nouvelle boite à cuberdons.

Dans les acquisitions marquantes, des oursins, un corail, un crabe, quelques Megaselachus megalodon très latérales et d'autres de taille moyenne dont une "Hubbell-tooth" très probable, quelques quenottes sur gangue parmi lesquelles de jolies Hemipristis, et une pièce très bizarre, que je déterminerais comme une symphysaire supérieure d'Hemipristis serra... La toute première que j'ai l'occasion de voir, si mon identification s'avère correcte !

Plus une assez belle Carcharodon carcharias, des "becs" de poisson-perroquet, des palais dentaires de Labrodon, une série de dents probablement mélangées : canines de poissons, dents de crocodiles... Et pour finir un palais de raie Myliobatis sp.


Dimanche, je me lève plus tard. Après des courses indispensables au marché local, et un peu de repos, je me mets au tri et au nettoyage du seau de tamisat ramené le week-end précédent.

Le plus gros est rincé au chinois de cuisine et étalé dans une caisse, le petit (le fond du seau) est simplement étalé sans rinçage dans une autre boite. Les ossements et coquilles sont prélevées et nettoyées à l'eau.

Ces deux opérations me rapportent déjà quelques belles dents, notamment 2 Notorhynchus. Un beau poinçon et une inférieure de grande taille, bien qu'incomplète.

Quand cela est fait et mis à sécher, je continue la caisse de tamisat commencée précédemment. Si la productivité n'est pas terrible, je sors quand même pas mal de dents de poissons et quelques pièces intéressantes en requins.


Lundi, je me lève assez tard, pas trop d'entrain mais il me reste un sachet d'Anvers avec des coquilles et ossements. Je passe le tout à la brosse et à l'eau, puis quand c'est mis à sécher je sors la caisse de tamisat "rincé" de la veille afin que son contenu sèche plus vite sous les rayons du généreux soleil.

Puis continuer la caisse de tamisat largement entamée, jusqu'à sa fin.

Une deuxième caisse, lourde, est alors débutée, le premier chinois donne un paquet de dents, mais après quelques "tamis" de cuisine la productivité a baissé et la fatigue s'installe : il est presque 20h et je n'aurai pas démérité.

La satisfaction d'avoir bien avancé est réelle, même si cela ne vaut pas une petite fouille...



Vivement le prochain... WEEK-END !


Phil "Fossil"


 

Publié dans Générale, Comptes-rendus

Commenter cet article