On sait précisément quand ont disparu les derniers mammouths

Publié le par Phil Fossil




Une étude conduite sur une île considérée comme le dernier habitat des mammouth laineux a également permis d'établir les causes de leur extinction.

C'est sur l'île Saint-Paul (l'une des plus grandes des îles Pribilof, en Alaska) que se trouvait l'un des derniers groupes de mammouths laineux qui se serait éteint il y a 5.600 ans à cause de changements climatiques. Cette île, qui avait au cours de plusieurs millénaires fait partie d'un "pont" entre l'Asie et l'Amérique, est apparue comme telle il y a 14.000 ans.

L'île, privée de prédateurs, a présenté pendant des milliers d'années un environnement assez confortable pour ce groupe de mammouths, probablement l'un des derniers au monde, lit-on dans le New York Times, citant des chercheurs américains.

L'homme n'est apparu sur cette île qu'au ХVIIIe siècle. Cependant, des changements climatiques semblables à ceux qui se produisent à l'heure actuelle ont conduit à la disparition des animaux.

Les restes d’un mammouth expliquent le peuplement de l’Arctique

Selon les paléontologues de l'Université d'État de Pennsylvanie, l'élévation du niveau de l'océan a réduit la surface de l'île, alors que les sources d'eau potable se sont épuisées.

Ayant analysé les échantillons de l'ADN de la mousse poussant près d'un lac (la principale source d'eau potable sur l'île), les chercheurs ont conclu que la végétation dans cette partie de l'île avait graduellement disparu, ce qui a provoqué une érosion du sol et une salinisation des eaux du lac.

Selon les chercheurs, il est donc fort probable que les mammouths aient définitivement disparu de la surface de la Terre il y a environ 5.600 ans.


https://fr.sputniknews.com/international/201608021027115882-alaska-mamouths-extinction/


Phil "Fossil"

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article