Les oiseaux cénozoïques, il valait mieux ne pas les croiser sur son chemin…

Publié le par Phil Fossil

Après la crise environnementale et l’extinction massive de la limite Crétacé/Tertiaire (K/T), les dinosaures ont, d’après la plupart des livres, disparu.

Les oiseaux ont survécu, et n’ont fait que croître, se diversifier et se multiplier depuis.

A l’Eocène, au Miocène et au Pliocène, des oiseaux coureurs et incapables de voler avaient atteint une taille considérable, et étaient devenus des prédateurs de tout premier plan.

Ce petit diorama montre que la distinction entre les dinosaures théropodes mangeurs de chair et les oiseaux coureurs néogènes est vraiment très ténue…

Ces derniers sont assurément les descendants des premiers !

Phil « Fossil »

Les oiseaux cénozoïques, il valait mieux ne pas les croiser sur son chemin…

Commenter cet article