Comment enlever les traces blanches sur les dents de requins fossiles ?

Publié le par Phil Fossil

Assez régulièrement, les dents découvertes ont été en contact avec des acides circulant dans les sols, voire l'acide oxalique présent dans des végétaux dont les racines s'enfonçant dans le sable laissent des motifs blanchis sur les quenottes.

La pyrite est assez fréquente dans les Sables de Kattendijk, dès qu'elle est sortie de la nappe phréatique et se retrouve au milieu des sables dragués et en plein air, elle commence à se décomposer. Le sulfure de fer devient sulfate.

Libérant par contact avec l'eau percolant dans les sols de l'acide sulfurique, cette dernière cause aussi l'apparition de taches blanches, voire fait blanchir toutes les dents qui sont proches dans le sable.

Il existe néanmoins une méthode pour rendre à la dent, à la condition que sa surface n'ait pas été trop altérée, son aspect d'origine.

Il suffit de laisser tremper toute une nuit les dents affectées dans un bain d'huile de friture chaude.

D'autres types d'huile (de silicone, de paraffine) ou même de la graisse peuvent également convenir.

Comme dans tous les cas de préparation de fossiles, il est extrêmement important de tester le procédé sur des dents incomplètes ou des fragments “blanchis”, avant de s'attaquer aux plus belles pièces...

Merci à CarchaDOrias !

Phil “Fossil”

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article