Nettoyer, ranger et trier des fossiles, ça doit se faire...

Publié le par Phil Fossil

Ce week-end, pas de sortie prévue, la météo est annoncée très belle, il va enfin être possible d'un minimum avancer le tri.

Les dernières trouvailles anversoises passent à la brosse et à l'eau : ossements de mammifères marins, coquilles pliocènes et actuelles. Le tout peut donc être mis en caisses plates pour séchage.

J'en profite ensuite pour étaler le seau de résidu de tamisage dans une caisse, ce n'est pas qu'il ne soit pas majoritairement sec déjà, mais cela permet un tout premier tri.

La quantité de petites dents trouvées est impressionnante, pour du anversois ! Malgré celà, elles ne constitueront pas les trouvailles du jour...

Un petit objet strié qui au départ est pris pour une dent de raie s'avère être constitué de silex altéré... Et être une tige de crinoïde légèrement pentagonale ! Un fossile crétacé remanié dans la base du Pliocène, c'est très loin d'être courant.

C'est même une première en ce qui me concerne...

Par contre vu sa taille, proche du demi-centimètre de longueur sur 2 millimètres de diamètre, ça promet pour le passage à la photo !

Je continue ensuite, le samedi et le dimanche, par le tri d'un seau de fossiles eiféliens des environs de Prüm.

Coraux, tiges de crinoïdes, plus rares brachiopodes et gastéropodes, le tout est passé à la brosse et à l'eau, mis à sécher (ça va vite vu la petite trentaine de degrés de ce dimanche après-midi) et puis déterminé et emballé.

Il est presque 18h quand je replie, que voilà de la bonne ouvrage d'expédiée !

Phil “Fossil”

Publié dans Générale, Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article