Extraction des fossiles de nodules calcareux

Publié le par Phil Fossil

Les amateurs grands extracteurs de fossiles en nodules (flore carbonifère de Mazon Creek, pommes de pin oligocènes de Steinhard en Allemagne, trilobites ordoviciens tchèques de Rokycany, etc.) utilisent en général la technique des chocs thermiques, comme suit :

Un tour d'une heure environ au four à 200-250 degrés

Un plongeon dans un seau d'eau glacée, avec des glaçons dedans c'est encore mieux

ou

Un tour dans le congélateur une journée (après avoir trempé le nodule dans l'eau, laquelle lors de sa prise en glace va se dilater et peut-être déjà agrandir les fissures)

Un plongeon dans de l'eau bouillante

En alternant les deux techniques, si le nodule a des fractures préférentielles autour des fossiles, il finira par se fendre.

Ne traiter néanmoins qu'une seule pièce à la fois, histoire s'il se morcèle trop de ne pas mélanger les morceaux produits...

Phil “Fossil”

Commenter cet article