Enfin une journée à Anvers !

Publié le par Phil Fossil

Enfin une journée à Anvers !


De gauche à droite : Carcharodon carcharias, Aetobatus arcuatus, Cosmopolitodus hastalis. Hauteur de la plus grande dent 6 centimètres.


Depuis nettement trop longtemps, plus de 3 mois déjà en vérité, je n'ai plus pu effectuer de prospection dans mon petit Port anversois préféré.

Il est vrai que j'ai abondamment pu fouiller ailleurs durant ce très (trop) long laps de temps : Aveyron, Alsace, Anjou, Lorraine et Luxembourg...

Mais, enfin, ENFIN, ce samedi je peux retourner taquiner le squale fossile !

Michaël passe me récupérer vers 8h30, et après une heure de trajet on arrive au premier site.

Une plaine de Sables d'Oorderen à coquilles, mélangés avec des résidus de construction est notre premier terrain de jeu.

Si je n'y découvre que des coquilles, actuelles et pliocènes, et quelques restes osseux de poissons Melanogrammus conjunctus, Michaël va toucher le jackpot ! Il m'appelle et me montre un éclat brillant dépassant du sable.

Une superbe dent de Carcharodon carcharias de couleur bleu-noir et de 6 centimètres de hauteur, montrant des ridules qui indique que son possesseur était un animal sénile.

Bon, ça commence fort !

On décide de bouger et on essaye notre ancien endroit, plein d'appréhension : en trois mois, n'aurait-il pas disparu ?

Non, il est toujours là, et il ne se passe pas 5 minutes avant que Michaël ne vienne me montrer une trouvaille bizarre.

Une belle et grande dent de raie Aetobatus arcuatus, arquée comme un boomerang australien !

Bon, ça continue...

Je ramasse quelques dents, mais pas de quoi concurrencer mon camarade de fouilles.

L'heure avance, Michaël prospecte d'autres parties à la vue et ramène sa troisième découverte, une assez belle dent de Cosmopolitodus hastalis de 5,9 centimètres de hauteur.

Il va bientôt être l'heure de repartir, ça ne sera pas de refus vu la chaleur étouffante dans le Port.

Sur le chemin du retour, on décide de faire un arrêt rapide sur un site très anciennement exploité et très végétalisé : quelques tamis sont faits, et délivrent de nombreuses petites quenottes, les dents plus grandes y sont rares mais sur une demie-heure on ne peut pas vraiment se faire une idée...

A refaire, ça c'est sûr.

Vivement la prochaine !

Phil "Fossil"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

el lobo 13/07/2015 15:07

bien sur j'aime la première :)
t'as de belles dents tu sais :)
c'est donc ça un sourire carnassier?